Bundesamt f. Umwelt, Wald und Landschaft

OFEFP/WEF: EMBARGO: vendredi 18 mars, 17h Rencontre OFEFP et Forum économique mondial Politique et économie: ensemble pour le climat

    Berne (ots) - EMBARGO: vendredi 18 mars, 17h

    La protection du climat est un grand défi pour l’humanité. Ce n’est pas seulement un élément central de la politique environnementale, mais c’est aussi une invitation à innover pour les milieux économiques. Voilà ce qui a été affirmé lors de la rencontre de l’OFEFP et du Forum économique mondial aujourd’hui à Cologny près de Genève. Les quelque 60 participants de l’économie, de la politique, de l’administration, des sciences et de la société civile ont notamment discuté de la politique climatique après 2012, soit à l’échéance de la première période d’engagement selon le Protocole de Kyoto.

    Les réussites en matière de réduction du CO2 ont été un point fort de la rencontre intitulée « Politique climatique: responsabilité des milieux politiques et économiques ». Ainsi Novartis a présenté des projets climatiques que la société a réalisés en Inde, la cimenterie Holcim les entraînements de conduite automobile qu’elle propose à son personnel. Ces exemples comme d’autres ont permis aux représentants des différentes entreprises invitées de parler de leurs expériences en matière de réduction volontaire d’émissions de CO2 et donc de contribution à la protection du climat. La conseillère nationale Franziska Teuscher a présenté un exposé sur la politique climatique suisse d’aujourd’hui et de demain et a parlé de la responsabilité des milieux économiques en ce qui concerne la protection du climat.

    Deux ateliers ont ensuite réuni les participants – parmi lesquels on a remarqué le conseiller national Yves Christen - pour discuter des possibilités et des implications en matière de réduction des émissions de CO2. Le premier traitait de la responsabilisation et des conditions générales jusqu’en 2012. Le second était axé sur l’horizon après 2012, année d’échéance de la première période d’engagement selon le Protocole de Kyoto. Deux axes de réflexion qui ont amené d’autres questions: comment poursuivre le développement de la politique climatique ? Quelles conditions faut- il en Suisse ? Que signifie la protection du climat pour des entreprises, pour leur compétitivité et pour leur esprit novateur ?

    La politique climatique inspire-t-elle l’innovation ?

    Au terme de la rencontre, l’OFEFP et le Forum économique mondial ont publié une déclaration commune, dans laquelle ils soulignaient la nécessité d’avoir une politique climatique active. Ils affirmaient notamment que c’est un aspect important d’une économie prospère. Elle réduit en effet la dépendance de l’économie aux énergies fossiles tout en favorisant les innovations. Développer et encourager les activités visant la protection du climat permet aux entreprises d’économiser des frais d’exploitation, ouvre de nouveaux marchés et renforce à long terme la compétitivité internationale.

    La déclaration souligne aussi la poursuite et l’intensification de la coopération entre l’OFEFP et le Forum économique mondial. C’est la deuxième fois depuis 2003 que les deux institutions se rencontrent, attentives avant tout à encourager le dialogue et la collaboration entre les autorités et les milieux économiques.

FORUM ÉCONOMIQUE MONDIAL OFFICE FÉDÉRAL DE L’ENVIRONNEMENT, DES FORÊTS ET DU PAYSAGE

Service de presse Service de presse

Renseignements • M. Philippe Roch, directeur de l’OFEFP, tél. 079 277 51 88 • M. Arthur Mohr, chef de la division Économie et recherche, OFEFP, tél. 079 687 11 69 • M. André Schneider, directeur du Forum économique mondial, tél. 079 409 39 75

    Indications • Le programme de la rencontre et la liste des participants sont disponibles à l’adresse suivante : http://www.environnement- suisse.ch/buwal/fr/medien/presse/artikel/20050318/01157/unterseite00 462/index.html • Vers 17h30, après la rencontre, sur le même lien la déclaration commune de l’OFEFP et du Forum économique mondial sera publiée. • De même, les personnes susnommées seront disponibles pour les interviews à partir de 17h30.



Plus de communiques: Bundesamt f. Umwelt, Wald und Landschaft

Ces informations peuvent également vous intéresser: