Bundesamt für Statistik

BFS: Recensement des logements vacants au 1er juin 2004

      (ots) - Recensement des logements vacants au 1er juin 2004

La pénurie perdure sur le marché du logement

    Le nombre de logements vacants s’est stabilisé en 2004, après avoir régulièrement baissé depuis 1998. Le taux de logements vacants s’élevait à 0,91% (33'600) au 1er juin de cette année, un chiffre inchangé par rapport à un an auparavant. Ce sont là quelques résultats du dénombrement des logements vacants effectué par l'Office fédéral de la statistique (OFS). Stabilisation du nombre de logements vacants Calculé d’après l’effectif approximatif des logements en Suisse à fin 2003, le taux de logements vacants était de 0,91% le 1er juin 2004, un chiffre inchangé par rapport à un an auparavant. Ce taux s’élevait encore à 1,85% en 1998. En un an, le nombre de logements vacants a progressé de 541 unités ou de 1,6%, pour atteindre 33'600 unités le 1er juin 2004. La production de logements à certes repris, en réaction à la demande accrue, mais elle ne déploiera ses effets qu’avec un certain décalage. Le marché du logement a connu une embellie dans douze cantons, tandis qu’il restait tendu dans quatorze autres, selon les chiffres relevés le jour de référence. La situation s’est le plus améliorée dans le canton de Zurich, où le taux de logements vacants a progressé de 0,35% en 2003 à 0,55% cette année. Zurich fait cependant toujours partie des cantons où la situation est la plus précaire. Le taux de logements vacants n’est plus bas que dans les cantons de Schwytz (0,48%), de Zoug (0,41%), de Bâle-Campagne (0,40%) et de Genève (0,15%). Le canton qui enregistre le taux le plus élevé est une fois de plus Glaris (2,32%), suivi des cantons d’Appenzell Rhodes-Extérieures (1,88%), de Thurgovie (1,84%), d’Appenzell Rhodes-Intérieures (1,81%), du Jura (1,81%) et de Soleure (1,79%). Si l’on considère l’évolution en termes absolus, on constate que c’est dans le canton de Zurich que le nombre de logements vacants a le plus progressé (+1279). Avec 4852 unités, le canton de Berne enregistrait le plus de logements vacants, suivi par St-Gall avec 3594 et par Zurich avec 3393. Le Tessin a enregistré le recul le plus important, avec 541 logements vacants de moins. Augmentation du nombre de logements neufs et de logements vacants à louer… Le nombre de logements vacants situés dans de nouvelles constructions a progressé de plus d’un tiers entre le 1er juin 2003 et le 1er juin 2004 (+756 unités ou +36%). A également augmenté le nombre de logements à louer qui sont inoccupés (+1514 ou +6%). … mais recul du nombre de maisons individuelles vides et de logements vacants à vendre En raison de la forte demande de maisons individuelles, le nombre d’objets vacants a reculé de 324 unités ou 8%. Comme l’année précédente, le nombre de logements vacants à vendre a baissé, de 973 unités ou de 13%. Le nombre de logements vacants a baissé par rapport au 1er juin 2003 dans les catégories suivantes : 293 logements d’une pièce ( 7%), 226 deux-pièces ( 4%) et 127 cinq-pièces ( 4%). Ont augmenté le nombre des trois-pièces (+313 ou +3%) et celui des quatre-pièces (+796 ou +9%). Quant aux logements de six pièces ou plus, il a progressé de 78 unités ou de 6%.

    Sont considérés vacants au sens du présent recensement tous les logements habitables (meublés ou non) et destinés à la location durable ou à la vente qui étaient inoccupés au 1er juin. Sont également pris en considération les maisons individuelles inoccupées et destinées à la location ou à la vente, ainsi que les logements vacants déjà loués pour une date ultérieure. Les résidences secondaires et les logements de vacances sont considérés comme des logements vacants pour autant qu’ils soient habitables toute l’année et destinés à une location durable (trois mois minimum) ou à la vente. Etant donné que la statistique ne porte que sur les logements vacants proposés sur le marché, il convient d’éviter de comparer ces chiffres avec ceux du recensement des logements, qui porte sur l’ensemble des logements non habités, et qui est réalisé dans le cadre du recensement de la population.

OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service de presse

Renseignements: Kamel Chaouach, OFS, Section Statistiques monétaires des entreprises, tél. : 032 713 62 56

    Nouvelles parutions: OFS, Les logements vacants au 1er juin 2004 , Neuchâtel 2004, n° de commande: 072-0400, prix: 7 francs, disponible début décembre.

Service de presse OFS, tél. : 032 713 60 13; fax : 032 713 63 46

Commandes de publications : tél. : 032 713 60 60, fax : 032 713 60 61, e-mail : order@bfs.admin.ch

Vous trouverez d’autres informations sur le site Internet de l’OFS à l’adresse http://www.statistique.admin.ch/

Abonnement aux communiqués de presse par e-mail sous : http://www.news-stat.admin.ch



Plus de communiques: Bundesamt für Statistik

Ces informations peuvent également vous intéresser: