Bundesamt für Berufsbildung und Technologie

BBT: BBT: Baromètre des places d’apprentissage: 91 % des places d’apprentissage attribuées

      (ots) - Berne, 25 octobre 2004: A la fin août, 91 % des places
d’apprentissage avaient trouvé preneurs selon les estimations du
baromètre des places d’apprentissage. 7 000 places environ étaient
encore vacantes. Les entreprises interrogées estiment être en mesure
de repourvoir d'ici à la fin de l'année une partie des places
encore vacantes – tout particulièrement en Suisse romande et au
Tessin.

Selon les estimations, 91 % (2003: 89 %) des places d’apprentissage avaient trouvé preneurs à la fin du mois d’août. Ainsi, 66 000 (2003: 64'500) jeunes environ avaient trouvé une place d’apprentissage, comme le révèle l’enquête menée régulièrement depuis 1998 par l’institut LINK de recherche marketing et sociale à la demande de l’Office fédérale de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT). Les entreprises estiment être en mesure de repourvoir d’ici à la fin de l’année une partie des 7'000 (9 %) places encore vacantes (2003: 9'000, 11 %) – tout particulièrement en Suisse romande et au Tessin où l’attribution des places d’apprentissage commence et prend fin traditionnellement plus tard dans l’année. Ainsi, cette année, le nombre de contrats qui devraient être conclus est d’environ 69'500, contre 68'000 en 2003, ce qui représenterait une augmentation de 2 %.

La part des jeunes commençant un apprentissage est, avec 51 %, aussi importante que l’année passée. 24 % (2003: 26 %) continuent leurs études. 18 % (2003: 18 %) ont adopté une solution transitoire. Parmi ces derniers, 4 % disposent déjà d’une promesse de place d’apprentissage. Près de 6 % (2003: 4 %) des jeunes n’avaient encore trouvé aucune solution au moment de l’enquête. La «file d’attente» des jeunes qui tenteront de nouveau leur chance l’année prochaine sur le marché des places d’apprentissage comprend 500 personnes de plus qu’en 2003, soit 21'000 jeunes.

De grandes différences entre les jeunes Suisses et les jeunes étrangers

Si l’on compare les nationalités, il apparaît cette année encore plus clairement que les années précédentes que les jeunes Suisses trouvent plus facilement une place d’apprentissage que les jeunes étrangers: 83 % (soit 57'000; 2003: 80%) des Suisses ont trouvé une place, alors que ce n’est le cas que pour 56 % (soit 9'000; 2003: 65 %) des jeunes étrangers. Les cantons ont déjà pris des mesures pour un accompagnement plus soutenu et individualisé des personnes concernées.

Les professions administratives, techniques et de la santé ont la cote

Cette année encore, les secteurs de la construction (20 %; 2003: 19 %) et de l’industrie de la métallurgie et des machines (13 %; 2003: 15 %) comptent le plus de places d’apprentissage vacantes. Les professions administratives et de la santé, dont les places ont été repourvues à raison de 97 à 98 %, se trouvent de nouveau en tête des professions les plus prisées. Le groupe professionnel des professions techniques, ainsi que la profession de dessinateur, font désormais partie, avec 98 % des places attribuées, au peloton de tête.

Qualifications scolaires

Nouveauté de l’enquête de cette année, les exigences des entreprises ont été comparées avec les qualifications scolaires des jeunes. Au printemps, les entreprises exigeaient un des qualifications scolaires supérieures pour 36 % des places d’apprentissages. Par contre, 47 % des personnes qui étaient sûres d’avoir une place justifiaient en août de telles qualifications.

Renseignements: Hugo Barmettler, Centre de compétences Formation professionnelle, tél. 031 323 20 29, hugo.barmettler@bbt.admin.ch Andreas Merk, resp. suppl. du secteur Communication, tél. 031 322 83 63, andreas.merk@bbt.admin.ch

voir aussi: http://www.bbt.admin.ch/berufsbi/projekte/barometer/f/index.htm



Plus de communiques: Bundesamt für Berufsbildung und Technologie

Ces informations peuvent également vous intéresser: