Bundesamt für Landwirtschaft

Contribution de l’agriculture à l’occupation décentralisée du territoire

(ots) - Une étude de l'Institut d'économie rurale de l'EPF Zurich montre que l’agriculture contribue substantiellement à l’occupation décentralisée du territoire dans 360 communes, soit dans 12 % des communes suisses. Il s’agit avant tout de communes dans la région élargie du Gothard, dans les Grisons et dans le Jura. Par contre, notamment sur le Plateau, l’agriculture ne joue plus un rôle essentiel dans l’occupation du territoire. L’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) a commandé l’étude précitée suite au postulat Fässler « Garantir une occupation décentralisée du territoire ». Les 360 communes où l’agriculture contribue substantiellement à l’occupation du territoire sont situées dans les régions suivantes : Münstertal, Basse-Engadine, Prättigau, Surselva, Safiental, Avers, Rheinwald, Schams, Oberhalbstein, Schanfigg, Sernftal, Vals Blenio, Maggia et Verzasca, Leventina, Goms, Oberhasli, Oberems, Lötschental, Emmental, Oberaargau, ainsi que Broye, Pacôt, Val de Travers, Vallée de Joux, Ajoie, Franches Montagnes et Clos du Doubs. Ces communes représentent 1,2 % de la population suisse et couvrent 11 % des surfaces agricoles donnant droit aux paiements directs. L’étude démontre qu’en comparaison des exploitations de 37 à 46 hectares, tailles optimales d’après des critères économiques, l’agriculture suisse (aujourd’hui : 17 ha), de par ses petites structures, entraîne pour l’économie nationale un coût de 800 millions de francs (par rapport à la valeur ESP), dont 700 millions dans des communes où l'occupation du territoire n'est pas menacée. Suite au prochain cycle de l’OMC, les prix à la production, et donc la valeur ESP, baisseront nettement. En raison de la pression sur les revenus qui en résultera, les structures continueront d’évoluer vers l’optimum. L’étude est disponible sur le site de l’OFAG à l’adresse suivante: http://www.blw.admin.ch/news/publikationen. Pour de plus amples renseignements : Eduard Hofer, sous-directeur, tél. 031 322 25 87 Office fédéral de l’agriculture Service de presse et d'information

Ces informations peuvent également vous intéresser: