Bundesamt f. Umwelt, Wald und Landschaft

La directrice de l'Agence américaine de la protection de l'environnement rencontre le directeur de l'OFEFP Protéger l'environnement mondial: une nécessité pour la Suisse et les Etats-Unis

Berne (ots) - Zurich, le 24 janvier 2003 Christine Todd Whitman, la directrice de l'Agence américaine de la protection de l'environnement (EPA), a rencontré son homologue suisse Philippe Roch, directeur de l'OFEFP, lors d'un repas de travail à Zurich, le 24 janvier. Ils ont abordé différentes questions relatives à la politique environnementale internationale, notamment les tâches du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et les possibilités de poursuivre leur collaboration dans le domaine de l'environnement. Philippe Roch a invité les Etats-Unis à rejoindre d'importantes conventions internationales sur l'environnement, comme la Convention de Bâle ou le Protocole de Kyoto. Lors de leur repas de travail à Zurich, Philippe Roch, directeur de l'Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage, et son homologue américaine Christine Whitman ont insisté sur un point: la protection de l'environnement au niveau mondial doit être com- plète, cohérente et efficace. Mme Whitman, qui est à la tête de l'Agence américaine de la protection de l'environnement (EPA: voir encadré), est venue en Suisse à l'occasion du Forum économique mondial de Davos. Philippe Roch a souligné qu'il fallait renforcer le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) dans son rôle de pilier central du régime international pour l'environnement. La Suisse et les Etats-Unis vont surtout s'investir pour que le PNUE pour-suive son important travail dans le domaine des produits chimiques et qu'il dispose à cet effet des moyens nécessaires. Les deux Etats considèrent que les thèmes des produits chimiques, de l'eau, des méthodes de production et des habitudes de consommation devront être traités en priorité lors de la prochaine séance du Conseil d'administration du PNUE (du 3 au 7 février à Nairobi). Christine Whitman et Philippe Roch ont également parlé de la préparation du troisième Forum mondial sur l'eau, qui aura lieu à Kyoto du 16 au 23 mars. Le directeur de l'OFEFP a présenté l'approche proposée par la Suisse l'année dernière: on ne peut résoudre les problèmes liés à l'eau que si les écosystèmes tels que les forêts, les sols et les zones humides sont protégés et utilisés de façon durable. Maintenir une collaboration constructive La collaboration entre les Etats-Unis et la Suisse dans le domaine de la politique internatio-nale de l'environnement est constructive, notamment en ce qui concerne la réforme de la Commission des Nations Unies pour le développement durable ou dans le cadre du groupe des pays industrialisés non-membres de l'UE (JUSCANZ). Christine Whitman et Philippe Roch ont évoqué la poursuite de cette collaboration ainsi que les possibilités de lancer des initiatives communes. Ils veulent que leurs deux pays maintiennent des contacts réguliers. Philippe Roch, qui était président de la Convention de Bâle jusqu'en décembre 2002, a tout particulièrement exhorté les Etats-Unis à rejoindre cet accord signé en 1989. Il s'agit en effet d'un instrument important pour le contrôle des mouvement transfrontières de déchets dange-reux et de leur élimination. Il a aussi demandé la ratification de la Convention sur la diversité biologique et du Protocole de Kyoto. OFEFP OFFICE FÉDÉRAL DE L'ENVIRONNEMENT, DES FORÊTS ET DU PAYSAGE Service de presse Renseignements - M. Philippe Roch, directeur de l'OFEFP, tél. 079 277 51 88 - M. Beat Nobs, ambassadeur, chef de la division Affaires internationales de l'OFEFP, tél. 079 687 11 68 L'Agence américaine de la protection de l'environnement (EPA) Christine Whitman est à la tête d'une institution aux dimensions inimaginables en Suisse: quelque 18 000 personnes travaillent pour l'Agence américaine de la protection de l'environnement (U.S. Environmental Protection Agency / EPA), dont le siège est à Washington. En comparaison, les 380 collaborateurs de l'Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage (OFEFP) se partagent 320 postes à plein temps. Il faut toutefois préciser que l'EPA inclut dans ses chiffres les personnes travaillant pour une des dix autorités régionales ou pour l'un des 17 laboratoires répartis sur tout le territoire. L'Agence américaine de la protection de l'environnement s'est fixé dix objectifs stratégiques à long terme, notamment: garantir un air pur, éviter la pollution, mieux gérer les déchets ou encore réduire les risques pour la santé humaine et les écosystèmes à l'échelle mondiale. Elle dispose en 2003 d'un budget d'environ 7,7 milliards de dollars. Ces fonds seront affectés en priorité aux objectifs 2 et 5 ("Clean and safe water" et "Better waste management"), qui représenteront respectivement 42% et 22% du budget total. Site de l'EPA: http://www.epa.gov/

Ces informations peuvent également vous intéresser: