Good News Productions AG

Korn (en première partie: Puddle Of Mudd): le mardi 3 septembre 2002 au Hallenstadion de Zurich

Cru, confraternel, cathartique, en un mot Korn Zurich (ots) - Korn a réitéré son exploit: un autocollant de mise en garde parentale trône une fois encore sur la couverture du nouvel album "Untouchables". Il met en garde les acheteurs et leurs parents contre le contenu qui doit s'accompagner d'explications. Ce n'est pas pour rien que le chanteur de Korn, Jonathan Davis, porte le surnom de "HIV". Ses textes teintés de réminiscences autobiographiques sont des déchaînements de souffrance, de peur et de colère sur les difformités répugnantes ou oppressantes de la réalité. Sur les virus comme ceux pouvant se développer lors d'une enfance passée dans une petite ville de campagne aussi monotone que Bakersfield. C'est à cet endroit, à quelques centaines de miles au nord de Los Angeles, que vivaient les membres du groupe Korn avant de déclencher un raz-de-marée dans un mélange de genres musicaux sans précédent avec la sortie, en 1994, de ce qu'ils nommèrent eux-mêmes leur premier album. Des riffs de guitare assourdissants de violence, une batterie au tempo agressif, des lignes de basse puissamment assenées et un chant interprété avec une puissance terrifiante. Associé à un sentiment lugubre de morbidité, le mélange Grunge, Heavy Metal, Funk, Rap, Hip-Hop fit l'effet d'un coup en pleine face. Pour l'auditoire, en majorité des jeunes grandissant dans un climat de tension, ce fut une catharsis. "Notre musique est un support parfait pour se vider l'âme de toute la merde quotidienne. Après, c'est simple, tu te sens bien mieux", déclare Davis. Après quelques incidents de départ, le premier album fit un tabac dans les ventes. Korn réussit à faire tomber l'interdiction de retransmettre les concerts à la radio. Ils se produisirent entre autres au légendaire Ozzfest, aux côtés de Megadeth, Marilyn Manson et Madman Ozzy lui-même. Lors du deuxième album, "Life Is Preachy" (1996), la presse organisa une levée de boucliers: le Chicago Tribune les qualifia de "...pervers, psychopathes et paranoïaques". Le troisième album des Korn, "Follow The Leader", sortit deux ans plus tard. En parallèle, ils organisèrent le "Family Values Tour", auquel participèrent des groupes comme Limp Bizkit, Ice Cube ou Rammstein. La même année, ils fondèrent leur propre maison de disques: Elementree Records. Ils laissèrent à un fan le soin de créer la couverture de leur disque sorti en 1999, "Issues". Ils se produiront en tournée sur le vieux continent à la fin de l'été, pour le plus grand plaisir de leurs émules européennes. Ils joueront le mardi 3 septembre 2002 au Hallenstadion de Zurich. En première partie, c'est Puddle of Mudd, le premier groupe pris sous contrat par la maison de disques de Fred Durst, le meneur de Limp Bizkit, qui se produira. Artiste: Korn Site Internet: www.korn.com Première partie: Puddle of Mudd Date: mardi 3 septembre 2002 à 20 heures Lieu: Hallenstadion à Zurich Prix du ticket: CHF 55.- Album actuel: "Untouchables" (Sony Music) TicketCorner effectue dès maintenant les pré-ventes par téléphone au 0848'800'800, par Internet à l'adresse suivante: www.ticketcorner.ch ou par l'intermédiaire de Manor et CFF ainsi que de tous les autres points de vente TicketCorner. ots Originaltext: Good News Productions SA Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Good News Productions SA Monsieur Ralph Trossmann Tél. +41/1/809'66'66

Ces informations peuvent également vous intéresser: