Bundesamt für Statistik

Statistiques des établissements de santé en 2004

(ots) - Statistiques des établissements de santé en 2004 Une hausse des coûts ralentie et des durées d’hospitalisation plus courtes Les hôpitaux suisses ont traité 1,4 million de cas en 2004. La durée de séjour moyenne dans ces derniers a diminué d’un demi-jour par rapport à l’année précédente, pour s’établir à 12 jours. La plupart des hospitalisations étaient dues à des maladies du système ostéo- articulaire et des muscles, à des blessures traumatiques ou à des problèmes cardiovasculaires. La hausse des coûts a ralenti tant dans les hôpitaux que dans les établissements de santé non hospitaliers. A l’inverse des homes, les hôpitaux ont vu leurs effectifs de personnel baisser en 2004. Ce sont là quelques-uns des résultats des statistiques des établissements de santé pour l’année 2004 établies par l’Office fédéral de la statistique (OFS). Dans l’ensemble, les hôpitaux suisses ont enregistré en 2004 1,4 million d’hospitalisations, dont 275'000 traitements d’un jour. Il s’agissait pour 78% des patients traités du seul séjour dans l’année, tandis que 7% ont été hospitalisés plus de deux fois en 2004. Dans 34,7% des cas, l’hospitalisation a eu lieu dans le cadre d’une urgence. Les traitements de l’appareil locomoteur au premier rang Plus de 12% des hospitalisations (environ 127'000 cas) étaient dues, en 2004, à des maladies du système ostéoarticulaire, des muscles et du tissu conjonctif, notamment des pathologies dégénératives de la colonne vertébrale ou des inflammations des os ou des articulations. Les fractures et les blessures dues à des causes externes étaient à l’origine d’environ 12% des cas d’hospitalisation. De même, environ 123'000 hospitalisations (12%) étaient dues à des maladies cardiovasculaires. La plupart des interventions chirurgicales ont été effectuées sur des organes locomoteurs, suivies des opérations du tube digestif. Une part importante des cas enregistrés est imputable aux quelque 70'000 nouveau-nés et aux femmes hospitalisées dans le cadre d’une grossesse ou d’un accouchement. Hausse des coûts nettement moins marquée dans les grands hôpitaux … Entre 2003 et 2004, les coûts de la prise en charge (sans les frais d’investissement) dans les hôpitaux ont augmenté de quelque 2%, à 16,7 milliards de francs. Cette hausse était nettement moins marquée que l’augmentation moyenne des coûts de 6,1% constatée entre 2000 et 2003. Dans les hôpitaux universitaires et les autres hôpitaux de prise en charge centralisée, les coûts ont progressé de 2,8% en 2004. Ces dernières années, la hausse des coûts avait atteint en moyenne 8% dans ces 27 principaux établissements de soins généraux. Elle a diminué en revanche de 3,9% (de 2000 à 2003) pour atteindre 2,1% en moyenne dans les 131 autres hôpitaux de soins généraux. … et ralentie dans les établissements de santé non hospitaliers Les coûts induits par les institutions pour personnes âgées et nécessitant des soins, pour handicapés et pour personnes ayant des problèmes de dépendance ont augmenté de 3,9% depuis 2003 pour se monter à 9,8 milliards de francs au total. Entre 2000 et 2002, ils avaient encore progressé en moyenne de 6,7%. Cette somme est imputable pour les deux tiers aux homes pour personnes âgées et nécessitant des soins et aux homes médicalisés. Ces institutions ont accueilli quelque 82'700 personnes en 2004, soit 11,2 personnes pour 1000 habitants. Les institutions pour handicapés ou pour personnes ayant des problèmes de dépendance ont hébergé 2,9 personnes pour 1000 habitants en 2004, contre 2,6 en 2000. Evolution contrastée des effectifs de personnel dans les hôpitaux et dans les homes Les hôpitaux suisses comptaient en 2004 122'500 équivalents plein temps environ, soit 0,8% de moins qu’un an plus tôt. L’augmentation des effectifs de personnel observée depuis 2000 (de 2,4% par an en moyenne) a ainsi été interrompue pour la première fois. Les effectifs de personnel ont augmenté de 2,8% dans les établissements de santé non hospitaliers en 2004, pour s’élever à 88'400 équivalents plein temps. Depuis l’année 2000, le taux de croissance des postes à plein temps atteint en moyenne 3,5%. ------------------------------------ Statistiques des établissements de santé Cette dénomination englobe les données administratives des hôpitaux (statistique des hôpitaux) ; les diagnostics et les opérations relatifs aux patients hospitalisés en Suisse (statistique médicale) ; les données administratives des institutions pour personnes âgées et nécessitant des soins, pour handicapés et pour personnes ayant des problèmes de dépendance (statistique des établissements de santé non hospitaliers). ------------------------------- OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service de presse Renseignements sur la statistique des hôpitaux et sur la statistique des établissements de santé non hospitaliers: Anthony Francis, OFS, Section Santé, tél.: 032 713 61 94 Renseignements sur la statistique médicale: Andreas Perret, OFS, Section Santé, tél.: 032 713 64 82 Nouvelles parutions disponibles uniquement sous forme électronique à l’adresse suivante : http://www.health-stat.admin.ch Tableaux standard provisoires de la statistique médicale 2004, n° de commande : 532-0513-05. Tableaux standard provisoires de la statistique des hôpitaux et des établissements de santé non hospitaliers 2004, n° de commande : 532-0510-05. Service de presse OFS, tél. : 032 713 60 13; fax : 032 713 63 46 Commandes de publications : tél. : 032 713 60 60, fax : 032 713 60 61, e-mail : order@bfs.admin.ch Vous trouverez d’autres informations et publications sous forme électronique sur le site Internet de l’OFS à l’adresse http://www.statistique.admin.ch/ Abonnement aux communiqués de presse par e-mail sous : http://www.news-stat.admin.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: