Bundesamt für Statistik

BFS: Nuitées dans l’hôtellerie au premier trimestre 2004 Stabilité des nuitées des touristes étrangers en Suisse

      (ots) - Nuitées dans l’hôtellerie au premier trimestre 2004
Stabilité des nuitées des touristes étrangers en Suisse

    Le nombre de nuitées d’hôtes de l’étranger dans les hôtels suisses au premier trimestre 2004 a baissé de 0,1% par rapport au premier trimestre 2003. Ce modeste recul ressort de la nouvelle enquête par échantillon de l’Office fédéral de la statistique (OFS). Cette enquête remplace la statistique de l’hébergement touristique, supprimée à fin 2003 pour des raisons budgétaires. Deux mouvements significatifs peuvent être mis en évidence sur les trois premiers mois de l’année : d’une part, le recul de la clientèle indigène est plus marqué que celui de la clientèle étrangère, d’autre part, le profil n’est pas homogène dans le temps. En effet, les mois de janvier (-4,1% au total par rapport à janvier 2003) et mars (-4,6%) ont enregistré des baisses substantielles, alors que le mois de février (+3,1%) a été excellent. Durant toute la période, les nuitées des hôtes étrangers (-0,1%) se sont mieux comportées que celles des hôtes indigènes (-3,9%). Les résultats de ce premier trimestre sont toutefois difficiles à analyser. En effet, les dates de Pâques et de Carnaval ont eu une influence sur la répartition des vacances scolaires sur les mois de février, mars et avril. En outre, il faut rappeler que février a compté 29 jours cette année. Enfin, la fréquentation quelque peu décevante des hôtes indigènes a pu être influencée par la météo des week-ends. Ces facteurs influencent les résultats. La stabilisation du nombre d’hôtes étrangers reste toutefois un changement notable. Les résultats des prochains mois permettront de dire si cette évolution favorable de la clientèle étrangère traduit un changement de tendance lié à l’amélioration de la conjoncture mondiale.

    Les présents résultats sont issus d’une enquête auprès d’un échantillon de 500 hôtels. Cette enquête a été introduite par l’OFS en janvier de cette année pour garantir une information de base sur l’évolution du secteur hôtelier au niveau macroéconomique après la suppression de la statistique de l’hébergement touristique à la fin 2003. L’OFS avait dû se résoudre à annoncer cette suppression en mai 2003 pour faire face aux restrictions budgétaires auxquelles il a été soumis. Cette solution de secours comporte une certaine marge d’erreur due au fait qu’elle se base sur un échantillon. Elle ne donne aucun renseignement sur le pays d’origine des hôtes et ne permet pas d’obtenir des résultats régionalisés. Mais elle garde un caractère provisoire, car les milieux touristiques (cantons, régions, Confédération et privés) se sont mobilisés afin de réintroduire la statistique de l’hébergement sur la base d’un partenariat financier. L’accord préparé sous l’égide de la Fédération suisse du tourisme est d’ores et déjà accepté sur le principe et doit encore être signé par tous les partenaires. Il prévoit la réintroduction de l’enquête sur l’hôtellerie et une partie de la parahôtellerie dès janvier 2005 déjà.

OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service de presse

Renseignements: Pierre Caille, OFS, Section Statistiques monétaires des entreprises, tél.: 032 713 68 42

Service de presse OFS, tél.: 032 713 60 13; Fax: 032 713 63 46

Commandes de publications: tél.: 032 713 60 60, fax: 032 713 60 61, e-mail: order@bfs.admin.ch

Vous trouverez d’autres informations sur le site Internet de l’OFS à l’adresse http://www.statistique.admin.ch/

Abonnement aux communiqués de presse par e-mail sous: http://www.news-stat.admin.ch



Plus de communiques: Bundesamt für Statistik

Ces informations peuvent également vous intéresser: