Bundesamt für Statistik

BFS: Accords salariaux conclus pour 2004

(ots) - Hausse modérée des salaires de 1,1% dans une conjoncture incertaine Les partenaires sociaux des principales conventions collectives de travail (CCT) ont convenu pour 2004 d’une hausse moyenne des salaires effectifs de 1,1% en termes nominaux, dont 0,5% à titre collectif et 0,6% à titre individuel. Les salaires minimaux fixés dans les principales CCT ont été relevés en moyenne de 0,6 %. Les résultats des négociations salariales pour 2004 ont été relevés dans le cadre de 42 CCT principales et concernent près d’un million de travailleurs (960'500), soit 68% de tous les salariés assujettis à une CCT en Suisse. Les négociations entre les partenaires sociaux ont échoué à la fois sur les salaires effectifs et minimaux dans le cadre de trois CCT et sur les salaires effectifs dans le cadre d’une CCT. Salaires effectifs : hausse moyenne de 1,1% Les partenaires sociaux signataires des principales conventions collectives de travail ont convenu pour 2004 d’une hausse nominale moyenne de 1,1% des salaires effectifs. Ce résultat s’inscrit dans un contexte de stagnation de l’emploi et de morosité conjoncturelle ainsi que d’une inflation relativement faible en 2003 (+0,6%). Dans le secteur primaire aucun accord sur les salaires effectifs n’a été conclu pour 2004. Dans le secteur secondaire, les négociations ont abouti à une augmentation nominale moyenne des salaires de 0,5% et dans le secteur tertiaire, la croissance des salaires a atteint 1,5%. Les plus fortes hausses de salaires effectifs ont été enregistrées notamment dans le commerce de détail (+1,2%), les activités récréatives, culturelles et sportives (+1,9%), l’industrie de l'habillement (+2%) et dans les postes et télécommunications (+2,2%). Au contraire, les branches de la métallurgie et celle de la construction de véhicules automobiles ont connu une adaptation nulle de leurs salaires. Augmentations salariales à titre collectif : minoritaires pour la première fois depuis 1999 La part des augmentations attribuées individuellement (salaire au mérite) a régulièrement augmenté, passant de 13% en 1994 à 80% en 1998. Dès 1999 et jusqu’en 2003, ce sont les hausses salariales accordées collectivement qui sont devenues majoritaires (1999: 67% ; 2003: 57%). En 2004, la part de la masse salariale destinée aux augmentations collectives devient à nouveau légèrement minoritaire (48%). Tandis que dans le secteur secondaire les augmentations à titre collectif restent majoritaires en 2004, les augmentations individuelles prédominent dans le secteur tertiaire, principalement dans les activités économiques liées au commerce et aux transports et communications. Salaires minimaux: hausse moyenne de 0,6% Les salaires minimaux ont été relevés en moyenne de 0,6% en termes nominaux. Cette hausse pour 2004 s’écarte de l’augmentation soutenue des salaires minimaux des trois dernières années: soit en 2001 (+2,9%), en 2002 (+2,6%) et en 2003 (+ 1,4%). Dans le secteur primaire, les salaires minimaux n’ont été pratiquement pas augmentés (+0,1%). Le secteur secondaire se distingue par une augmentation moyenne de 0,9%, et la hausse des salaires minimaux dans le secteur tertiaire passe de 2% en 2003 à 0,8% en 2004. Les branches influençant le plus, de par leur grand nombre de salariés assujettis, ces moyennes par secteur sont d’une part la construction (+0,7%), d’autre part l’hôtellerie et la restauration (+0,7%) et le commerce de détail (+0,8%). Les augmentations moyennes des salaires minimaux sont nettement supérieures à la moyenne dans l’industrie de l'habillement et des fourrures (+2%), le commerce de gros (+3,2%) et surtout dans les services personnels (+6,7%), où le niveau moyen des salaires est le plus bas en comparaison suisse. A l’opposé, les industries alimentaires et des boissons et la fabrication de meubles, de bijoux et d’autres articles présentent une adaptation nulle des salaires minimaux. OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service de presse Renseignements: Didier Froidevaux, OFS, Section Salaires et conditions de travail, tél. : 032 713 67 56 Nouvelle parution: Accords salariaux conclus pour 2003 dans les domaines couverts par une convention collective de travail. N° de commande : 318-0300 Prix : Fr. 6. -- Service de presse OFS, tél. : 032 713 60 13; fax : 032 713 63 46 Commandes de publications : tél. : 032 713 60 60, fax : 032 713 60 61, e-mail : order@bfs.admin.ch Vous trouverez d’autres informations sur le site Internet de l’OFS à l’adresse http://www.statistique.admin.ch/ Abonnement aux communiqués de presse par e-mail sous : http://www.news-stat.admin.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: