Bundesamt für Statistik

Indice des primes d’assurance-maladie pour 2004 et 2005

(ots) - Indice des primes d’assurance-maladie pour 2004 et 2005 La hausse de 2,0% des primes entre 2004 et 2005 ampute de 0,2% la progression du revenu disponible des ménages L’indice des primes d’assurance-maladie (IPAM) a progressé par rapport à l’année précédente de 5,2% en 2004 et de 2,0% en 2005. Sur la base de 1999=100 points, l'IPAM a atteint un niveau de 136,7 points en 2005. L’IPAM calculé par l’Office fédéral de la statistique (OFS) reflète l’évolution des primes d’assurance-maladie obligatoire et des primes d’assurance-maladie complémentaire. A l'aide de l'IPAM, on peut estimer l'incidence de l'évolution des primes sur la croissance du revenu disponible des ménages. Selon le modèle de calcul utilisé, l’augmentation des primes a amputé le taux de croissance du revenu disponible moyen de 0,4% entre 2003 et 2004 et de 0,2% entre 2004 et 2005. Les primes de l’assurance-maladie de base ont augmenté de 6,8% en 2004 et de 2,5% (estimation) en 2005. L’indice des primes a atteint cette année un niveau de 145,6 points sur la base 1999=100. Les primes d’assurance-maladie complémentaire relevées par l’OFS ont progressé par rapport à l’année précédente de 1,3% en 2004 et de 0,9% en 2005. Sur la base de 1999=100, on obtient un indice de 118,9 points pour les assurances complémentaires en 2005. Considérées ensemble, les primes des assurances-maladie obligatoire et complémentaire ont progressé de 5,2% en 2004 et de 2,0% en 2005. L’indice total atteint ainsi 136,7 points pour 2005 (base 1999=100). Les assurances complémentaires en 2005 L’évolution des primes a été la même pour les deux sexes au cours de la période considérée, ce qui n’était pas toujours le cas par le passé. Les primes ont enregistré une hausse supérieure à la moyenne pour les personnes de plus de 68 ans, lesquelles ont contribué, avec 1,5% (division semi-privée) et 2,8% (division privée), de manière déterminante à l’augmentation des primes dans ces deux catégories d’assurance complémentaire. Considérées pour l’ensemble de la population, les primes d’assurance complémentaire pour séjours en division commune (+0,8%) et séjours en division semi-privée (+0,7%) ont connu une progression inférieure à la moyenne. Les primes des assurances complémentaires ont augmenté dans des proportions supérieures à la moyenne pour les séjours en division privée (+1,3%). Entre 2004 et 2005, les taux de progression des primes cantonales moyennes ont été supérieurs à la moyenne dans le canton du Valais (1,4%) ainsi que dans les cantons de Zurich, Glaris, Bâle-Ville, Saint-Gall, Vaud et Genève (1,1%). Ils ont été de 0,7% dans tous les autres cantons, se situant ainsi en dessous de la moyenne suisse (0,9%). L’influence de l'évolution des primes sur le revenu disponible Les augmentations de primes grèvent le budget des ménages privés, tout comme celles des impôts ou d’autres cotisations d'assurance. Pour mesurer cette incidence, on se fonde sur le revenu disponible des ménages. Ce dernier correspond au revenu de tous les membres d'un ménage (salaires, intérêts, rentes, remboursements et réductions de primes des assurance et autres revenus), moins les transferts (impôts, cotisations aux assurances sociales et aux autres assurances), donc au montant dont dispose effectivement le ménage pour la consommation et l'épargne. Selon les estimations de l’OFS, l’évolution des primes d’assurance- maladie a amputé de respectivement 0,4% et 0,2% la progression potentielle du revenu disponible en 2004 et en 2005. Si les primes étaient restées stables, les ménages auraient pu disposer de cette différence pour leur consommation. OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service de presse Renseignements: Stefan Röthlisberger, OFS, section Prix, tél. : 032 713 65 04 Service de presse OFS, tél. : 032 713 60 13; fax : 032 713 63 46 Commandes de publications : tél. : 032 713 60 60, fax : 032 713 60 61, e-mail : order@bfs.admin.ch Vous trouverez d’autres informations et publications sous forme électronique sur le site Internet de l’OFS à l’adresse http://www.statistique.admin.ch/ Abonnement aux communiqués de presse par e-mail sous : http://www.news-stat.admin.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: