Bundesamt f. Umwelt, Wald und Landschaft

Changements climatiques : à Milan les Etats préparent déjà l'après Kyoto

Berne (ots) - La neuvième conférence mondiale sur le climat qui se termine demain à Milan a permis de régler tous les éléments pour la mise en uvre du Protocole de Kyoto. Il ne manque plus que la ratification de la Russie pour qu'il puisse entrer en vigueur. Cette conférence a initié des discussions sur les mesures à prendre au-delà de Kyoto. La neuvième réunion des Parties à la Convention des Nations Unies sur les changements climatiques (COP9) a confirmé que plus aucun Etat ne doute que les changements climatiques affectent gravement l'environnement et le développement économique de toutes les régions du monde. Les Etats ont reconnu qu'ils constituent le plus grand défi auquel ils devront faire face dans les années à venir. La convention a adopté les derniers éléments qui étaient nécessaires à la mise en uvre du Protocole de Kyoto. Elle a défini en particulier les conditions pour que des pays industiralisés puissent financer des projets de reboisements dans des pays en voie de développement pour compense les émissions dans les pays industrialisés. La Suisse a obtenu que ces mesures de reboisement respectent des critères stricts en matière d'environnement, de biodiversité (le Protocole de Cartagena sur les exportations d'organismes génétiquement modifiés sera appliqué) et de droits des populations locales. La délégation suisse est également intervenue pour que l'on commence à préparer la mise en uvre de la convention au-delà de 2012, fin de la première période d'engagement du Protocole de Kyoto. Pour la première fois, ce thème a fait l'objet de nombreuses discussions en marge de la COP 9 qui a décidé d'initier un travail sur les mesures de réduction des émissions au-delà du Protocole de Kyoto. La COP 9 demande également aux pays de renforcer l'observation du climat et de conserver les données historiques afin de garder la mémoire des changements climatiques survenus. Cette tâche est effectuée en Suisse par Météo Suisse. Berne, le 11 décembre 2003 ETEC Département fédéral de l'Environnement, des Transports, de l'Energie et de la Communication Service de presse Renseignements: M. Philippe Roch, Directeur de l'Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage, portable : 079 277 51 88 M. Beat Nobs, Ambassadeur, Chef de la division Affaires internationales, OFEFP, portable : 079 687 11 68 M. José Romero, section Conventions, division Affaires internationales, OFEFP, portable : 079 251 90 69

Ces informations peuvent également vous intéresser: