Bundesamt für Statistik

Indice suisse des prix à la consommation en octobre 2005

      (ots) - Indice suisse des prix à la consommation en octobre 2005

Le renchérissement annuel atteint 1,3%

    Selon les calculs de l'Office fédéral de la statistique (OFS), l'indice suisse des prix à la consommation a progressé de 0,9% en octobre 2005 par rapport au mois précédent; il atteint à présent 105,7 points (mai 2000 = 100). En rythme annuel, le renchérissement a atteint 1,3%, contre 1,4% en septembre 2005 et 1,3% en octobre 2004. Retour à des prix réguliers dans le secteur de l’habillement La progression de l’indice des prix en octobre 2005 s’explique principalement par la hausse observée pour le groupe habillement et chaussures (+20,8%). Les prix soldés relevés en janvier et en juillet ont été compensés en octobre 2005 par les prix réguliers, plus élevés, des collections de vêtements d’hiver et de vêtements portés toute l’année. Ont aussi augmenté par rapport au relevé précédent les indices des groupes transports (+1,2%) et logement et énergie (+0,4%). Ont à l'inverse reculé les indices des groupes alimentation et boissons non alcoolisées (-0,5%) et santé (-0,3%), tandis que celui du groupe restaurants et hôtels est resté stable. Les six autres groupes de biens et de services n'ont pas fait l'objet d'un relevé pendant le mois sous revue. Evolution des prix des produits du pays et des produits importés Toujours selon l'OFS, le niveau des prix par rapport au mois précédent est resté pratiquement stable pour les produits du pays, alors qu’il a progressé de 3,3% pour les produits importés, notamment en raison de la hausse relevée pour l’habillement. En rythme annuel, les produits du pays ont renchéri de 0,3% et les produits importés de 4,3% en moyenne.

    -----------------------------

Prévisions concernant le renchérissement 2005/2006 Renchérissement prévu pour 2005 : 1,2% Selon les estimations de l’OFS, le taux annuel de renchérissement pour les 12 mois de 2005 devrait atteindre 1,2%. Vu la grande volatilité des prix des produits pétroliers ces derniers mois, il est difficile d’établir une estimation fiable du renchérissement pour décembre 2005. Si les prix de ceux-ci restent stables, on peut s’attendre à ce que le taux de renchérissement se situe à environ 1,3% en décembre par rapport à un an auparavant. Renchérissement estimé pour 2006: entre 0,8% et 1,3%. Pour 2006, l'OFS table sur un taux d'inflation annuel moyen entre 0,8% et 1,3%. Cette estimation se fonde sur l’hypothèse d’une croissance économique qui se poursuit et de taux d’intérêt pouvant subir une légère hausse. Le taux de renchérissement pourra s’élever à 1,3% pour 2006 si les prix des produits pétroliers se maintiennent au niveau élevé actuel pour le consommateur final et si la taxe sur le CO2 pour les combustibles est introduite dans le courant de l’année prochaine. Par contre, si la taxe sur le CO2 pour les combustibles n’est pas introduite et si les prix des produits pétroliers baissent de 10% dans le courant de l’année prochaine, le taux de renchérissement prévu pour 2006 sera d’environ 0,8%. Les fortes fluctuations des prix des produits pétroliers constituent le principal facteur susceptible de démentir ces prévisions.

-------------------------------

    Evolution détaillée des prix en octobre 2005 Dans le groupe habillement et chaussures (+20,8%), les prix soldés relevés en janvier et en juillet ont été pratiquement compensés en octobre 2005 par les prix réguliers, plus élevés, des vêtements d’hiver et des vêtements portés toute l’année. La hausse de l’indice des transports (+1,2%) est due à l’augmentation des prix des carburants et des voitures neuves. Les prix des carburants ont augmenté de 3,7% (jour de référence: le 3 octobre) par rapport à septembre; ils dépassent à présent de 18,3% leur niveau d’il y a un an. La baisse des prix des carburants survenue après le 3 octobre n’a pas influé sur le présent indice. Les prix des voitures d’occasion ont légèrement reculé. Dans le groupe logement et énergie (+0,4%), les prix du mazout ont progressé de 2,8% par rapport au mois précédent (jour de référence: le 3 octobre) et de 41,7% par rapport à douze mois auparavant. Les tarifs du gaz ont eux aussi progressé, de 6,9%. Le recul des prix du groupe alimentation et boissons non alcoolisées ( 0,5%) a été influencé notamment par des baisses de prix enregistrées pour les légumes. Y a également contribué le recul des prix des pâtes alimentaires et du riz (dû à diverses offres promotionnelles). Ont à l’inverse renchéri la viande de bœuf et les fruits. Le recul de l’indice santé ( 0,3%) est principalement dû à la baisse des prix des vitamines et toniques et des médicaments cardio- vasculaires. A l’intérieur de l’indice des restaurants et hôtels, stable dans l’ensemble, de légères hausses de prix pour les repas et les boissons consommés dans les restaurants ont été compensées par des baisses de prix des nuitées d’hôtel. Raccordement mathématique aux anciennes séries de l'indice Les anciennes séries de l'indice, raccordées mathématiquement à la nouvelle série, donnent pour octobre 2005 un indice de 112,1 points sur la base de mai 1993=100, de 155,2 points sur la base de décembre 1982=100, de 193,5 points sur la base de septembre 1977=100 et de 326,2 points sur la base de septembre 1966=100.

OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service de presse

Renseignements: Gilbert Vez, OFS, section Prix, tél. : 032 713 69 00

Service de presse OFS, tél. : 032 713 60 13; fax : 032 713 63 46

Commandes de publications : tél. : 032 713 60 60, fax : 032 713 60 61, e-mail : order@bfs.admin.ch

Vous trouverez d’autres informations et publications sous forme électronique sur le site Internet de l’OFS à l’adresse http://www.statistique.admin.ch/

Abonnement aux communiqués de presse par e-mail sous : http://www.news-stat.admin.ch



Plus de communiques: Bundesamt für Statistik

Ces informations peuvent également vous intéresser: