Bundesamt für Statistik

BFS: Les chiffres d’affaires du commerce de détail en août 2004

(ots) - Les chiffres d’affaires du commerce de détail en août 2004 Hausse des chiffres d'affaires de 4,1% Selon les résultats provisoires de l'Office fédéral de la statistique (OFS), les chiffres d'affaires nominaux du commerce de détail affichent pour août 2004 une progression de 4,1% par rapport au mois d’août 2003. Cela correspond à une augmentation de 3,1% en termes réels (chiffres corrigés de l’inflation). Les chiffres d’affaires nominaux affichaient par rapport à un an auparavant une hausse de 0,2% en juillet 2004 et un recul de 2,8% en août 2003. Le mois sous revue comptait un jour de vente de plus que le mois d’août 2003, ce qui a eu une incidence sur l'évolution des chiffres d'affaires : après correction de la différence due au nombre de jours de vente, on obtient une hausse des chiffres d’affaires de 0,1% en termes nominaux et une diminution de 0,9% en termes réels. Evolution positive dans presque tous les groupes de marchandises ... L’évolution des chiffres d’affaires nominaux dans les trois groupes principaux a été contrastée. Alors que les chiffres d’affaires du groupe « alimentation, boissons, tabac et article pour fumeurs » ont diminué de 1%, ceux du groupe « vêtements, chaussures » ont augmenté de 10,8%. On observe par ailleurs une progression de 5,4% pour « l'ensemble des autres groupes ». Outre la forte hausse des chiffres d’affaires du groupe « vêtements, chaussures » (+10,8%), on relève des augmentations importantes dans les groupes suivants : « santé, soins, beauté » (+9,7%), « aménagement du logement » (+8%), « électronique de divertissement et de loisirs » (+6,8%), « culture » (+5,8%) et « do-it-yourself, loisirs » (+5%). En raison du niveau élevé des prix, les chiffres d’affaires ont également fortement augmenté dans les groupes « carburants, combustibles » (+10,8%) et « tabac, articles pour fumeurs » (+6,7%). Les chiffres d’affaires ont à l’inverse nettement diminué pour le groupe « boissons » ( 10,5%). Cela s’explique pour l’essentiel par les résultats extraordinaires réalisés lors de la canicule d’août 2003. … et des branches d’activités économiques Comme pour les groupes de marchandises, les chiffres d’affaires de pratiquement toutes les branches d’activités économiques ont connu une évolution satisfaisante. A l’exception du commerce de détail de produits alimentaires, boissons, tabac en magasin spécialisé ( 8,2%), les autres branches ont toutes vu leurs chiffres d’affaires progresser. Parmi les branches ayant enregistré les augmentations les plus fortes, citons les pharmacies et les drogueries (+13,4%), la vente par correspondance (+9,5%) et les « autres commerces de détail en magasin spécialisé » (+6,5%). Résultats selon la taille des entreprises Ventilés selon la taille des entreprises, les résultats indiquent que les entreprises de taille moyenne (de 15 à 45 emplois à plein temps) ont connu la hausse la plus forte, avec 5,5%, suivies des petits commerces (moins de 15 emplois à plein temps), avec 4%, et des grandes entreprises (plus de 45 postes à plein temps), avec 3,9%. Evolution toujours positive depuis le début de l’année En termes nominaux, les chiffres d’affaires cumulés ont augmenté de 2,7% de janvier à août 2004 par rapport à la même période de l’année dernière. Ils se sont accrus de 2,2% dans le groupe « alimentation, boissons, tabac et articles pour fumeurs » et de 3,4% dans « l’ensemble des autres groupes », alors qu’ils sont restés pratiquement inchangés par rapport à un an auparavant ( 0,1%) dans le groupe « vêtements, chaussures ». En termes réels, les chiffres d’affaires cumulés de l’ensemble du commerce de détail ont progressé de 2,2% au cours des huit premiers mois. Les trois groupes principaux ont enregistré les valeurs suivantes : +0,9% pour le groupe « alimentation, boissons, tabac et articles pour fumeurs », +3,2% pour le groupe « vêtements, chaussures » et +2,8%% pour « l’ensemble des autres groupes ». OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service de presse Renseignements: Fabia Ndiaye-Laini, OFS, section Statistiques monétaires des entreprises, tél. : 032 713 61 69 Hans-Peter Herrmann, OFS, section Statistiques monétaires des entreprises, tél. : 032 713 68 33 Service de presse OFS, tél. : 032 713 60 13; fax : 032 713 63 46 Commandes de publications : tél. : 032 713 60 60, fax : 032 713 60 61, e-mail : order@bfs.admin.ch Vous trouverez d’autres informations sur le site Internet de l’OFS à l’adresse http://www.statistique.admin.ch/ Abonnement aux communiqués de presse par e-mail sous : http://www.news-stat.admin.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: