Bundesamt für Energie

Le Conseil fédéral approuve l'introduction d'une étiquette énergétique pour les automobiles

Berne (ots) - Le Conseil fédéral a approuvé mercredi l'introduction d'une étiquetteEnergie pour les automobiles neuves. Ce support informatif indiquera désormais la consommation de carburant des véhicules mis en vente. La mesure vise à instaurer davantage de transparence pour les consommateurs et à promouvoir les véhicules économes. Le programme SuisseEnergie veut rendre les consommateurs attentifs au rendement énergétique des voitures en indiquant leur consommation d'énergie d'une manière conviviale et facilement compréhensible. A cet effet, il prévoit de recourir à une étiquetteEnergie analogue à celle qui a déjà été introduite avec succès pour les appareils électriques. Concrètement, l'étiquetteEnergie précise, à l'aide de catégories allant de A à G, si une automobile consomme peu ou au contraire beaucoup de carburant. Les véhicules les plus économes seront classés dans la catégorie A, tandis qu'à l'autre bout de l'échelle, les plus gourmands figureront dans la catégorie G. La méthode de calcul utilisée est identique à celle que le TCS emploie depuis de nombreuses années pour évaluer la consommation. L'étiquette sera visible sur tous les véhicules exposés à la vente. Les listes de prix et le matériel publicitaire devront également mentionner la catégorie de consommation des modèles présentés. En outre, une brochure donnera des renseignements sur la consommation de carburant et dressera la liste de toutes les voitures disponibles en Suisse avec leur consommation. SuisseEnergie et la branche automobile vont par ailleurs lancer conjointement au printemps prochain une vaste campagne d'information destinée à faire connaître l'étiquette et à promouvoir les véhicules économes. Le nouveau appendice 3.6 de l'ordonnance de l'énergie, qui entrera en vigueur le 1er octobre 2002, est calqué sur les prescriptions en vigueur dans l'Union européenne. Les importateurs d'automobiles et les garagistes ont jusqu'au 1er janvier 2003 pour s'y conformer. L'étiquetteEnergie s'inscrit dans le droit fil de la convention signée le 19 février 2002 entre le DETEC et auto-suisse, aux termes de laquelle la consommation moyenne des automobiles neuves doit diminuer de 3 % par an pour passer de 8,4 l/100km (valeur 2000) à 6,4 l/100km en 2008. Une étude autrichienne réalisée pour le compte de l'UE estime que cette mesure permettra à long terme d'économiser entre 4 % et 5 % de carburant. De plus, en optant pour des modèles moins puissants, les consommateurs y gagnent tant à l'achat qu'à la pompe. Berne, le 4 septembre 2002 DETEC Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication Service de presse Renseignements: H.L. Schmid, directeur du programme SuisseEnergie tél.: 031 322 56 02 M. Beck, collaborateur spécialisé, tél 031 322 56 29

Ces informations peuvent également vous intéresser: