Good News Productions AG

Good News de Deep Purple - Une vraie dimension rock

    Zurich (ots) - Un groupe comme les Deep Purple peut-il encore surprendre? Eh bien oui ! Leur prochain album : Rapture of the Deep (Extase de l'abîme) prouve avec énergie - et une  rock attitude que nombre de leurs collègues et concurrents pourraient leur envier - qu'il faudra encore compter avec eux pendant longtemps. Certes, avec des arrangements aussi bien tournés,  un excellent savoir-faire et un chanteur du calibre d'un Ian Gillan, les risques d'erreur sont minimes. Une cuvée Deep Purple 2005 - qui aurait pu l'imaginer il y a 37 ans, en 1968 pour être tout à fait précis? Et pourtant, ce que font les Rolling Stones, un des trois fondateurs du hard rock (avec Black Sabbath et Led Zeppelin) peut le faire aussi. Le dimanche 19 février 2006 (20h00), les Deep Purple nouvelle manière seront en concert au Hallenstadion de Zürich. Ian Gillan, Roger Glover, Ian Paice, Steve Morse et Don Airey vont-ils faire trembler les murs ?

    Les Deep Purple définissent le Hard Rock

    Le groupe a aligné moult formations mais depuis quelques années - depuis l'album de 2003 : Bananas, en fait - la situation semble s'être calmée. Lorsqu'en 2000, Jon Lord, cofondateur du groupe et légende de l'orgue Hammond, jeta l'éponge, les autres membres du groupe décidèrent de continuer sans lui. Et ils ont eu raison. Deep Purple n'a rien perdu de sa capacité magique à enchaîner les albums à succès. Car les Deep Purple ne font tout simplement jamais de mauvais albums. Des goûts et des couleurs, certes - mais on peut tenir compte aux Deep Purple de leur potentiel brut à faire évoluer le concept du hard rock. Roger Glover, pilier de la première heure, déclarait après l'enregistrement de Bananas : «Historiquement, les Deep Purple ont toujours alterné les albums faciles et difficiles. 'Purpendicular' s'était fait vraiment tout seul. En revanche, 'Abandon' a été accouché dans la douleur. En toute logique, 'Bananas' devait être facile. Et par chance, c'est exactement ce qui s'est passé !» Leurs compositions rock sont toutes d'un seul jet et portent l'empreinte de chacun des membres du groupe. Il en était de même pendant l'âge d'or du hard rock : les années soixante-dix. "Smoke On The Water" est tout simplement l'hymne emblématique du hard rock. Et personne n'a oublié ces joyaux que sont Child In Time, Highway Star ou Speed King. Parfaite illustration de leur énergie créatrice de l'époque, l'album live de 1972 : Made In Japan, est un reflet fidèle du travail d'ensemble de Deep Purple. Le guitariste Ritchie Blackmore était alors un des piliers du groupe. Peu après l'album, des dissensions se firent jour, surtout entre lui et le chanteur Ian Gillan. En fin de compte, Gillan et Roger Glover quittèrent le groupe.  Au fil des années, les changements ont été nombreux. David Coverdale fut leur chanteur principal pendant un temps. En 1993, Ian Gillan réintégra le groupe, mais Ritchie Blackmore le quitta pendant la tournée mondiale "The Battle Rages On". Pour l'album de 1996 (Purpendicular), Deep Purple rappela du Kansas l'ancien guitariste Steve Morse. Le son de Morse définit à présent le son d'ensemble du groupe dont il est devenu un des piliers. De son côté, Ritchie Blackmore et sa compagne Candice Night, sous le nom de 'Blackmore's Night', connaissent le succès avec de la musique pseudo-Renaissance. Après une reprise du 'Concerto pour groupe et orchestre', en 2000 - le groupe avait créé cette entreprise audacieuse en 1969, avec l'Orchestre philharmonique de Londres au Royal Albert Hall, dans la capitale britannique - Jon Lord décida d'arrêter. Il fut remplacé par Don Airey, qui jouait avec Rainbow, Gary Moore et Ozzy Osbourne. Les fans se réjouissent d'avance de découvrir les onze nouveaux titres de Rapture Of The Deep et la nouvelle formation live !


    Concert:                         Deep Purple

    Homepage:                        www.deep-purple.com

    Album:                            "Rapture Of The Deep" (Edel/Phonag)
                                          - le 24. Oktober 2005 dans les bacs

    Date/Heure :                    Dimanche 19 février 2006, 20:00 h
    Lieu:                                Hallenstadion Zürich

    Prix des billets:            70.- (place assise); 60.- (place debout)

    Partenaires média:          Blick, Radio 32, Radio 32 Goldies

    Réservation Ticketcorner au 0900 800 800 (CHF 1.19/Min.) ou sur www.ticketcorner.ch, dans les magasins Manor, aux guichets SBB et tous les points de réservations habituels Ticketcorner.

ots Originaltext: Good News
Internet: www.presseportal.ch

Contact:
Good News Productions AG
Madame Sabrina Leppin
Tel.: +41/1/809'66'66



Plus de communiques: Good News Productions AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: