Helvetas

Helvetas requiert l’engagement de la Confédération pour faire respecter les droits de l’homme au Népal

      Zurich (ots) - Helvetas demande que les droits de l’homme soient
protégés et respectés au Népal, l’un de ses pays d’engagement. Ces
droits ont été bafoués, en particulier celui de la liberté d’opinion
depuis la prise de pouvoir du roi et la désignation non-démocratique
d’un nouveau gouvernement. Helvetas salue et soutient l’appel de la
Suisse pour l'observation des droits de l’homme. En outre, Helvetas
encourage le département fédéral des affaires étrangères (DFAE) à
intervenir activement dans ce pays pour le respect des droits de
l’homme. Helvetas se féliciterait que le DFAE propose ses bons
offices pour entamer une médiation entre le gouvernement et les
Maoïstes.

    Helvetas suit l’évolution de la situation au Népal avec inquiétude. La prise de pouvoir du roi et la constitution d’un gouvernement illégitime ont soulevé une grande instabilité. Helvetas ne peut poursuivre ses projets de développement qu’avec prudence pour ne pas mettre la vie de ses collaborateurs et partenaires en danger. Avec d’autres organisations internationales, les responsables des programmes sur place évaluent s’il est encore possible de poursuivre un travail de coopération efficace.

    L’organisation suisse de développement Helvetas est engagée au Népal depuis 1955. Son programme comprend aujourd’hui l’approvisionnement en eau potable, les conseils agricoles, la promotion des petites entreprises, le renforcement des communes, ainsi que la construction de ponts piétonniers suspendus et de routes de désenclavement.

Contacts: Franz Gähwiler, coordinateur du programme Népal, tél. 044 368 65 49 Andreas Friolet, chargé de presse, tél. 044 368 65 23



Plus de communiques: Helvetas

Ces informations peuvent également vous intéresser: