Waldwirtschaft Schweiz / Economie forestière Suisse

Le commerce équitable du bois ne se limite pas au FSC

Soleure (ots) - Les oeuvres d'entraide des Eglises Pain pour le prochain et Action de carême ont lancé une campagne intitulée «Misons sur un commerce juste: droitalimentation.ch». Simultanément, elles ont publié l'analyse d'un sondage sur le commerce équitable dans les politiques d'achats publics des cantons. Le sondage mesure la qualité de la politique d'achat de bois de manière unilatérale, par la présence ou non d'une prescription en faveur du label FSC. Les trois organisations faîtières du secteur forêt-bois en Suisse - Economie forestière Suisse (EFS), Industrie du bois Suisse (IBS) et Lignum - se seraient attendues à ce que les oeuvres d'entraide ne limitent pas la problématique du commerce équitable du bois et des produits en bois à la seule formule «FSC: oui ou non?». Cette façon de faire a le tort de passer sous silence le PEFC, autre label très répandu pour la forêt et le bois. De même, le critère de la provenance locale brille par son absence. Les trois associations EFS, IBS et Lignum font valoir de solides raisons pour lesquelles des directives ou des conseils préconisant l'achat de bois FSC ne sont pas la seule voie du salut. Premièrement, le PEFC est un autre label national et international très répandu pour les forêts et le bois. En Suisse, les normes sont exactement les mêmes pour les deux labels. Internationalement aussi, les différences, lorsqu'elles existent, sont marginales. Deuxièmement, il faudrait accorder plus de poids au critère de la provenance locale. Précisément pour le bois et les produits en bois, la préférence pour les produits locaux s'impose à plusieurs égards dans l'optique d'un commerce équitable. Les propriétaires forestiers suisses exploitent leurs forêts de manière durable sur la base d'une des lois les plus strictes du monde et les plus écologiques en comparaison internationale. Les différences nationales quant aux lois sur les forêts et aux normes de certification font que même le bois suisse non certifié remplit des critères plus élevés que le bois certifié d'autres pays. Un autre avantage écologique du bois indigène est de réduire à un minimum la longueur des transports, qui consomment beaucoup d'énergie. Troisièmement, des arguments économiques et sociaux plaident également en faveur du bois suisse. Le commerce équitable, c'est aussi maintenir la création de valeur dans la région et fortifier l'économie et la société locales. Cet aspect compte d'autant plus que l'économie de la forêt et du bois représente justement un appoint important pour les régions périphériques, économiquement et structurellement désavantagées. ots Originaltext: Economie forestière Suisse Internet: www.presseportal.ch/fr Contact: Urs Amstutz directeur EFS Tél.: +41/32/625'88'00 Mobile: +41/79/305'96'22 Roland Furrer responsable RP EFS Tél.: +41/32/625'88'00 Mobile: +41/79/432'29'15 Hansruedi Streiff directeur IBS Tél.: +41/31/350'89'89 Mobile: +41/79/667'12'53 Christoph Starck directeur Lignum Tél.: +41/44/267'47'77 Mobile: +41/79/290'02'58 Michael Meuter Information + PR Lignum Tél.: +41/44/267'44'77 Mobile: +41/79/469'82'17 Economie forestière Suisse Rosenweg 14 4501 Soleure Tel.: +41/32/625'88'00 E-Mail:info@wvs.ch Internet: www.wvs.ch Industrie du bois Suisse Mottastrasse 9 3000 Berne 6 Tel.: +41/31/350'89'89 E-Mail:admin@holz-bois.ch Internet: www.holz-bois.ch Lignum Economie suisse du bois Falkenstrasse 26 8008 Zurich Tel.: +41/44/267'47'77 E-Mail:info@lignum.ch Internet: www.lignum.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: