Good News Productions AG

GOOD NEWS - 50 CENT: Jeudi 29 septembre 2005 à 20:0

Venez parier contre 50 Cent ! Glattbrugg (ots) - Avec son nouvel opus intitulé The Massacre, certainement un des albums les plus attendus de l'année 2005, 50 Cent poursuit sa belle carrière dans la musique hip-hop. Pour le rappeur Curtis Jackson, alias 50 Cent, cela implique de massacrer le reste de la profession. "Les gens autour de moi doivent faire attention," ricane Cent 50, connu pour ses violentes diatribes. "Lorsque j'ai écrit The Massacre, je me suis replongé dans mon propre passé, à l'époque où je vivais dans la rue. Je veux écraser mes concurrents. Et je pense que tout ce qui n'est pas aussi puissant que mon album Get Rich sera décevant. J'ai eu deux ans pour grandir et je me sens aujourd'hui beaucoup mieux qu'avant. Cela transparaît aussi dans le titre de l'album. Je veux que tous ces satanés rappeurs fuient devant moi." Le morceau "Piggy Bank" soulève beaucoup de poussière et distribue des coups, à tel point que 50 Cent attaque immédiatement toutes les critiques éventuelles. Quant à "Talkin' 'Bout Me", il nous prouve encore une fois avec ce titre sa qualité de conteur formidable. Dans cette chanson, il revêt cinq personnages différents qui parlent, chacun à leur manière, du chef de G-Unit. L'histoire de 50 Cent est celle d'un enfant du ghetto. Elle est célèbre. Ce rappeur est le premier à avouer qu'il était impossible de prévoir s'il sortirait vivant de son milieu. Même après ses succès retentissants et la sortie attendue de son nouvel album, qui confirme son statut de superstar, il continue à réfléchir sur cette réalité. "Je débarque dans les rues comme si j'étais véritablement encore un enfant. La première fois, j'avais onze ans. Les jeunes de mon quartier faisaient attention à moi, et très tôt j'ai plongé dans des affaires illégales et fréquenté des voyous. Les gens de ma cité ne connaissaient rien d'autre. Finalement Eminem m'a sauvé, car il m'a tiré de la rue. Lorsqu'on reste assis suffisamment longtemps dans la rue, il vous arrive forcément quelque chose un jour. Soit on tue quelqu'un, soit on est assassiné, soit on échoue en prison. La musique m'a permis de sortir de ce cercle vicieux." C'est ainsi que Curtis Jackson est aujourd'hui devenu l'incarnation même du battant. L'ascension vertigineuse de 50 Cent a, récemment, inspiré le réalisateur Jim Sheridan, nominé pour les Oscars, qui lui a proposé de jouer dans son prochain film intitulé Hustler's Ambition. 50 Cent et Dr. Dre se sont réunis (Aftermath/G-Unit) pour produire le nouvel héro de la côte occidentale The Game. Son premier album The Documentary s'est vendu à un demi-million d'exemplaires dès sa première semaine dans les bacs. Cependant, comme le montre le très attendu The Massacre, 50 Cent est avant tout un artiste qui possède le don rare d'exprimer à la fois des réalités violentes et des sentiments authentiques, et de s'adresser aux populations défavorisées. "Je voulais absolument faire cet album pour montrer aux gens où je me situe vraiment. Au début, il s'agissait d'établir mon équipe. C'est également la raison pour laquelle nous nous sommes lancés dans "G-Unit... We in here!". Je veux que les gens comprennent qu'il s'agit d'un mouvement. C'est ma bande et jusqu'à présent ça marche. Mais aujourd'hui c'est le grand test. Après tout, pour l'album précédent, personne ne me demandait de vendre 10 millions d'albums. A présent, je dois faire mes preuves sur ce nouveau disque." Concert: 50 CENT Site Internet: http://www.50cent.com Album actuel: The Massacre (Aftermath/Interscope/Universal) Date / heure: jeudi 29 septembre 2005, 20:00 Lieu du spectacle: Hallenstadion de Zürich Prix du billet: 70,- (places assises numérotées) / 60,- (places debout) Début de la prévente: jeudi 30 juin 2005, 8:00 Partenaires médias: 20 Minuten, Viva, Energy Zürich, Radio Basel 1 Achat de billets au 0900'800'800 (1,19/min. CHF) ou sur www.ticketcorner.com, chez Manor et SBB et dans tous les points de vente habituels. ots Originaltext: Good News Productions AG Internet: www.presseportal.ch/fr Contact: Good News Productions AG M. Ralph Trossmann Tél. +41/44/809'66'66

Ces informations peuvent également vous intéresser: