Bundesamt für Statistik

Le baromètre de l’emploi au 1er trimestre 2005

(ots) - Le baromètre de l’emploi au 1er trimestre 2005 Légère dégradation sur le marché du travail Les indicateurs du baromètre de l’emploi publié quatre fois par an par l’Office fédéral de la statistique (OFS) montrent une légère détérioration du marché suisse du travail. Aussi bien le nombre de personnes actives occupées que celui des emplois ont diminué. D’après l’indice des places vacantes et l’indicateur des perspectives d’emploi, la situation de stagnation observée depuis plusieurs trimestres devrait se poursuivre durant les prochains mois. A la fin du 1er trimestre 2005, la Suisse comptait 4,154 millions d’actifs occupés selon la statistique de la population active occupée (SPAO ; chiffres provisoires), soit 0,4% de moins que l’année précédente à pareille époque. Cette baisse touchait tant les hommes actifs occupés ( 0,3%) que les femmes (-0,5%). La statistique de l’emploi (STATEM) indique également une dégradation de la situation globale sur le marché du travail. La diminution dans le secteur secondaire s’est poursuivie au 1er trimestre 2005 ( 0,7% par rapport au 1er trimestre 2004), alors que la progression du nombre d’emplois s’est interrompue dans le secteur tertiaire (+0,0%). Selon les indicateurs à court terme de la STATEM, on peut s’attendre à une stagnation de l’emploi au cours du prochain trimestre. L’indicateur des perspectives d’emploi, en progression de 1,1%, suggère un maintien du niveau actuel du total de l’emploi. De son côté, l’indice des places vacantes reste, à 110,5 points, proche du niveau de l’an dernier (+0,1% en rythme annuel), ne laissant pas augurer d’amélioration notable. Evolution différenciée selon le type d’autorisation de séjour Selon la statistique de la population active occupée (chiffres provisoires), la Suisse comptait 4,154 millions d’actifs occupés à la fin du 1er trimestre 2005, soit une baisse de 0,4% par rapport à un an auparavant. Ce recul est le fait tant des hommes actifs occupés (-0,3% à 2,307 millions) que des femmes (-0,5% à 1,847 million). Par rapport au trimestre correspondant de l’année précédente, le nombre de suisses actifs occupés a diminué de 1,0% à 3,105 millions, tandis que celui des travailleurs étrangers a augmenté de 1,5% à 1,049 million. Chez ces derniers, le nombre de titulaires d’une autorisation de séjour (+6,5%) et de frontaliers (+3,5%) s’est accru, alors que celui des travailleurs établis (-0,2%), des travailleurs titulaires d’une autorisation de courte durée (-5,3%) et celui de la catégorie « autres étrangers » ( 6,3% ; en majorité des personnes relevant du domaine de l’asile) a reculé. Poursuite de la diminution dans le secondaire, stagnation dans le tertiaire Selon la statistique de l’emploi (STATEM), les secteurs secondaire et tertiaire comptaient 3,617 millions d’emplois au 1er trimestre 2005, soit une diminution de 0,2% par rapport à un an auparavant. La diminution s’est poursuivie dans le secteur secondaire (-0,7% en rythme annuel), alors que la croissance observée dans le tertiaire au cours des 5 trimestres précédents a connu un coup d’arrêt (0,0%). En termes désaisonnalisés, cette évolution négative se confirme au niveau du total de l’emploi (-0,2% par rapport au trimestre précédent), s’atténue dans le secondaire (-0,1%), et s’observe pour la première fois depuis près de 2 ans dans le tertiaire (-0,3%). Convertis en équivalents plein temps, le nombre total d’emplois affiche une baisse marquée ( 0,6% ; -17'400 par rapport à un an auparavant), aussi bien dans le secondaire (-1,1%; -9600) que dans le tertiaire (-0,4% ; -7700). Dans le secteur secondaire, 17 divisions économiques sur 25 ont enregistré un recul de l’emploi par rapport au 1er trimestre 2004, alors que dans le même temps, la moitié des branches du tertiaire ont connu une évolution positive. Les progressions les plus importantes s’observent dans les branches « Santé et activités sociales » (+2,8% ; +11’800), « Administration publique, défense, sécurité sociale » (+2,8% ; +4300) et « Industrie chimique » (+1,8% ; +1200). Les reculs les plus marqués ont été enregistrés dans les divisions économiques « Commerce de détail et réparation d’articles domestiques » (-3,2% ; -10’400) et « Postes et télécommunications » ( 5,2% ; -4500), alors que l’évolution négative dans la « Construction » ( 1,0% ; -2800) pourrait refléter une fin d’hiver particulièrement rigoureuse. Pas de changement de tendance au niveau des grandes régions La diminution des emplois s’est poursuivie dans les grandes régions abritant les centres urbains les plus importants du pays, à savoir la Région lémanique (-1,1% ; -7100), Zurich (-0,8% ; -5900) et la Suisse du Nord-Ouest (-0,9% ; -4600), alors que les autres grandes régions, soit l’Espace Mittelland (+0,9% ; +6900), la Suisse centrale (+0,4% ; +1300), la Suisse orientale (+0,2% ; +800) et le Tessin (+0,2% ; +300) ont confirmé leur progression du niveau de l’emploi total. Perspectives d’emploi meilleures dans le secondaire En ce qui concerne les prévisions à court terme, l’indicateur des perspectives d’emploi affiche une très faible progression à 1,02 (+1,1% par rapport au 1er trimestre 2004), ce qui suggère un maintien du niveau du total de l’emploi au cours des trois prochains mois. Avec 110,5 points (100 = 2e trimestre 2003), l’indice des places vacantes atteint un niveau similaire à celui de l’an passé (+0,1%). Au niveau des secteurs, le secondaire dans son ensemble (+6,7%) et en particulier la « Construction » (+15,5%) affichent des perspectives plutôt favorables. La situation semble par contre plus contrastée dans le tertiaire ( 2,5%), avec une progression du nombre de places vacantes dans la section « Activités financières ; assurances » (+26,8%) et la division « Activités informatiques » (+22,0%), mais une évolution négative dans les branches « Administration publique, défense, sécurité sociale » ( 31,8%) et « Hôtellerie et restauration » ( 22,8%). OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service de presse Renseignements sur la STATEM : Sylviane Attinger, OFS, section Structure des entreprises et emploi, tél.: 032 713 67 88, e-mail: sylviane.attinger@bfs.admin.ch Renseignements sur la SPAO : Thierry Murier, OFS, section Travail, vie active et enquêtes thématiques, tél.: 032 713 63 63, e-mail: thierry.murier@bfs.admin.ch Service de presse OFS, tél. : 032 713 60 13 ; fax : 032 713 63 46 Commandes de publications: tél.: 032 713 60 60; fax: 032 713 60 61, e-mail: order@bfs.admin.ch Vous trouverez d’autres informations et publications en format électronique sur le site Internet de l’OFS à l’adresse http://www.statistique.admin.ch Des informations complémentaires ainsi que des tableaux de résultats complets sur le thème « Vie active et rémunération du travail » sont disponibles sur le site Internet de l’OFS à l’adresse http://www.labor-stat.admin.ch Abonnement aux communiqués de presse par e-mail sous : http://www.stat-news.admin.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: