Helvetas

SODIS: de l’eau potable pour tous – Une initiative commune d’Helvetas, de l’Eawag et de Migros

      Zurich (ots) - De l’eau potable grâce au soleil et à une
bouteille en plastique: la méthode SODIS de désinfection de l’eau,
développée par l’institut de recherche suisse Eawag, peut être
diffusée à plus large échelle. Helvetas et Migros ont conclu une
collaboration à long terme pour promouvoir la désinfection solaire
de l’eau (SODIS) dans des pays en développement.

Matériel photo sur: www.helvetas.ch

    L’eau sale est la cause principale de nombreuses maladies mortelles dans les pays en développement; un enfant meurt de diarrhées toutes les quinze secondes. La désinfection solaire de l’eau (SODIS), développée par l’Eawag (Institut fédéral pour l'aménagement, l'épuration et la protection des eaux) à Dübendorf ZH, est une méthode simple permettant d’améliorer radicalement la qualité de l’eau. La méthode est aussi simple que géniale: on remplit des bouteilles en plastique avec de l’eau impure avant de les exposer durant six heures au soleil. L’eau se purifie et ne présente plus d’agents pathogènes.

    L’Eawag diffuse sa méthode étonnante avec succès: un demi million de personnes l’utilisent déjà. Ce chiffre important est faible en regard aux 1,1 milliard de personnes dans le monde qui n’ont pas accès à l’eau potable. Les expériences montrent que l’utilisation de la méthode SODIS permet d’améliorer fortement les conditions de santé. Mais des efforts et du temps sont encore nécessaires pour que les utilisateurs fassent confiance à cette méthode.

    Grâce à cette nouvelle collaboration entre l’Eawag, Helvetas et Migros, la méthode SODIS peut être diffusée à plus grande échelle. Les projets SODIS menés par Helvetas dans certains de ses pays partenaires avec le soutien technique de l’Eawag seront financés pour un montant total de 1,5 million de francs sur cinq ans par Migros. Cette collaboration est prévue sur le long terme et devrait être reconduite au-delà de la durée du premier contrat.

    Helvetas peut désormais intégrer des projets SODIS à ses programmes existants au Vietnam, au Sri Lanka, au Bhoutan et aux Philippines. Il s’agit non seulement d’améliorer la connaisance et l’approbation de la méthode SODIS par des campagnes d’information et de formation, mais également de l’appliquer dans le but de sensibiliser les populations. En plus d’un faible approvisionnement en eau dans les pays en développement, le manque de connaissances sur les conséquences de la qualité de l’eau et de l’hygiène sur la santé constitue la principale cause de nombreuses maladies.

    „Pour Migros, l’engagement en faveur de SODIS est une nouvelle manière de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des gens, conformément aux lignes directrices de Migros“, affirme Armin Meier, membre de la direction générale de la Fédération des coopératives Migros. En tant qu’entreprise active à l’échelle globale, Migros s’approvisionne en produits du monde entier, ce qui implique des responsabilités. C’est pourquoi le code de comportement Non-Food, qui sert de base à l’organisation de contrôle de l’Association européenne de libre-échange à Bruxelles, a été élaboré: il définit les standards sociaux valables dans toute l’Europe. Ce code de comportement est aujourd’hui appliqué dans le monde entier. Dans le secteur des denrées alimentaires, c’est le standard européen Eurep Gap (bonnes pratiques agricoles) qui est appliqué. En plus, Migros appuie des projets socialement et environnementalement durables, comme la production d’huile de palme en Malaisie, de coton bio au Mali, de café à Rio Negro au Costa Rica, les écoles KIDS en Inde. Avec la diffusion de l’étonnante méthode SODIS, Migros contribue à améliorer la qualité de vie d’innombrables personnes.

    Avec cet engagement commun, Helvetas et Migros intensifient leur collaboration. Une coopération qui connaît de nombreux succès, et qui bénéficie à des populations défavorisées dans des pays en développement, existe déjà entre l’organisation de développement et le grand distributeur dans le projet de coton bio au Mali.

Contact: Andreas Friolet Chargé de presse Helvetas Tél. 01 368 65 23 ou 079 687 85 75



Plus de communiques: Helvetas

Ces informations peuvent également vous intéresser: