Bundesamt für Landwirtschaft

Rapport de gestion Agroscope 2003: recherche agronomique prête à affronter l’avenir

(ots) - Les cinq stations de recherches agronomiques de l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) se présentent depuis le début de 2004 en commun sous la marque faîtière d'Agroscope. La deuxième période du mandat de prestations GMEB (gestion par mandat de prestation et enveloppe budgétaire) a commencé au même moment. Le Rapport de gestion 2003 présente un bilan rétrospectif de la première période en indiquant les aboutissements de la recherche agronomique quant à ses six objectifs stratégiques. Il montre également comment Agroscope se prépare à relever les défis exigeants des années à venir. Le rapport de gestion 2003 marque la fin de la période du mandat de prestations 2000 à 2003. Le Conseil fédéral a fixé six buts stratégiques à l'unité Recherche agronomique, comme Agroscope s’appelait encore à l’époque: trois en matière de durabilité (amélioration du potentiel de commercialisation, renforcement de l'option écologique, soutien de changements structurels supportables sur le plan social) et trois en matière de processus internes (mise sur pied d'un système de détection précoce de risques et de nouveaux développements, transfert des connaissance ainsi qu’encouragement de la compétence professionnelles et mise en exergue de la recherche agronomique). Les auteurs du rapport ne se sont pas contentés de décrire purement et simplement les activités de recherche; ils en ont présenté les acquis réalisés grâce aux prestations des stations de recherches dans un contexte global. Les projets actuels choisis font ressortir la pertinence des résultats de recherche non seulement pour la pratique agricole, mais aussi des points de vue politique et sociétal. Mentionnons à titre d’exemples les procédés de production et de transformation permettant de réduire les coûts, les mesures phytosanitaires ménageant l’environnement ou les efforts visant à améliorer encore la qualité des produits agricoles. Le rapport présente également une prospective à moyen et à long terme. Agroscope ne doit pas s’adapter seulement aux réductions budgétaires et réorganisations, mais avant tout aux nouveaux développements tels que l’importance croissante de la sécurité et de la qualité des denrées alimentaires. Pour de plus amples renseignements: Urs Gantner, Etat-major Recherche, tél. 031 322 25 74 Office fédéral de l’agriculture Service de presse et d'information

Ces informations peuvent également vous intéresser: