Bundesamt für Statistik

Statistique des élèves 2004 et scénarios 2005-2014

(ots) - Statistique des élèves 2004 et scénarios 2005-2014 Le nombre d’élèves du degré secondaire II culminera en 2008 Sous l’impulsion de la vague démographique, les effectifs du degré secondaire II devraient croître jusqu’en 2008, puis entamer une phase de recul. En formation professionnelle, le nombre d’élèves augmenterait de 7-8% entre 2004 et 2008, puis diminuerait de 5-8% entre 2008 et 2014. Dans les formations générales, la hausse de 2004 à 2008 atteindrait 10-13% et la baisse de 2008 à 2014 se limiterait à 1-5%. Le nombre de titres décernés devrait progresser encore fortement jusqu’en 2011, avant de se replier légèrement. Pour les maturités professionnelles, la hausse s’élèverait à 26-46% entre 2004 et 2011, tandis que pour les maturités gymnasiales, elle serait de l’ordre de 17-21%. Voici ce que révèlent les nouveaux scénarios de l’Office fédéral de la Statistique (OFS). A l’échelle suisse, le nombre d’élèves pour l’année scolaire 2004/05 est resté relativement stable à l’école obligatoire et au degré secondaire II (évolution respective de -0,4% et de +0,7%), alors qu’il a de nouveau augmenté au degré tertiaire (+2,2%). Les effectifs à l’entrée du degré secondaire II atteindront un maximum en 2008 Les scénarios pour l’évolution des effectifs au début du degré secondaire II s’accordent pour prévoir dans toutes les filières certifiantes une hausse des effectifs d’ici 2008, puis une baisse jusqu’en 2014, tout en révélant plusieurs variantes concernant l’amplitude de ces mouvements. Durant la prochaine décennie, le développement des effectifs des classes de 1re année du degré secondaire II sera déterminé avant tout par l'évolution du nombre de jeunes qui termineront leur scolarité obligatoire. Sous son impulsion, on peut s’attendre à ce que le nombre d’entrées au degré secondaire II passe à 126'000- 128'000 en 2008 (121'000 en 2004), puis recule à 115'000-118'000 jusqu’en 2014. Suivant la région, cette évolution pourra cependant prendre des allures très diverses. Pour la 1re année de formation professionnelle, outre la dynamique démographique, la situation économique, qui influence la disposition des entreprises à engager des apprentis, diverses réformes institutionnelles et certaines tendances à moyen et à long termes devraient jouer un rôle dans l’évolution des effectifs. Après deux années de baisse, le nombre d’élèves au début de la formation professionnelle duale pluriannuelle s’est redressé en 2004 pour atteindre 60'000. Suivant le scénario considéré, il pourrait encore augmenter de 5-7% d’ici 2008 pour atteindre 63'000-64'000, avant de se contracter de 7-11% jusqu’en 2014, retrouvant le niveau de 2002-2003 (soit 58'000-59'000), voire davantage (à 56'000). Pour l’ensemble de la formation professionnelle, c’est-à-dire en incluant notamment les formations d’une année et les écoles professionnelles à plein temps, les effectifs de 1re année, qui sont restés stables avec 78'000 élèves en 2004, s’élèveraient de 4-5% d’ici 2008 (81'000-82'000), puis reculeraient de 8-11% jusqu’en 2014 (72'000-75'000). Depuis près de 20 ans, les effectifs de 1re année des écoles préparant à la maturité gymnasiale suivent une évolution ascendante. De 22'000 élèves en 2004, ils pourraient passer à 23'000 en 2008 (+4%), avant de baisser à 21'000 jusqu’en 2014 (–8%) si la propension croissante des jeunes à suivre cette filière se stabilise. Alternativement, ils pourraient approcher les 24'000 élèves en 2008 (+8%) et se maintenir au-dessus de 23’000 jusqu’en 2014 si l’attrait pour la formation gymnasiale continue à progresser. Les effectifs de 1re année des écoles de culture générale (ECG) se sont nettement renforcés en 2004 à l’occasion de la transformation des écoles du degré diplôme (EDD) en ECG dans de nombreux cantons. Partant de 5500 élèves en 2004, ils pourraient se monter à 5800 en 2008 (+5%), puis retomber à 5400 en 2014 (–7%) sous l’effet du recul démographique. La récente réforme devrait provoquer une augmentation de l’ordre de 17% des effectifs totaux de cette filière entre 2004 et 2008. Enfin, il faut s’attendre à ce que les effectifs des formations transitoires, qui font office de pont entre les degrés secondaires I et II, restent à un niveau relativement élevé. Après avoir passé de 14'000 élèves en 2000 à 16'000 en 2003-2004, ils devraient se maintenir dans une fourchette comprise entre 14'000 et 18'000 élèves jusqu’en 2014. D’ici peu, un jeune sur trois sera titulaire d’une maturité D’ici 2011, le nombre de titres décernés devrait augmenter substantiellement, d’abord pour des raisons démographiques, mais surtout parce qu’une proportion croissante de jeunes acquiert une maturité. En tenant compte de la nouvelle orientation santé-social, le nombre de maturités professionnelles pourrait passer à 12'000- 14'000 (+26-46% par rapport aux 10'000 de 2004) et celui de maturités gymnasiales à 18'000-19'000 (+17-21% par rapport aux 16'000 en 2004). En conséquence, en 2014 les maturités professionnelles pourraient représenter jusqu’à 44% de toutes les maturités décernées, contre 30% en 2000 et 38% en 2004. Par rapport à la population concernée, le taux de maturités passerait de 30% en 2004 à 35-38% en 2014 (de 11% à 14-16% pour les maturités professionnelles et de 19% à 21-22% pour les maturités gymnasiales). OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service de presse Renseignements: Scénarios du degré secondaire II: Laurent Gaillard, OFS, section Hautes écoles, tél.: 032 713 66 35 Statistique des élèves et étudiants: Frédéric Senn, OFS, section Formation scolaire et professionnelle, tél.: 032 713 68 49 Nouvelles parutions: Elèves et titres du degré secondaire II: Scénarios 2005-2014, n° de commande: 611-0500. Prix: Fr. 10.— Elèves et étudiants 2004/05, n° de commande: 089-0500. Prix: Fr. 12.— Compléments d’information sur Internet: Scénarios du degré secondaire II: http://www.eduperspectives- stat.admin.ch Statistique des élèves et étudiants: http://www.education- stat.admin.ch, www.bildungslandschaft.bfs.admin.ch Service de presse OFS, tél.: 032 713 60 13; fax: 032 713 63 46 Commandes de publications: tél.: 032 713 60 60, fax: 032 713 60 61, e-mail: order@bfs.admin.ch Vous trouverez d’autres informations et publications sous forme électronique sur le site Internet de l’OFS à l’adresse http://www.statistique.admin.ch/ Abonnement aux communiqués de presse par e-mail sous : http://www.news-stat.admin.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: