Bundesamt für Energie

Conséquences socio-économiques des installations d’élimination des déchets

Berne (ots) - L’office fédéral de l’énergie (OFEN) a mandaté la réalisation d’une étude de fond concernant les conséquences socio-économiques des installations d’élimination des déchets. Les connaissances actuelles doivent être traitées et approfondies à l’aide d’études de cas particuliers. Les travaux seront coordonnés avec l’enquête relative au projet de dépôt dans le Weinland zurichois, confiée dans le cadre du groupe de travail Opalinus. Dans son postulat accepté par le Conseil fédéral le 5 novembre 2003, le conseiller national Hans-Jürg Fehr demande un rapport sur les conséquences d’un dépôt final de déchets radioactifs pour la région choisie. L’OFEN vient de mandater la réalisation d’une étude de fond sur le sujet. Elle doit permettre, d’une part, de faire la synthèse des connaissances actuelles concernant les effets sociaux, démographiques, écologiques et économiques d’installations d’élimination. Il s’agit, d’autre part, d’approfondir ce savoir, sur la base de deux installations existantes (dépôt intermédiaire de Würenlingen, installation à l’étranger) et du projet non concré- tisé de dépôt de déchets faiblement et moyennement radioactifs du Wellenberg. Une autre étude a lieu parallèlement. Menée sur mandat du groupe de travail Opalinus, constitué de représentants des communes de Benken, Marthalen et Trüllikon, elle porte sur les retombées socio-économiques de la construction et de l’exploitation d’une in- stallation d’élimination des déchets dans le Weinland zurichois, ainsi que sur les avantages et inconvénients pour la région. Ces deux études feront l’objet d’une coordination méthodique, ce qui permettra d’en comparer les résultats. En outre, les conclusions de celle concernant le Weinland zurichois seront intégrées à l’analyse de fond de l’OFEN. Les coûts de ces deux enquêtes sont estimés à environ 200’000 francs chacune et seront facturés à la Nagra selon le principe de la responsabilité financière. Berne, le 6 avril 2004 Office fédéral de l’énergie Pour tout renseignement: Marianne Zünd, responsable de la communication OFEN, tél. 031 322 56 75 Rolf Schenk, Etude groupe de travail Opalinus, tél. 079 203 50 84

Ces informations peuvent également vous intéresser: