Bundesamt für Statistik

Scénarios 2005-2014 pour les hautes écoles

      (ots) - Scénarios 2005-2014 pour les hautes écoles

75% des nouveaux étudiants selon le modèle de Bologne en 2005

    Selon les nouvelles prévisions de l’Office fédéral de la statistique (OFS), le nombre d’étudiants des hautes écoles suisses progresserait de 3% à la rentrée 2005/06 (de 160'165 en 2004 à 165'000). Ce nombre croîtrait régulièrement jusqu’en 2012 et atteindrait à cette date entre 188'000 et 194'000 étudiants selon le scénario retenu (+18% à +21% par rapport à 2004). Cet automne, la réforme de Bologne concernera 75% (soit 24'000) des nouveaux étudiants des hautes écoles universitaires et des hautes écoles spécialisées. Le nombre de bachelors décernés par les hautes écoles devrait rester encore modeste en 2005 (2000 bachelors HEU), puis dépasser 60% des premiers diplômes HEU et HES dès 2008. Hautes écoles universitaires : +1,5% à la rentrée 2005/06 On devrait observer cet automne une hausse de 1,5% des effectifs des HEU par rapport à 2004 (112'600 en 2005). Cette hausse serait très similaire à celle observée entre 2003 et 2004 (+1,6%). Le principal facteur de croissance proviendrait à nouveau des étudiants ayant un certificat d’accès étranger (+700 en 2005 à 11’600, contre +500 en 2005 à 77'500 pour les titulaires d’un certificat d’accès suisse). Le nombre total d’étudiants des HEU devrait croître entre 2004 et 2012 à un rythme de 1,6% à 1,9% par année, pour autant que la réforme de Bologne n’ait pas un impact majeur sur les effectifs universitaires. Dès 2012, le recul démographique devrait empêcher une croissance des effectifs. Les effectifs des différents groupes de domaines devraient évoluer de manière relativement similaire ces prochaines années, à l’exception des sciences économiques dans lesquelles les effectifs diminueraient jusqu’en 2007. La proportion de femmes aux niveaux diplôme, bachelor ou master confondus, ne devrait quasiment plus progresser et se maintenir à 51- 52%. Du fait de la « féminisation » des études diplôme, la proportion de femmes débutant un doctorat augmenterait encore sensiblement et atteindrait 45% vers 2010 (41% en 2004 et 30% en 1994). Par contre, pour atteindre la parité « hommes-femmes » dans les études doctorales, il faudrait que le taux de passage des femmes vers ce degré continue de progresser. Hautes écoles spécialisées et hautes écoles pédagogiques: +8% à la rentrée 2005/06 A la rentrée 2005/06, le nombre total d’étudiants des HES et des HEP devrait croître de 8% et atteindre 53'000 étudiants (49'065 en 2004). Les niveaux diplôme et bachelor compteraient 46'700 étudiants (+9%), dont 27'000 dans le domaine « Technique – Economie – Design » (TED, +5%), 11'000 dans le domaine « Santé – Social- Arts » (SSA, +10%) et 8700 dans les hautes écoles pédagogiques (HEP, +21%). Tandis que l’augmentation dans le domaine TED indique une croissance effective, liée en partie à l’augmentation prévue du nombre de maturités professionnelles, celles prévues pour les domaines SSA et HEP sont principalement à relier à l’intégration récente de filières ou d’écoles. Entre 2005 et 2007, le nombre d’étudiants des niveaux bachelor ou diplôme progresserait de 9% (+4500, soit 51'000 en 2007). Mise en œuvre de la déclaration de Bologne La mise en œuvre de la déclaration de Bologne est certainement un des plus grands bouleversements auquel les hautes écoles ont été confrontées ces dernières années. En 2005, quelques 24'000 étudiants (75%) commenceront leurs études au niveau bachelor. Ils seront 13'500 (80%) dans les HEU (48% en 2004) et 10'500 (70%) dans les HES, écoles dans lesquelles l’application du modèle de Bologne débute cet automne. En 2006, ces proportions devraient passer à 100%. L’impact de la réforme de Bologne sur les effectifs des HEU reste impossible à chiffrer actuellement. Il pourrait être majeur si l’on réalise qu’un changement de 1 mois de la durée de moyenne de présence - sur une durée totale d’environ 5 ans - entraîne à terme une variation du nombre d’étudiants d’environ 1500. Pour les HES, la mise en œuvre de la réforme de Bologne devrait avoir pour conséquence une baisse de la durée de présence au niveau diplôme ou bachelor et entraîner donc un fléchissement dès 2008 de la croissance du nombre d’étudiants de ces niveaux (valeur dès 2010 de 7% inférieur à une estimation sans la réforme de Bologne). Le nombre de bachelors délivrés par les HEU devrait doubler en 2005 (2000) et en 2006 (4200), puis représenter environ 70% des premiers diplômes HEU dès 2008 (environ 8000). Les premiers bachelors HES devraient être délivrés en 2008 (5000, soit 44% du nombre d’examens de niveaux diplôme/bachelor) et leur nombre s’élèverait à 11'500 en 2010 (100%). Une prévision pour le niveau master est actuellement délicate. On peut cependant estimer que le nombre d’entrants au niveau master dans les HEU atteindrait environ 5000 en 2005, puis 8000 en 2008 (3382 en 2004). Le nombre de diplômes de masters délivrés par les HEU, diplômes qui sont équivalents aux licences actuelles, évoluerait en parallèle et passerait de 900 en 2005 (287 en 2004) à 2500 en 2006 et environ 5000-6000 en 2008. Aucune prévision ne peut être actuellement effectuée pour les masters HES qui débuteront, à quelques exceptions près, en 2008.

OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service de presse

Renseignements: Jacques Babel, OFS, section Hautes écoles, tél. : 032 713 63 81 Nouvelles parutions: Etudiants et diplômés des hautes écoles : Scénarios 2005-2014, n° de commande : 504-0500 (disponible sous forme électronique début octobre 2005)

    Compléments d’information sur internet : http://www.eduperspectives-stat.admin.ch : Résultats détaillés par haute école et autres informations sur les prévisions.

Service de presse OFS, tél. : 032 713 60 13; fax : 032 713 63 46

Commandes de publications : tél. : 032 713 60 60, fax : 032 713 60 61, e-mail : order@bfs.admin.ch

Vous trouverez d’autres informations et publications sous forme électronique sur le site Internet de l’OFS à l’adresse http://www.statistique.admin.ch

Abonnement aux communiqués de presse par e-mail sous : http://www.news-stat.admin.ch



Plus de communiques: Bundesamt für Statistik

Ces informations peuvent également vous intéresser: