Bundesamt für Statistik

Statistique médicale des hôpitaux

(ots) - Statistique médicale des hôpitaux 29% des accouchements dans les hôpitaux suisses se font par césarienne En 2003, près d’un accouchement sur trois s’est effectué par césarienne dans les hôpitaux suisses. Les proportions varient sensiblement d’une région à l’autre, comme le montre une analyse de l’Office fédéral de la statistique (OFS). Ainsi, dans certaines régions une femme sur deux accouche par césarienne alors que dans d’autres, moins d’un enfant sur dix naît de cette manière. Les différences entre les hôpitaux sont elles aussi considérables. Un peu plus d’un tiers des femmes qui ont accouché par césarienne avaient été hospitalisées d'urgence. Pourcentage de césariennes en hausse D’après la statistique médicale des hôpitaux, 67'000 femmes ont accouché dans les hôpitaux suisses en 2003, dont 29,2% par césarienne contre 27,5% en 2002 et 26,3% en 2001. Le taux suisse de 2003 dépasse par exemple celui enregistré en Allemagne (25,5%) et figure parmi les plus élevés d’Europe. Importantes différences régionales En 2003, les listes cantonales d'hôpitaux comptaient 354 hôpitaux, dont 207 de soins aigus. Des césariennes ont été effectuées dans 127 établissements. Si l’on met en relation les accouchements par césarienne et la région où habitent les mères concernées, on constate que certaines régions enregistrent près de deux fois plus de césariennes que la moyenne suisse. Dans les régions de Zollikerberg, d’Herrliberg et de Küsnacht dans le canton de Zurich, quatre femmes sur dix accouchent par césarienne. Dans la région de Riedholz, canton de Soleure, et dans celles de Binningen, Bâle- Campagne, de Schattdorf, Uri, ou de Stein, Argovie, la proportion est même d’une femme sur deux. A l’inverse, dans les régions de la Surselva ou de Poschiavo, moins d’un enfant sur dix naît par césarienne. Le taux de césariennes y est nettement inférieur à la moyenne suisse. Un âge plus élevé et une hospitalisation plus longue Les femmes qui ont subi une césarienne avaient en moyenne 31,4 ans, soit un an et demi de plus que celles qui ont eu un accouchement spontané. Elles restent aussi hospitalisées en moyenne trois jours de plus, soit 8,6 jours contre 5,8 jours pour les autres. Les accouchements ambulatoires n’ont pas été pris en considération dans cette étude. Un peu plus d’un tiers des femmes qui ont accouché par césarienne avaient été hospitalisées d'urgence. Les accouchements par césarienne coûtent deux fois plus que les accouchements spontanés L’analyse a également porté sur la question de savoir si le taux d’accouchement par césarienne était plus élevé chez les femmes assurées en division privée ou semi-privée que chez celles sans assurance complémentaire. Une telle corrélation a pu être mise en évidence seulement dans les cantons de Nidwald, de Bâle-Ville et de Zurich, mais n’a pas été vérifiée pour l’ensemble de la Suisse. La proportion d’accouchements par césarienne est en revanche sensiblement plus élevée dans les établissements privés (40%) que dans les hôpitaux publics (26%). Enfin, un accouchement par césarienne sans complications coûte environ deux fois plus qu'un accouchement par voie vaginale. -------------------------- Brève description de la statistique médicale des hôpitaux La statistique médicale des hôpitaux, qui est établie par l’OFS, enregistre chaque année des informations socio-démographiques, administratives et médicales sur tous les patients des hôpitaux suisses. Sont ainsi relevées les données suivantes: âge, sexe, région de domicile, catégorie d'assurance, séjour avant l’admission, diagnostics et traitements. Les régions dans la statistique médicale des hôpitaux Pour étudier la répartition géographique des hospitalisations, d’une part, et pour garantir la protection des données, d’autre part, 612 petites régions ont été constituées par regroupement de codes postaux. Ces régions se composent soit de plusieurs petites communes soit, dans les régions densément peuplées, de quartiers urbains. Dans la plupart des cas, elles comptent de 3500 à 10'000 habitants. ------------------------------ OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service de presse Renseignements: Andreas Perret, OFS, section Santé, tél. : 032 713 64 82 Service de presse OFS, tél. : 032 713 60 13; fax : 032 713 63 46 Commandes de publications : tél. : 032 713 60 60, fax : 032 713 60 61, e-mail : order@bfs.admin.ch Vous trouverez d’autres informations et publications sous forme électronique sur le site Internet de l’OFS à l’adresse http://www.statistique.admin.ch Abonnement aux communiqués de presse par e-mail sous : http://www.news-stat.admin.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: