Bundesamt fĂĽr Landwirtschaft

BLW: La baisse de consommation de vins se confirme

      (ots) - Au total, 289,6 millions de litres de vins ont Ă©tĂ©
consommés dans l’année viticole 2001/2002, soit 5,6 millions de
litres de moins que l’année précédente. Par contre, la consommation
de vins suisses restait pratiquement stable (+0,7 mio. de l) par
rapport à l’année précédente. Elle représente 122,2 millions de
litres, selon le rapport «Année viti-cole 2001/2002» que vient de
publier l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG).

    La consommation totale recule assez fortement de 5,6 millions de litres dans lÂ’annĂ©e viticole 2001/2002 (du 1er juillet 2001 au 30 juin 2002) en comparaison Ă  lÂ’annĂ©e prĂ©cĂ©dente. Ainsi, elle sÂ’est Ă©levĂ©e Ă  289,6 millions de litres (vins suisses: 122,2 mio. de litres; vins Ă©trangers: 167,4 mio de litres).

    Pour les vins suisses, la consommation se monte Ă  62,6 millions de litres de vins blancs et 59,6 millions de litres de vins rouges. Après la lĂ©gère baisse de lÂ’annĂ©e passĂ©e, la consommation des vins rouges (+ 0,5 mio. de litres) sÂ’est redressĂ©e. Celle des vins blancs (+ 0,2 mio. de litres) se stabilise. Si la consommation des vins indigènes tend Ă  sÂ’amĂ©liorer rien ne peut ĂŞtre conclu sur leur prix de vente.

    La consommation des vins Ă©trangers recule sensiblement. Celle des vins blancs, qui progres-sait rĂ©gulièrement ces dernières annĂ©es flĂ©chit Ă  26,8 millions de litres (- 0,2 mio. de litres). La baisse la plus marquĂ©e (– 6,2 mio. de litres) sÂ’observe dans les vins rouges dont la consomma-tion se replie Ă  140,6 millions de litres. Il faut relever ici que les vins industriels blancs et rouges nÂ’influencent pas ces tendances Ă  la baisse.

    Pour la cinquième annĂ©e consĂ©cutive, on constate une progression de la consommation des vins mousseux. Il se boit 12,8 millions de litres au total en Suisse.

Stocks

    Les stocks recensĂ©s le 30 juin de cette annĂ©e totalisent 217,1 millions de litres. ComparĂ©s Ă  lÂ’annĂ©e prĂ©cĂ©dente, ils ont diminuĂ© de 2 millions de litres. Les stocks de vins suisses se montent Ă  122,4 millions de litres, soit environ 4,8 millions de litres de moins que le 30 juin 2001. La qualitĂ© Ă©levĂ©e des prĂ©cĂ©dents millĂ©simes et les mesures de limitation de rendement appliquĂ©es en 2001 par les vignerons ont permis cette diminution. Les volumes stockĂ©s de rouges et de rosĂ©s (55 mio. de litres) et de blancs (67,4 mio. de litres) suffisent Ă  couvrir respectivement 11,1 et 12,9 mois de consommation. Pour les vins blancs, les rĂ©serves dĂ©passent donc toujours le degrĂ© de couver-ture de douze mois considĂ©rĂ© comme acceptable.

    Vous pouvez trouver le rapport «LÂ’annĂ©e viticole 2001/2002 » sur le site Internet de lÂ’OFAG dans lequel vous trouverez toutes les informations dĂ©taillĂ©es (www.blw.admin.ch).

Pour de plus amples renseignements: Philippe Herminjard, section Cultures spéciales et économie vinicole, tél.: 031 322 25 26 Office fédéral de l’agriculture Service de presse et d'information



Plus de communiques: Bundesamt fĂĽr Landwirtschaft

Ces informations peuvent également vous intéresser: