Helvetas

Assemblée générale d'HELVETAS Swiss Intercooperation
HELVETAS: Therese Frösch élue vice-présidente

Zurich (ots) - Lors de son assemblée générale à Aarau, Helvetas Swiss Intercooperation a présenté ses projets de développement menés à travers le monde. La plus grande organisation de développement en Suisse a montré quels progrès concrets peuvent aujourd'hui être réalisés grâce à la population suisse. Par ailleurs, les membres de l'organisation ont élu la femme politique bernoise Therese Frösch comme vice-présidente.

Therese Frösch, ancienne conseillère nationale et conseillère municipale en charge des finances de la ville de Berne, a effectué son premier voyage à travers l'Afrique il y a 25 ans. Depuis, le déséquilibre Nord-Sud est pour elle un thème central. «Il est très important pour moi, essentiel même, qu'Helvetas demeure du côté des plus défavorisés», a déclaré la nouvelle vice-présidente d'Helvetas.

Les succès de 2012 confirment bien que Therese Frösch est au bon endroit chez Helvetas. 1'040'000 agriculteurs-trices ont pris part en 2012 à des formations agricoles et sylvicoles. Ensemble, ils ont cherché des possibilités pour atténuer les effets du changement climatique. Ils ont repris des méthodes simples pour irriguer leurs champs et utiliser de manière durable leurs forêts. Plus de 360'000 hectares de terres ont été cultivées avec des méthodes agricoles novatrices.

«Nous agissons pour avoir des effets importants sur le long-terme, de manière durable» a commenté Elmar Ledergerber, président d'Helvetas en marge de l'assemblée générale. Il a également mentionné le million de personnes qui a bénéficié d'un accès à l'eau potable et à des installations sanitaires ces trois dernières années grâce à Helvetas. Un autre million de personnes a eu accès aux écoles et à des infrastructures de santé grâce à la construction de ponts suspendus et à l'aménagement de pistes. En 2012, Helvetas a fourni un soutien concret à plus de trois millions de personnes en Asie, en Afrique, en Amérique latine et en Europe de l'Est.

Les chiffres sont impressionnants mais ce qui compte vraiment est l'impact réel des programmes de développement. Des études scientifiques nous montrent en effet que les conditions de vie des bénéficiaires sont nettement améliorées. Au Kirghizistan et au Tadjikistan, où Helvetas a contribué notamment à remettre à flot des conserveries en difficulté datant de l'ère soviétique, les ventes ont doublé depuis 2005 et grâce à ces revenus supplémentaires les familles sont sorties de la pauvreté.

«Nous ne résoudrons pas tous les problèmes avec la seule force de notre engagement», a déclaré Elmar Ledergerber. «Mais nous améliorons nettement les conditions de vie d'un très grand nombre de personnes dans nos 33 pays partenaires.»

Par ailleurs, les membres ont approuvé les comptes 2012 et ont exprimé leur confiance au Comité central. Ils ont également remercié Esther Girsberger et Françoise Genoud, qui se retirent après respectivement huit et sept ans au Comité central.

Avec une nouvelle stratégie 2013-2017, Helvetas Swiss Intercooperation s'adapte aux changements ayant cours dans le domaine de la coopération internationale. La croissance rapide des pays émergents, la stagnation dans la lutte contre le changement climatique, le creusement des inégalités et le contexte politique de plus en plus fragile dans certains pays partenaires représentent des défis majeurs. A l'avenir, la mise en oeuvre de programmes de développement demeurera la pierre angulaire du travail d'Helvetas. En même temps, l'engagement d'Helvetas pour un renforcement des politiques de développement sera encore accentué. La prévention des risques liés aux catastrophes naturelles et la reconstruction feront leur retour au premier plan.

La nouvelle exposition d'Helvetas a également pris une bonne place dans les conversations des membres participant à cette assemblée générale. Actuellement au Naturama d'Aarau, «Wir essen die Welt» montre comment la consommation à outrance de viande et de nourriture bon marché affecte la vie des petits paysans du Sud. En prenant comme exemple le riz, le cacao ou le café, l'exposition montre qu'il est possible de consommer différemment. Helvetas encourage le commerce équitable et permet à des petits agriculteurs du sud d'accéder au marché mondial. Grâce à Helvetas, 370'000 familles produisant par exemple du cacao au Honduras, du café au Népal, ou du riz en Inde ont pu améliorer leurs conditions de vie.

Une photo de Therese Frösch, nouvelle vice-présidente d'Helvetas, est disponible à l'adresse suivante: www.helvetas.ch/medien

Tous les autres documents mentionnés sont disponibles sur notre site helvetas.ch

Contact:

Matthias Herfeldt, porte parole
HELVETAS Swiss Intercooperation
Email: matthias.herfeldt@helvetas.org
Téléphone: 044 368 65 48
Mobile: 076 338 59 38


Plus de communiques: Helvetas

Ces informations peuvent également vous intéresser: