Bundesamt f. Umwelt, Wald und Landschaft

Fonds pour l'environnement mondial (FEM) Le Kazakhstan fait désormais partie du groupe présidé par la Suisse

Berne (ots) - Berne, le 26 juin 2003 Le groupe présidé par la Suisse au Conseil exécutif du Fonds pour l'environnement mondial (FEM) compte un nouveau membre. Le Kazakhstan a été officiellement intégré aujourd'hui au groupe par Philippe Roch, directeur de l'OFEFP, lors d'une rencontre avec la ministre de la protection de l'environnement de ce pays, Aïtkul Samakova, dans la capitale Astana. En janvier, le Conseil fédéral avait approuvé l'entrée du Kazakhstan dans le groupe de pays désigné par le terme "Helvétistan". Ce groupe, qui bénéficie du droit de vote, comprend déjà l'Azerbaïdjan, le Kirghizistan, l'Ouzbékistan, le Tadjikistan et le Turkménistan. Le FEM est le principal instrument de financement pour la mise en uvre de conventions internationales dans les domaines du climat, de la diversité biologique, des produits chimiques et de la désertification. Depuis sa création en 1991, le FEM a lancé plus de 1000 projets pour la protection de l'environnement dans le monde entier; son volume d'investissement total est d'environ 16 milliards de dollars US, dont quelque 4 milliards de fonds propres. Le Conseil du FEM fixe la politique du fonds et prend les décisions relatives aux investissements. Avec son groupe qui bénéficie du droit de vote, la Suisse détient l'un des 32 sièges du Conseil; elle y est représentée par Philippe Roch, le directeur de l'OFEFP. L'entrée du Kazakhstan dans "l'Helvétistan" permettra surtout de renforcer la collaboration régionale entre les Etats d'Asie centrale en matière d'environnement. Cette région est en effet confrontée à des problèmes environnementaux de dimensions mondiales - surtout dans les domaines des eaux et des produits chimiques - qui ne peuvent être résolus par un seul Etat. En tant que présidente du groupe, la Suisse encourage activement la collaboration. L'OFEFP finance le séminaire sur la gestion des produits chimiques dangereux qui se tient actuellement à Almaty et auquel participe la délégation suisse. Une cinquantaine de délégués provenant du Kazakhstan et des pays limitrophes y reçoivent une formation sur la gestion des produits chimiques dangereux. La réalisation de cette manifestation est assurée par le Programme des Nations Unies pour l'environnement et la Haute école spécialisée bâloise. Après avoir intégré officiellement le Kazakhstan au groupe de vote de la Suisse au sein du FEM, Philippe Roch, le directeur de l'OFEFP, rencontrera demain, vendredi, le Premier ministre de ce pays d'Asie centrale, Danyal Akhmetov. Ils discuteront ensemble de problèmes relevant de la coopération multilatérale dans le domaine de l'environnement. Les fonds suisses pour la participation au FEM proviennent d'un crédit-cadre en faveur de l'environnement mondial, que le Parlement vient de renouveler lors de sa session d'été. OFEFP OFFICE FÉDÉRAL DE L'ENVIRONNEMENT, DES FORÊTS ET DU PAYSAGE Service de presse Renseignements - M. Philippe Roch, directeur de l'Office fédéral de l'environnement, des forêts et du pay-sage (OFEFP), tél. 079 277 51 88 - M. Anton Hilber, section Questions globales, division Affaires internationales, Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage (OFEFP), tél. 079 251 90 93

Ces informations peuvent également vous intéresser: