Helvetas

Journée mondiale de l'eau du 22 mars : Helvetas exige de l'eau et des sanitaires pour tous !

    Zurich (ots) - Un être humain sur six n'a pas d'eau potable. Un tiers de l'humanité doit vivre sans sanitaires. Conséquence : 5'000 enfants meurent chaque jour, ce qui équivaut au crash quotidien de 13 jumbo-jets remplis d'enfants ! Cette situation est intolérable ! A l'occasion de la Journée mondiale de l'eau du 22 mars, l'organisation suisse de coopération Helvetas réclame de l'eau et des sanitaires pour tous.

    Supposons que 13 jumbo-jets remplis d'enfants s'écrasent chaque jour. Les médias en feraient les gros titres pendant plusieurs jours et des mesures rigoureuses seraient prises pour prévenir de telles catastrophes. Personne ne s'indigne par contre de la tragédie qui se joue dans des pays du Sud où 5000 enfants meurent chaque jour parce qu'ils boivent de l'eau contaminée ou parce qu'ils vivent dans de très mauvaises conditions d'hygiène.

    Aujourd'hui, 1.1 milliard de personnes n'ont pas accès à l'eau potable et 2.4 milliards de personnes vivent sans installations sanitaires. L'ONU a lancé en 2000 les Objectifs du Millénaire pour le développement auxquels la Suisse a adhéré. Jusqu'en 2015, le nombre de personnes vivant sans eau potable et sans installations sanitaires doit être réduit de moitié. Mais les efforts nécessaires pour y arriver ne sont pas entrepris : si la situation actuelle perdure, cet objectif de développement ne pourra pas être atteint.

    Helvetas demande d'agir résolument. "Nous voulons de l'eau et des sanitaires pour tous" affirme le Secrétaire général Melchior Lengsfeld. "Sans installations sanitaires de base et sans eau propre, le développement n'est pas possible. Un approvisionnement en eau potable est la première condition de toute action dans la lutte contre la pauvreté".

    La Suisse est aussi interpellée. Pour concrétiser ses promesses et contribuer à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement, les fonds publics d'aide au développement doivent être augmentés. Aujourd'hui, sur 100 francs dépensés par la Confédération, les cantons et les communes, seuls 40 centimes sont attribués à l'aide au développement. Il faudrait augmenter cette proportion à 70 centimes.

    Helvetas est la plus ancienne et la plus grande des organisations privées de coopération suisses. Elle mène actuellement des programmes eau et assainissement dans 11 pays. Il s'agit en l'occurrence de planifier, de construire et d'entretenir des puits et des latrines et également d'améliorer l'assainissement et l'hygiène. Grâce à ces projets, quelque 200'000 personnes obtiennent chaque année un accès à l'eau potable, 300'000 nouvelles personnes bénéficient d'installations sanitaires de base et 500'000 personnes sont sensibilisées sur les relations entre l'eau, l'hygiène et les maladies.

    Informations et photos sur www.helvetas.ch/communiques

Contact: Claire Fischer, chargée de presse, 079 690 42 73



Plus de communiques: Helvetas

Ces informations peuvent également vous intéresser: