Good News Productions AG

Bonnes nouvelles de Tiziano Ferro - Une superstar reconnue et célébrée

    Zurich (ots) - Bien que très nouvelle encore, la vie d'artiste de Tiziano Ferro est déjà fort bien remplie. Dans son pays natal, l'Italie, il est une superstar reconnue et célébrée au même titre que Ramazzotti, Zucchero, Jovanotti, Pausini & Co. Dans le reste de l'Europe également, il envahit régulièrement émissions radio et scènes de festivals. Son premier succès " Perdono ", extrait de son premier album " Rosso Relativo " (2002), combinait avec génie la musique pop de l'ancienne école et les sonorités modernes. Son troisième et dernier album en date, " Nessuno è solo ", renoue à de rares exceptions près avec les ballades classiques. C'est là une étape judicieuse dans la carrière de cette idole des jeunes, également appréciée d'un public adulte, tant il est vrai que les ballades touchent directement au coeur et aux sentiments. Et Tiziano Ferro, servi par une voix incomparable et un charme irrésistible, s'y essaie avec une aisance déconcertante. Le dimanche 25 février 2007 (20 heures), le chanteur italien se produira en concert au Hallenstadion de Zurich. N'entend-on pas déjà les appels et les cris de son public?

    Musicien dans l'âme

    Né en 1980 à Latina, près de Rome, Tiziano Ferro avait rendez-vous avec la chance. Outre son succès à domicile, il s'est imposé mieux que (presque) n'importe quel autre Italien en superstar tant en Amérique du sud qu'en Amérique centrale. Pas étonnant, en fait, car avec une voix envoûtante et un look éblouissant, il incarne la popstar du sud par excellence. Et pourtant, son succès repose sur un travail acharné et un réel savoir-faire, comme on n'en trouve quasiment plus aujourd'hui dans la jungle indescriptible des stars de la musique. Ses débuts comme chanteur au sein d'une chorale gospel l'ont amené à se choisir des modèles musicaux essentiellement américains. Sur la page d'accueil de son site Internet, il cite entre autres Alicia Keys, Lauryn Hill, Erykah Badu, Stevie Wonder et Destiny's Child. Son principal modèle de référence est R. Kelly, avec lequel - affirme-t-il - il aurait dû se produire si Kelly ne s'était décommandé suite aux événements du 11 septembre 2001. Les chansons du jeune Tiziano Ferro se démarquent toutes du creuset uniforme de l'actuel paysage du format radio. Tout cela et plus encore, Ferro le confirme sur son troisième et dernier album en date, "Nessuno è solo". Dès le premier couplet du morceau, "Stop! Dimentica", ce "quasi-romain" se montre sous un jour inhabituel mais agréable, aux accents rock bien marqués. La  chanson, très intense, avec des sons profonds de guitare et de clavier dans le style des années quatre-vingt, n'est toutefois absolument pas représentative des onze chansons de l'album, toutes composées - à l'exception de " E fuori è buio " - et écrites par Ferro lui-même. Pour son troisième album, le chanteur fait la part belle à de superbes ballades aux accents profondément émouvants. Ainsi, il démontre et exprime avec "La paura che?", morceau superbement accompagné par les instruments à cordes du London Session Orchestra, avec " Già ti guarda Alice " - chanson envoûtante -, dans les accents mélancoliques de "Ed ero contentissimo" et la tendresse de "Mio Fratello", un art de la chanson achevé s'inscrivant dans la meilleure tradition italienne. Les textes de Tiziano Ferro sont à peine moins émouvants que les superbes mélodies et les arrangements impressionnants et intemporels des ballades: jamais encore, il n'avait été aussi poétique et aussi affirmé qu'il ne l'est sur son nouvel album. Mais ce jeune musicien dans l'âme, âgé de 26 ans, ne renie pas pour autant le style avec lequel il s'est imposé, il y a quatre ans, dans les hit-parades européens. Le Disco-Funk décontracté de " E Raffaella è mia " et le R&B-Hip-Hop-Mix empreint de soul de "Baciano le donne" rappellent "Perdono", l'incroyable succès qui a lancé sa carrière. Son art de combiner la musique pop italienne traditionnelle avec la musique électronique moderne et les influences de la musique noire américaine est et restera la marque de fabrique de Tiziano Ferro. La diversité et le savoir-faire à l'état pur - benvenuto Tiziano Ferro!

Concert:                                 Tiziano Ferro

Homepage:                                www.tizianoferro.com

Album actuel:                         Nessuno è solo (EMI)

Date / heure:                         dimanche 25 février 2007, 20 h

Lieu du spectacle:                 Hallenstadion de Zurich

Prix du billet en CHF:          65.- (place assise); 55.- (place debout)

Partenaires média:                 20 Minuten, Viva, Energy Zürich

Prévente habituelle:              Samedi 11 novembre 2007, 8 h

    Prévente chez Ticketcorner au 0900 800 800 (1,19 CHF/min.) ou via www.ticketcorner.com, la Poste Suisse, Manor, SBB ainsi que dans tous les autres points de prévente Ticketcorner.

ots Originaltext: Good News Productions AG
Internet: www.presseportal.ch

Contact:
Good News Productions AG
M. Stefan Rupp
Mme Sabrina Leppin
Tél.: +41/44/809 66 66



Plus de communiques: Good News Productions AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: