Bundesamt für Statistik

BFS: Résultats provisoires concernant l’évolution de la population de la Suisse en 2004

      (ots) - Résultats provisoires concernant l’évolution de la population de la
Suisse en 2004

Légère hausse de la population résidante permanente

    A la fin de l’année 2004, la population résidante permanente de la Suisse s’élevait à 7'418'400 habitants, soit un accroissement d’environ 54'200 personnes par rapport à 2003, selon les résultats provisoires de l’Office fédéral de la statistique (OFS). Cette hausse de 0,7% de l’effectif total du pays est comparable à celle de l’année précédente. La population résidante permanente de la Suisse a atteint 7'418'400 personnes à la fin de l’année 2004. Ce chiffre comprend les personnes de nationalité suisse, les étrangers au bénéfice d’une autorisation d’établissement ou d’une autorisation de séjour, les titulaires d’une autorisation de séjour de courte durée permettant un séjour d’au moins 12 mois et les fonctionnaires internationaux. Il n’inclut ni les titulaires d’une autorisation de séjour de courte durée séjournant en Suisse pour moins d’une année (59'400 individus à la fin 2004), ni les personnes relevant du domaine de l’asile (55'100 personnes à la fin 2004). L’augmentation de la population résidante permanente totale en 2004 est due à un accroissement naturel (différence entre les naissances et les décès) de 12'500 personnes et à un solde migratoire (immigrations moins émigrations) de 41'700 personnes. L’immigration reste la principale cause de la croissance démographique A la fin de l’année 2004, les personnes arrivées en Suisse sont à nouveau plus nombreuses que les personnes ayant quitté le pays. Le solde migratoire atteint 41'700 personnes et est légèrement inférieur à celui de l’année 2003 (-3%). Il se situe cependant au même niveau qu’en 2001 (41'800) ainsi qu’en 1992-1993 (entre 39'500 et 40'200 personnes). Cet excédent d’immigrations est dû exclusivement à la population étrangère (+44'600 ressortissants étrangers contre -2900 personnes de nationalité suisse). Les naissances en hausse, les décès en baisse Les premiers chiffres provisoires pour l’année 2004 montrent une légère augmentation du nombre de naissances, les faisant ainsi passer de 71'800 en 2003 à 72'500 en 2004, ce qui correspond à un taux proche de 1%. Malgré cette faible hausse, le recul des naissances, commencé en 1995, reste stable depuis 2001. L’accroissement naturel, qui s’est réduit de manière continue depuis 1997 pour tomber à 8800 en 2003, a progressé en 2004 et atteint 12'500 personnes. Cela s’explique par le fait que le nombre de décès enregistrés à la fin de l’année se montait à 60'000 cas, soit une diminution de 4,9% (3100 cas) par rapport à 2003. Cette différence pourrait être liée à la canicule estivale de 2003 – les décès des mois de juin à août 2004 sont en effet un peu moins importants que l’année précédente. Elle pourrait également s’expliquer par le fait que l’épidémie de grippe a débuté plus tardivement en 2004 qu’en 2003 – le nombre de décès en décembre accuse une légère diminution par rapport à l’année 2003. Population étrangère et naturalisation La population résidante permanente de nationalité étrangère atteint 1'524'900 personnes à la fin de l’année 2004, part qui correspond à 20,6% de la population résidante permanente. Le taux d’accroissement de celle-ci en 2004 (+1,6%) a été deux fois plus élevé que celui de la population globale, alors que le nombre de personnes de nationalité helvétique n’a progressé que de 0,5%. Depuis 1993, le nombre de ressortissants suisses n’augmente que grâce aux personnes étrangères acquérant la nationalité suisse (2004 : 35'700 naturalisations de personnes vivant en Suisse). Le vieillissement de la population perdure Le vieillissement de la population se poursuit d’année en année. La part des 65 ans et plus a passé de 15,4% en 2000 à 15,8% en 2004. Pour la même période, on observe un recul de la part des moins de 20 ans (de 23,1% à 22,1%) et des 20 à 39 ans (de 31,2% à 27,7%). Le rapport entre les personnes âgées de plus de 64 ans et les 20 à 64 ans continue d’augmenter (2004 : 25,5% contre 25,3% en 2003), tandis que le rapport entre les moins de 20 ans et les 20 à 64 ans (35,6%) a diminué de 0,4 point en comparaison avec 2003. La baisse de la fécondité et l’augmentation de l’espérance de vie sont les deux facteurs principaux à l’origine de ce phénomène, qui devrait encore s’accentuer ces prochaines années. La croissance varie en fonction des régions A la fin de l’année 2004, dix cantons sur vingt-six ont enregistré un taux d’accroissement démographique supérieur à la moyenne suisse (+0,7%). On observe les croissances les plus fortes dans les cantons de Zoug (+1,5%), Vaud et Valais (+1,3%) ainsi que Fribourg et Schwytz (+1,2%). Deux autres cantons, quant à eux, ont subi une diminution de leur population. Il s’agit des cantons d’Appenzell Rhodes-Extérieures (-0,3%) et de Schaffhouse (-0,2%).

    Les données de l’ODM Selon l’Office fédéral des migrations (ODM), la population étrangère résidant de manière permanente dans notre pays est de 1'495'000 personnes à la fin 2004. Sur la base de ce dernier chiffre, les ressortissants étrangers représentent 20,2% de la population résidante permanente totale de la Suisse. La nuance quant à l’effectif et à la part de la population résidante permanente de nationalité étrangère provient essentiellement d’une différence dans les définitions utilisées par l’OFS et l’ODM. En effet, l’OFS prend en compte, dans son calcul de la population résidante permanente de nationalité étrangère, les fonctionnaires internationaux, les diplomates ainsi que les membres de leurs familles, ce que ne comptabilise pas l’ODM. Les chiffres fournis par l’OFS sont, par conséquent, toujours légèrement supérieurs à ceux de l’ODM.

OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service de presse

    Renseignements: Céline Schmid, OFS, section Démographie et migration, tél. : 032 713 69 85 Nouvelles parutions: Actualités OFS : « Statistique de l’état annuel de la population (ESPOP) 2004 – Résultats provisoires ». Actualités OFS : « Statistique du mouvement naturel de la population – Estimations de janvier à décembre 2004 ».

Ces deux publications sont disponibles sur le site Internet de l’OFS à l’adresse suivante : http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/themen/bevoelkerung/ueber sicht/blank/analysen__berichte/result.html

Service de presse OFS, tél. : 032 713 60 13; fax : 032 713 63 46

Commandes de publications : tél. : 032 713 60 60, fax : 032 713 60 61, e-mail : order@bfs.admin.ch

Vous trouverez d’autres informations et publications sous forme électronique sur le site Internet de l’OFS à l’adresse http://www.statistique.admin.ch/

Abonnement aux communiqués de presse par e-mail sous : http://www.news-stat.admin.ch



Plus de communiques: Bundesamt für Statistik

Ces informations peuvent également vous intéresser: