Bundesamt für Statistik

Statistique suisse des enseignants, année scolaire 2003/04

      (ots) - Statistique suisse des enseignants, année scolaire 2003/04

Une majorité de femmes dans l’enseignement

    Avec deux tiers des effectifs, les femmes forment la majorité du corps enseignant. Elles sont cependant représentées de manière très inégale suivant le degré d’enseignement. Par ailleurs, si le temps partiel est la forme d’activité la plus courante, deux tiers des hommes et un tiers des femmes travaillent à plein temps. Ces résultats sont issus de la statistique suisse des enseignants menée par l’Office fédéral de la statistique (OFS). Ils se basent sur l’année scolaire 2003/04 et concernent le préscolaire, la scolarité obligatoire et la formation générale du secondaire II. Au total, ce sont quelque 12'000 personnes qui enseignent dans le préscolaire, 73'000 dans la scolarité obligatoire et 11'000 dans la formation générale du secondaire II. La proportion de femmes dépend fortement du degré d’enseignement : plus celui-ci s’élève, moins leur part y est importante. Dans l’ensemble, les femmes constituent l’écrasante majorité des effectifs dans les degrés « inférieurs » avec un taux moyen de 95% dans le préscolaire et de 78% dans le primaire. C’est avec le secondaire I que la situation s’égalise puisque hommes et femmes y sont représentés à parts presque égales. La proportion d’hommes prend largement le dessus dans la formation générale du secondaire II puisqu’ils constituent à présent le 59% des actifs. La plupart des enseignants travaillent à temps partiel. Ceci est particulièrement vrai pour la scolarité obligatoire (56%) et pour la formation générale du secondaire II (60%). Seul le préscolaire présente une courte majorité de plein temps. Cependant, ce constat doit être nuancé puisque le profil d’activité diffère notablement suivant le sexe. Les femmes travaillent ainsi le plus souvent à temps partiel (68% pour la scolarité obligatoire et 81% pour la formation générale du secondaire II) sauf dans le préscolaire où l’équilibre plein temps / temps partiel est réalisé. Quant aux hommes, ils sont majoritairement actifs à plein temps (78% pour le préscolaire, 66% pour la scolarité obligatoire et 54% pour la formation générale du secondaire II). Secondaire II : plus d’un actif sur trois à la retraite d’ici quinze ans Plus le degré d’enseignement s’élève, plus le pourcentage d’enseignant/es en dessous de 30 ans faiblit. Il se situe à 25% pour le préscolaire (3000 personnes), à 18% pour la scolarité obligatoire (13'000 personnes) et à 10% pour la formation générale du secondaire II (1000 personnes). Inversement, le taux d’enseignant/es de 50 ans ou plus augmente constamment. Il passe de 22% pour le préscolaire (2500 personnes) à 29% pour la scolarité obligatoire (21’000 personnes) et à 35% pour la formation générale du secondaire II (4000 personnes). Ainsi, en considérant la classe d’âges des 50 ans ou plus dans la formation générale du secondaire II, c’est plus d’un tiers des actifs, représentant près de 2000 postes à plein temps, qui prendront leur retraite d’ici quinze ans. Cette information est à mettre en parallèle avec l’évolution attendue du nombre des élèves qui, selon les prévisions les plus récentes de l’OFS concernant la période 2003-2014, serait de l’ordre de +10% pour ce même degré d’enseignement.

    L’enquête La statistique suisse des enseignants est une enquête annuelle exhaustive établie à partir de données administratives individuelles et anonymisées. Son concept prévoit la couverture des degrés d’enseignement allant du préscolaire au tertiaire (hautes écoles non comprises) pour les établissements scolaires publiques et privés situés sur le territoire suisse. Le corps enseignant des hautes écoles fait l’objet d’une statistique ad hoc. Développement par étape : lancée en 2002, la révision de la statistique est réalisée par étapes. Pour l’année scolaire 2003/04, seules les écoles publiques du préscolaire, de la scolarité obligatoire et de la formation générale du secondaire II (écoles préparant à la maturité, écoles du degré diplôme EDD, professions de l’enseignement et autres écoles de formation générale) ont été recensées. Le relevé de la formation professionnelle du secondaire II est obligatoire à partir de l’année scolaire 2004/05. Couverture statistique des degrés d’enseignement : pour l’année scolaire 2003/04, dix-sept cantons ont fourni des données pour le préscolaire, dix-huit pour la scolarité obligatoire et quinze pour la formation générale du secondaire II. Ces lacunes seront comblées au cours des années scolaires à venir. Estimation des effectifs et des équivalents plein temps au niveau suisse : pour les cantons n’ayant pas livré de données pour l’année scolaire 2003/04, les effectifs enseignants et les équivalents plein temps ont été estimés sur la base des taux d’encadrement cantonaux relevés à la fin des années 90.

OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service de presse

    Renseignements: Réjane Deppierraz, OFS, section Formation scolaire et professionnelle, tél. : 032 713 67 76 Nouvelles parutions: Statistique suisse de l’éducation. Enseignants 2003/04, n° de commande : 165-0402. Prix : Fr. 8.--

Service de presse OFS, tél. : 032 713 60 13; fax : 032 713 63 46

Commandes de publications : tél. : 032 713 60 60, fax : 032 713 60 61, e-mail : order@bfs.admin.ch

Vous trouverez d’autres informations et publications sous forme électronique sur le site Internet de l’OFS à l’adresse http://www.statistique.admin.ch/

Abonnement aux communiqués de presse par e-mail sous : http://www.news-stat.admin.ch



Plus de communiques: Bundesamt für Statistik

Ces informations peuvent également vous intéresser: