Bundesamt f. Umwelt, Wald und Landschaft

BUWAL: 8ème Conférence des Parties à la Convention sur les zones humides Assurer une protection effective des zones humides au niveau mondial

Berne (ots) - Berne, le 18 novembre 2002 Réunis à Valence (Espagne) dès aujourd'hui et jusqu'au 26 novembre, les 133 Etats Parties de la Convention des Nations Unies sur les zones humides vont définir leur stratégie pour les 6 prochaines années. L'accent devrait être mis sur la mise en uvre effective des mesures de conservation dans les pays et sur l'établissement d'un système de contrôle. La délégation suisse, conduite par Philippe Roch directeur de l'OFEFP, mettra en évidence le rôle essentiel de ces écosystèmes pour la protection des ressources d'eau douce. Elle soutiendra également la prise en compte des zones humides de montagne dans la convention. D'instrument pour la protection des habitats d'oiseaux d'eau, la convention signée à Ramsar en 1971 est devenue un outil du développement durable, durant ces dernières années. C'est le seul accord international global qui existe à ce jour dans le domaine de l'eau douce. Dans son intervention aujourd'hui lors de la séance plénière, Philippe Roch plaidera pour une conservation et une gestion durable de ces écosystèmes qui jouent un rôle essentiel dans la production de l'eau. Il appellera les entreprises privées et les états qui vont investir des milliards de dollars pour assurer l'approvisionnement en eau des populations à consacrer une partie de leurs efforts à la conservation et la gestion durable des forêts, des zones humides et des sols. Ces écosystèmes sont des éponges qui absorbent, filtrent et redistribuent parcimonieusement et régulièrement l'eau et constituent la meilleure prévention contre les catastrophes naturelles. La délégation suisse, avec l'Algérie, va aussi proposer une résolution pour que les mesures de protection et de gestion durable des zones humides soient mises en place. Tous les sites inscrits sur la Liste Ramsar doivent être décrits et cartographiés selon les normes de la convention et leurs plans de gestion devenir effectifs. La délégation soutiendra également des propositions pour la conservation des zones humides de montagne, l'établissement de plans de gestion des sites Ramsar, l'utilisation des études d'impacts sur l'environnement pour la protection des zones humides, la participation du secteur privé et le renforcement d'activités conjointes avec d'autres accords multilatéraux environnementaux, les conventions sur le climat et la biodiversité en particulier. Depuis sa mise en vigueur de la Convention en 1975, près de 1200 sites ont été inscrits sur la Liste Ramsar. Huit zones humides suisses en font partie : la baie du Fanel et du Chablais (BE, VD, NE), le delta des Bolle di Magadino (TI), la retenue de Klingnau (AG), la rive sud du lac de Neuchâtel (FR, VD), Les Grangettes (VD), la rade de Genève et le cours du Rhône en aval, le Kaltbrunner Riet (SG) et le lac d'accumulation de Niederried (BE). OFEFP OFFICE FÉDÉRAL DE L'ENVIRONNEMENT, DES FORÊTS ET DU PAYSAGE Service de presse Contacts avec la délégation suisse (du 18 au 26 novembre) - M. Meinrad Küttel, chef de la section Zones protégées, division Nature, Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage (OFEFP), portable 079 277 51 86 - Mme Elisabeth Maret, chargée de l'information, OFEFP, tél. 031 323 28 69 Annexe Discours de M. Philippe Roch, directeur de l'OFEFP Internet Les documents de la COP8 de la Convention des Nations Unies sur les zones humides, y compris les résolutions de la Suisse, sont publiés sous : http://www.ramsar.org

Ces informations peuvent également vous intéresser: