Bundesamt für Landwirtschaft

BLW: La baisse de consommation de vins se confirme

      (ots) - Au total, 289,6 millions de litres de vins ont été
consommés dans l’année viticole 2001/2002, soit 5,6 millions de
litres de moins que l’année précédente. Par contre, la consommation
de vins suisses restait pratiquement stable (+0,7 mio. de l) par
rapport à l’année précédente. Elle représente 122,2 millions de
litres, selon le rapport «Année viti-cole 2001/2002» que vient de
publier l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG).

    La consommation totale recule assez fortement de 5,6 millions de litres dans l’année viticole 2001/2002 (du 1er juillet 2001 au 30 juin 2002) en comparaison à l’année précédente. Ainsi, elle s’est élevée à 289,6 millions de litres (vins suisses: 122,2 mio. de litres; vins étrangers: 167,4 mio de litres).

    Pour les vins suisses, la consommation se monte à 62,6 millions de litres de vins blancs et 59,6 millions de litres de vins rouges. Après la légère baisse de l’année passée, la consommation des vins rouges (+ 0,5 mio. de litres) s’est redressée. Celle des vins blancs (+ 0,2 mio. de litres) se stabilise. Si la consommation des vins indigènes tend à s’améliorer rien ne peut être conclu sur leur prix de vente.

    La consommation des vins étrangers recule sensiblement. Celle des vins blancs, qui progres-sait régulièrement ces dernières années fléchit à 26,8 millions de litres (- 0,2 mio. de litres). La baisse la plus marquée (– 6,2 mio. de litres) s’observe dans les vins rouges dont la consomma-tion se replie à 140,6 millions de litres. Il faut relever ici que les vins industriels blancs et rouges n’influencent pas ces tendances à la baisse.

    Pour la cinquième année consécutive, on constate une progression de la consommation des vins mousseux. Il se boit 12,8 millions de litres au total en Suisse.

Stocks

    Les stocks recensés le 30 juin de cette année totalisent 217,1 millions de litres. Comparés à l’année précédente, ils ont diminué de 2 millions de litres. Les stocks de vins suisses se montent à 122,4 millions de litres, soit environ 4,8 millions de litres de moins que le 30 juin 2001. La qualité élevée des précédents millésimes et les mesures de limitation de rendement appliquées en 2001 par les vignerons ont permis cette diminution. Les volumes stockés de rouges et de rosés (55 mio. de litres) et de blancs (67,4 mio. de litres) suffisent à couvrir respectivement 11,1 et 12,9 mois de consommation. Pour les vins blancs, les réserves dépassent donc toujours le degré de couver-ture de douze mois considéré comme acceptable.

    Vous pouvez trouver le rapport «L’année viticole 2001/2002 » sur le site Internet de l’OFAG dans lequel vous trouverez toutes les informations détaillées (www.blw.admin.ch).

Pour de plus amples renseignements: Philippe Herminjard, section Cultures spéciales et économie vinicole, tél.: 031 322 25 26 Office fédéral de l’agriculture Service de presse et d'information



Ces informations peuvent également vous intéresser: