Bundesamt für Statistik

BFS: L’hébergement en Suisse durant l’année touristique 2003

      (ots) - L’hébergement en Suisse durant l’année touristique 2003
Baisse modérée des nuitées malgré le vide laissé par Expo.02

    Les résultats de l’enquête sur l’hébergement touristique réalisée par l’Office fédéral de la statistique (OFS) font état d’un total de 65,0 millions de nuitées durant l’année touristique 2003, soit environ 900 000 nuitées ou 1,4% de moins qu’en 2002. Mais, comparée à la perte de près de 3,6 millions de nuitées (-3,8%) qui avait été enregistrée en 2002 malgré l’Expo, la baisse de 2003 peut être considérée comme modérée. Le camping plutôt que l’hôtel Conformément à la tendance observée depuis quelques années, l’hôtellerie et les établissements de cure ( 2,7%) résistent moins bien à l’érosion des nuitées que la parahôtellerie. Celle-ci parvient même à stabiliser son résultat global grâce aux 264'000 nuitées (+3,9%) gagnées en 2003 dans les campings/caravanings, lesquels compensent les baisses enregistrées dans les autres formes d’hébergement de la parahôtellerie. Clientèle étrangère toujours en baisse Alors que la clientèle du pays demeure stable, la fréquentation des hôtes des Etats-Unis ( 10,0%), du Japon ( 16,9%) et des Etats du Golf (-14,4%), trois marchés particulièrement importants dans notre pays, continue à enregistrer des baisses à deux chiffres. Mais le problème majeur du point de vue quantitatif est celui de la clientèle allemande, qui est de loin la clientèle étrangère la plus importante en Suisse. A elle seule, la baisse de fréquentation de 4,9% des hôtes allemands est responsable pour près de 600’000 des 1,05 million de nuitées d’étrangers perdues en 2003, une diminution que les modestes - mais significatives - hausses de fréquentation des hôtes des autres pays limitrophes ne parviennent pas à compenser (France +1,2%, Italie +1,0%, Autriche +2,3%). L’effet Expo.02 à l’envers Le trou laissé par Expo.02 s’est fait sentir en 2003 dans les régions concernées : la région touristique de Fribourg-Neuchâtel- Jura a perdu 14,0% des 15,8% qu’elle avait gagnés en 2002. Sur le Plateau et dans le canton de Vaud, les pertes de 2003 ont même été sensiblement plus importantes que les gains de 2002 (resp. -8,8% contre +2,7% pour le Plateau et -5,4% contre +1,0% pour Vaud). Mais, dans l’ensemble, ce retour d’effet Expo.02 a pu être compensé en partie par les bons résultats affichés notamment par les Grisons (+3,5%), l’Oberland Bernois (+2,1%) et le Valais (+1,6%).

    Interruption de la statistique de l’hébergement En mai de l’année dernière, l’OFS devait se résoudre à annoncer la suppression de la statistique de l’hébergement (hôtellerie et parahôtellerie) à la fin 2003. Malgré l’importance incontestable de la branche touristique dans l’économie nationale et malgré l’utilité reconnue de la statistique de l’hébergement, l’OFS n’a pas pu revenir sur cette décision dictée par les restrictions budgétaires. Mais il a en même temps mis sur pied une enquête très restreinte chargée de fournir une indication globale sur l’évolution mensuelle du nombre de nuitées dans l’ensemble du pays, cela essentiellement pour répondre aux besoins de la comptabilité nationale. Par ailleurs, l’OFS a collaboré au projet initié par les milieux touristiques et les cantons en vue de réintroduire une statistique complète sur la base d’un partenariat financier. Actuellement, les partenaires ont donné leur accord de principe et le contrat fondant le partenariat est sur le point d’être signé, de sorte qu’il est envisageable que la statistique de l’hébergement soit réintroduite en 2005. Le sort du secteur « maisons et appartements de vacances » de l’hébergement, qui est particulièrement difficile à saisir statistiquement en raison de son atomicité, sera réglé dans une seconde phase dont la planification n’est pas encore établie. L’OFS tient à remercier les établissements et les institutions qui ont participé souvent de manière exemplaire à la statistique de l’hébergement touristique sous son ancienne forme et souhaite pouvoir compter sur la même collaboration et le même sérieux en cas de réintroduction de cette statistique sous une nouvelle forme en 2005.

OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service d’information


      Renseignements: Ola Gröndahl (032 713 61 97) ou Thomas Welte (032
323 67 14) D’autres informations sur le tourisme peuvent être
consultés à l’adresse Internet suivante:
http://www.statistique.admin.ch/stat_ch/ber10/ Site Internet de
l’OFS http://www.statistique.admin.ch.



Plus de communiques: Bundesamt für Statistik

Ces informations peuvent également vous intéresser: