Good News Productions AG

Good News de Ben Harper & The Innocent Criminals - Une musique jaillie du plus profond de lui-même

    Zürich (ots) - Dans les années quatre-vingt dix, Ben Harper jouissait du statut d'initié - sa musique et sa tranquillité ont tôt fait de la superstar actuelle une figure de culte. De nos jours, Ben Harper est une idole et, bien que renommé pour créer sa propre musique, il touche sans concession un très large public. "Tranquillité" ne veut pas dire que le virtuose de la guitare slide/ bottleneck qui a forgé son image de marque, n'en sort pas quelque accent incisif de temps à autre, accords bienvenus pour appuyer ses textes rebelles. Avec son septième album interprété en studio, "Both Sides Of The Gun", l'artiste aux maintes facettes, bien connu pour associer les styles les plus variés, poursuit son aventure musicale. L'album, produit par l'auteur lui-même comme d'habitude, comporte deux CD, le premier avec des chansons au rythme plutôt vif, le deuxième plus paisible. Avec le groupe qui l'accompagne, "The Innocent Criminals", l'Américain se rendra le mardi 7 novembre (19 h) à Bâle au St. Jakobshalle. La soirée promet d'être grandiose.

    Non seulement ses propres albums sont tout à fait irrésistibles, ses co-productions sont également excellentes.

    "Won't you help me sing, these songs of freedom, 'cause all I ever had, redemption songs.". Il est probable que Bob Marley avait cette chanson dans son répertoire en cette soirée de l'année 1977, alors que le petit Ben assistait au concert du roi du reggae en compagnie de son père. Ben avait tout juste huit ans et il jouait de la guitare depuis deux ans déjà - tout comme sa maman et sa grand-mère. Son père était percussionniste et, à partir de 1957, ses grands-parents animaient un centre de musique folk situé à Claremont, à quelques kilomètres à l'est de Los Angeles, ville native de Harper, que fréquentait Fred Rege. Dès sa jeunesse, il était particulièrement fasciné par la guitare acoustique bottleneck, avec laquelle il a toujours conservé des liens étroits. Après plusieurs années de tournées aux Etats-Unis sur, Harper a conclu son premier contrat de production de disque avec Virgin Records en 1992. L'album initial, "Welcome To The Cruel World", sorti deux ans plus tard, s'est attiré de très bonnes critiques. Le deuxième album qui a suivi, " Fight For Your Mind ", est également une oeuvre remarquable, plus orientée politiquement que le tout premier. "The Will To Live", troisième album paru en 1997, met parfaitement en exergue sa musique avant-gardiste, un folk teinté de blues. Ainsi, le Collège Radio, qui domine la scène aux Etats-Unis, avait-il trouvé une nouvelle star. Cet Album est aussi le premier sur lequel on peut entendre Harper avec son groupe, "The Innocent Criminals", nouvellement constitué à l'époque. Certes, ses propres productions lui tenaient à coeur, mais il appréciait aussi la collaboration avec d'autres artistes. Parmi eux on peut citer Beth Orton, John Lee Hooker, Gov't Mule, G. Love et Jack Johnson, avec qui Harper a déjà enregistré des chefs-d'oeuvre musicaux. Sa production commune la plus connue, d'ailleurs récompensée par un Grammy, se trouve sur l'album "There Will Be A Light", issu de la fusion avec les "Blind Boys Of Alabama" qui auparavant étaient partis en tournée et avaient réalisé des enregistrements en studio avec Peter Gabriel. La tournée avec les Blind Boys a été rapportée en automne 2005 sur le CD/DVD "Live At The Apollo". En mars 2006 il vient de sortir l'une de ses meilleures oeuvres à cette date: le double album "Both Sides Of The Gun". Malgré tout, Harper ne veut rien savoir d'un double album "classique". Son commentaire: "C'est un disque qui comprend deux mouvements radicalement différents". Les dix-huit chansons auraient bien trouvé leur place sur un Rohling, mais l'artiste a voulu faire la part nette de sa "diversité" qui lui est parfois reprochée à propos de son mélange de styles blues, rock, folk et gospel, pour n'en citer que quelques-uns. Sur un CD, il interprète les chansons calmes, sur l'autre les morceaux sulfureux. Nous nous réjouissons déjà à l'idée du prochain concert de BEN HARPER & The Innocent Criminals.

Concert:                                      BEN HARPER & The Innocent Criminals

Accueil:                                      www.benharper.net

Album actuel:                            "Both Sides Of The Gun"
(EMI/Virgin)

Première partie:                         non précisé

Date / Heure:                              Mardi 7 novembre 2006, 19 heures

Lieu:                                          St. Jakobshalle, Bâle

Prix des places(e):                    55.-

Partenaire médias:                      20 Minuten, Basel 1

Billeterie membres:                    Lundi 17 juillet 2006

Billeterie normale:                    Mardi 18 juillet 2006

Location des places auprès de Ticketcorner au 0900 800 800 (CHF 1,19/ min.) ou sur le site www.ticketcorner.com, chez Manor et SBB ainsi que dans tous les autres points de vente Ticketcorner.

Texte original ots : Good News Productions AG Internet : www.presseportal.ch

Contact: Good News Productions AG M. Dano Tamásy Mme Sabrina Leppin Tél. +41/44/809'66'66



Plus de communiques: Good News Productions AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: