Good News Productions AG

Good News de Snoop Dogg
P. Diddy: gloire et éclat

Zurich (ots) - Ils comptent parmi les interprètes à la fois favoris et les plus illustres dans le genre rap et hip-hop. Ils entretiennent le lien commercial entre le rap, la mode et la musique. Il s'agit de Snoop Dogg et P. Diddy bien sûr. Aucune autre figure dans le sale milieu du rap ne maîtrise aussi bien l'art de se mettre en scène que Snoop Dogg. Son rythme tranchant et son allure de chef de bande de luxe lui vont comme un gant. P. Diddy, une figure emblématique de compositeur de rap, acteur et bouffon, peut être considéré en toute bonne conscience comme l'homme le plus influent de la Black Music américaine. Il sait comment séduire les masses. Lundi 19 mars 2007 (20 heures) les deux vedettes se produiront au stade couvert de Zürich. Deux rappeurs parmi les plus influents de tous les temps Snoop Dogg est né sous le nom de Calvin Broadus, le 20 octobre 1971, à Long Beach, en Californie. Il tient son surnom "Snoop" de sa mère qui l'appelait ainsi autrefois. Durant son adolescence, il était toujours en conflit avec la loi ce qui lui a valu d'être incarcéré pour détention de cocaïne peu après la fin de ses études. Une carrière de gangster s'ouvrait à lui. Cependant Broadus junior a réussi à se sortir de la criminalité en raison de son amour naissant pour le hip-hop. Snoop Dogg a réussi sa percée grâce au Dr. Dre, une figure dominante à l'époque. Il était si impressionné par le style de Snoop qu'il l'a pris sous son aile. En 1992, les boutiques accueillaient le premier succès de cette collaboration fructueuse avec "The Chronic" de Dre qui a fait un carton dans le monde entier. L'illustre revue de musique "Rolling Stone" devait par la suite couronner le premier single "Nuthing But A G Thang" comme l'un des meilleurs tubes des années quatre-vingt-dix. Seuls les quelques morceaux de rap réalisés par Snoop Dogg avec son style provocateur et arrogant ainsi que le contenu controversé de ses textes réalistes ont suffi à le promouvoir au rang de star. En 1993, Dogg a sorti l'album de ses débuts "Doggystyle", qui a remporté le même succès que l'oeuvre de rap classique "The Chronic". Les clips avec les décapotables "cool", les dames lascives et les souteneurs prétentieux ont également donné le ton. Avec des albums vendus par millions et une vie de star avec des hauts et des bas, Snoop Dogg défrayait la chronique. Son dernier album s'intitule "The Blue Carpet Treatment" et, malgré la longueur excessive, il frappe par ses idées, l'exécution et la gestuelle. Le deuxième artiste de la soirée s'appelle P. Diddy. Sean Combs, alias Puff Daddy et/ou P. Diddy, né le 4 novembre 1970 à Harlem, New York City, a passé les premières années de sa carrière musicale toujours en coulisse. Tôt déjà, il s'est attiré l'étiquette de "Mauvais garçon" et il a produit des artistes réputés comme BIG, Lil Kim et Craig Mack. En 1997, après la mort de son ami Biggie, il est arrivé sur le devant de la scène avec la chanson "I'll Be Missing You" (la musique a donné la rengaine policière "Every Breath You Take") et son premier album "No Way Out" a également été récompensé par un Grammy Award. Mais, fin 1999, il a été confronté au côté sombre de la renommée. Puffy et son amie de l'époque, Jennifer Lopez, ont été impliqués dans une fusillade dans une boîte de nuit. Aucune responsabilité n'a jamais pu être prouvée, mais la relation avec Lopez a cessé victime du tapage des médias. En 2001, il a changé son nom en P. Diddy, a sorti un deuxième hit ("The Saga Continues") et a donné naissance au show télévisé "Making The Band" sur la chaîne MTV. Accessoirement, au cours des dernières années, Diddy a créé son empire de la mode "Sean John" qui, entre temps, lui rapporte plus d'argent que la musique. Son album actuel s'intitule "Press Play" et il contient de solides passages en duo avec des artistes tels que Kanye West, Pharell, Will.I.Am et Christina Aguilera. Concert: Snoop Dogg / P. Diddy Page d'accueil: www.goodnews.ch Album actuel: Snoop Dogg: The Blue Carpet Treatment (Universal Music) P. Diddy: Press Play (Bad Boy Records) Date / heure: Lundi 19 mars 2007, 20 heures Lieu: Stade couvert de Zürich Prix des places: 75.- (assis); 65.- (debout) Partenaires médias: 20 Minuten, VIVA, Radio 105 www.aightgenossen.ch Billeterie normale: Vendredi 1er décembre 2006, 8 heures Location des places auprès de Ticketcorner au 0900 800 800 (CHF 1,19/ min.) ou sur le site www.ticketcorner.com, chez Die Schweizerische Post, Manor, SBB, ainsi que dans tous les autres points de vente Ticketcorner. ots Originaltext: Good News Productions AG Internet: www.presseportal.ch Contact: Good News Productions AG Monsieur Stefan Rupp Madame Sabrina Leppin Tél. +41/44/809'66'66

Ces informations peuvent également vous intéresser: