Bundesamt für Energie

BFE: Promotion du courant éolien: 89 % de partisans

    Berne (ots) - Un sondage réalisé en Suisse révèle le réel capital de sympathie dont jouit l'énergie éolienne. La majorité des riverains considèrent les installations en service comme une chance pour eux. D'ici 2010, SuisseEnergie entend assurer une production annuelle de courant éolien de l'ordre de 50 à 100 GWh et apporter ainsi une contribution non négligeable à la réalisation des objectifs énergétiques et climatiques suisses.

    En Suisse, l'énergie éolienne reste un produit de niche, contrairement à d'autres pays comme l'Allemagne, le Danemark ou l'Espagne. La production indigène de courant éolien, soit quelque six gigawattheures (GWh) par an, y est modeste. Le concept suisse Vent, en cours d'élaboration, préconise de concentrer l'exploitation future de l'énergie éolienne sur quelques sites adéquats pour les grandes installations. La collaboration de la Confédération, des cantons, des communes et des organisations écologistes sert de fil rouge. L'objectif est d'obtenir 50 à 100 GWh de courant éolien par an.

    Le sondage réalisé fin 2002 par l'institut veveysan Mediactif se fonde sur 420 interviews téléphoniques (marge d'incertitude < 5 %). Une partie des enquêtés provenaient de régions urbaines ou rurales du Plateau (51 %). Les autres (49 %) ont été choisis à proximité des installations prévues ou déjà réalisées.

    Ainsi les installations éoliennes, qui produisent un courant indigène propre - selon les principes de la durabilité - sont très populaires. Outre ce soutien massif à la promotion de l'énergie tirée du vent (89 %), il est à noter que trois quarts des personnes interrogées se verraient parfaitement habiter à proximité de turbines éoliennes. Il est vrai que les avis divergent quant à l'esthétique des grosses turbines et à leur intégration dans le paysage: si deux tiers des enquêtés (67,3 %) ont une réaction positive, un tiers (32,7 %) estiment dérangeantes de telles réalisations. Mais parmi les riverains des sites du Mont-Crosin et de Gütsch / Andermatt, qui s'expriment en connaissance de cause, les parcs éoliens bénéficient d'une meilleure cote (75 % contre 25 %).

    Une seconde étude fondée sur des discussions plus approfondies avec des riverains du parc éolien du Mont-Crosin (Jura bernois) confirme les réactions positives des riverains.

Berne, le 11 mars 2003

Office fédéral de l'énergie

Renseignements: Markus Geissmann, Office fédéral de l'énergie, tél. 031 322 56 10 Martin Kernen, Centre Info Suisse Eole, tél. 032 933 88 66



Plus de communiques: Bundesamt für Energie

Ces informations peuvent également vous intéresser: