Bundesamt für Statistik

Enquête suisse sur la population active 2005

      (ots) - Enquête suisse sur la population active 2005

La population active occupée et la population non active augmentent

    Au 2e trimestre 2005, la Suisse comptait 3,974 millions de personnes actives occupées, soit 0,4% ou 14'000 de plus qu’un an auparavant. Le nombre des personnes non actives a lui aussi progressé, notamment chez les 65 ans et plus. Actuellement, on compte pour une personne âgée de 65 ans ou plus 3,3 personnes actives âgées de 20 à 64 ans, contre encore 3,5 en 1991. Près d’un tiers des personnes actives occupées travaillent à temps partiel. Les mères ayant des enfants de moins de 15 ans sont particulièrement nombreuses à avoir un taux d’occupation réduit. Ce sont là quelques-uns des résultats de l'enquête suisse sur la population active 2005 réalisée par l'Office fédéral de la statistique (OFS). Légère progression de la population active occupée Selon l’enquête suisse sur la population active (ESPA), notre pays comptait 3,974 millions de personnes actives occupées au 2e trimestre 2005 (sans les frontaliers, les résidents de courte durée et les personnes relevant du domaine de l’asile). Ce nombre est en hausse de 14'000 personnes ou 0,4% par rapport à il y a un an. Dans le même temps, le nombre des sans-emploi a augmenté de 7000 personnes. Le taux de sans-emploi a passé quant à lui de 4,3 à 4,4%. Dans l’ensemble, le nombre des personnes actives (actifs occupés + sans-emploi) a progressé de 0,5% (+21'000). Malgré la progression du nombre de personnes actives, le taux d’activité (qui prend en compte la population à partir de 15 ans) a légèrement reculé entre le 2e trimestre 2004 et le 2e trimestre 2005, de 67,3% à 67,0%. Cela s’explique par le fait que le nombre des personnes non actives a augmenté plus fortement dans le même temps (+1,9% ; +38'000). Recul du taux d’activité chez les jeunes et chez les personnes âgées La part des personnes actives a reculé chez les 15-24 ans (de 67,1% à 65,7%) et chez les plus de 64 ans (de 8,1% à 7,4%). Elle est restée quasiment inchangée chez les hommes de 25 à 54 ans (elle a passé de 95,7% à 95,6%), tandis qu’elle a progressé chez les femmes du même âge (de 80,8% à 81,3%). Progression de la population non active de 65 ans et plus L’augmentation du nombre des personnes non actives est imputable principalement aux 65 ans et plus (+24'000 à 1,087 million) et s’explique par le vieillissement démographique. Depuis le début des années 1990, la part des retraités n’a cessé de croître : alors qu’on comptait encore en 1991 3,5 personnes actives de 20 à 64 ans pour une personne de 65 ans ou plus, ce nombre était tombé à 3,3 personnes en 2005 ( 8%). Par rapport à l’offre de travail totale, exprimée en équivalents plein temps, la baisse atteint 9%. Le nombre des personnes non actives qui suivent une formation de base ou continue a également augmenté (+4000 à 298'000). A l’inverse, le nombre des personnes qui ne participent pas au marché du travail parce qu’elles assument des tâches domestiques et familiales a reculé de 8000 pour tomber à 316'000 personnes. Ce groupe compte essentiellement des femmes. La retraite anticipée : un phénomène largement répandu Environ la moitié (51%) des personnes actives partent aujourd’hui à la retraite au moins une année avant d’avoir atteint l’âge légalement fixé (2005 : 65 ans pour les hommes, 64 ans pour les femmes). Cette part n’a que légèrement progressé depuis 2002 (49% ; l’âge légal de la retraite était alors de 65 ans pour les hommes et de 62 ans pour les femmes). Près d’un tiers des personnes actives (29% ; 2002 : 27%) sont parties à la retraite au moins trois ans avant l’âge légal et un sixième (16% ; 2002 : 14%) au moins cinq ans avant l’âge légal. Le travail à temps partiel est nettement moins répandu chez les cadres 31,7% des personnes actives occupées travaillent à temps partiel. Ce dernier est nettement plus répandu chez les femmes (56,7%) que chez les hommes (10,9%). Le temps partiel est nettement moins fréquent chez les cadres, hommes ou femmes. Ainsi, seulement 18,3% des salariés membres d’une direction (hommes : 6,2% ; femmes : 45,3%) et 19,3% des salariés ayant une fonction de chef (hommes : 4,9% ; femmes : 45,7%) travaillent à temps partiel. A l’inverse, le pourcentage des temps partiels atteint 42,5% chez les salariés sans fonction de chef (hommes : 15,5% ; femmes : 64,4%), et même 70,1% chez les personnes qui travaillent dans l’entreprise familiale (hommes : 51,9% ; femmes : 80,1%). Quatre mères actives occupées sur cinq travaillent à temps partiel Le travail à temps partiel revêt une grande importance notamment pour les mères ayant des enfants de moins de 15 ans. Parmi les femmes de 20 à 54 ans qui ont des enfants de moins de 15 ans, seulement une femmes active occupée sur cinq (19,0%) travaille à plein temps (contre 93,2% des pères actifs occupés ayant des enfants de moins de 15 ans). Plus d’un tiers des femmes (35,6% ; hommes : 5,6%) travaillent à raison de 50 à 89%, tandis que 45,4% (hommes : 1,2%) ont un taux d’occupation inférieur à 50%. L’augmentation du taux d’activité des femmes depuis le début des années 1990 est étroitement liée aux changements de comportement des mères sur le marché du travail ainsi qu’à l’augmentation de l’offre de travail à temps partiel. Alors qu’en 1991, seulement 59,8% des femmes de 20 à 54 ans ayant des enfants de moins de 15 ans exerçaient une activité rémunérée, c’est le cas aujourd’hui de 72,1% des mères. Dans le même temps, le nombre des mères travaillant à temps partiel a bondi de 45,5%, passant de 280'000 à 407'000.

OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service de presse

Renseignements: Enrico Moresi, OFS, section Travail, vie active et enquêtes thématiques, tél. : 032 713 64 02

Service de presse OFS, tél. : 032 713 60 13; fax : 032 713 63 46

Commandes de publications : tél. : 032 713 60 60, fax : 032 713 60 61, e-mail : order@bfs.admin.ch

Vous trouverez d’autres informations et publications sous forme électronique sur le site Internet de l’OFS à l’adresse http://www.statistique.admin.ch/

Abonnement aux communiqués de presse par e-mail sous : http://www.news-stat.admin.ch



Plus de communiques: Bundesamt für Statistik

Ces informations peuvent également vous intéresser: