Bundesamt für Statistik

BFS: Indice suisse des prix à la consommation en février 2004

      (ots) - Indice suisse des prix à la consommation en février 2004
Le niveau des prix reste stable

    En février 2004, l’indice suisse des prix à la consommation établi par l’Office fédéral de la statistique (OFS) est resté inchangé par rapport au mois précédent, se maintenant à 102,5 points (mai 2000 = 100). En rythme annuel, le renchérissement a atteint 0,1%, contre 0,2% en janvier 2004 et 0,9% en février 2003. Ce résultat est le plus bas depuis juillet 2002; le renchérissement annuel atteignait alors -0,1%. La baisse du renchérissement annuel en dépit d’un indice stable s’explique mathématiquement par l’effet dit de base (renchérissement mensuel de 0,0% en février 2004 contre +0,1% en février 2003). Des mouvements de prix contraires La stabilité du niveau des prix en février 2004 résulte de mouvements divergents : hausse de l’indice des groupes transports (+0,4%), autres biens et services (+0,2%) et logement et énergie (+0,1%), baisse de l'indice du groupe alimentation et boissons non alcoolisées (-0,3%). Les huit autres groupes de biens et de services n’ont pas fait l’objet d’un relevé pendant le mois sous revue. Evolution des prix des produits du pays et des produits importés Toujours selon l'OFS, le niveau des prix par rapport au mois précédent a progressé de 0,1% pour les produits du pays, alors qu’il a reculé de 0,2% pour les produits importés en raison notamment de la baisse des prix du mazout. En rythme annuel, les produits du pays ont renchéri de 0,7%, alors que les prix des produits importés ont reculé de 1,7% en moyenne. Evolution détaillée des prix en février 2004 Dans le groupe transports, les prix des carburants ont augmenté en moyenne de 1,3% par rapport au mois précédent (essence : +1,5%, diesel : -2,7% ; jour de référence : 2 février), mais leur niveau est toujours inférieur de 1,1% à celui de l'année précédente. La hausse de l’indice des autres biens et services est due à la progression des prix des services des coiffeurs et des annonces dans les journaux ainsi qu’à celle des tarifs des crèches. En revanche, les prix des services financiers ont diminué, notamment les frais pour les comptes salaire et les comptes privés. L'augmentation de l'indice du groupe logement et énergie est due à une légère hausse des loyers (+0,4%) par rapport à novembre 2003. Le niveau moyen des loyers en Suisse a ainsi progressé de 0,7% par rapport à un an auparavant. Les taxes pour les eaux usées et les ordures ménagères ont également enregistré une hausse. Les prix du mazout ont reculé de 6,5% par rapport à janvier 2004 (jour de référence : 2 février) et de 10,5% par rapport à février 2003. Dans le groupe alimentation et boissons non alcoolisées, on a observé des diminutions de prix pour la plupart des légumes, les saucisses et la viande de veau. Ont renchéri principalement la viande de porc, les viennoiseries, les produits de pâtisserie et la viande de bœuf. Raccordement mathématique aux anciennes séries de l'indice Les anciennes séries de l'indice, raccordées mathématiquement à la nouvelle série, donnent pour février 2004 un indice de 108,7 points sur la base de mai 1993=100, de 150,6 points sur la base de décembre 1982=100, de 187,7 points sur la base de septembre 1977=100 et de 316,5 points sur la base de septembre 1966=100.

OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service d’information

_________ Renseignements : Gilbert Vez, OFS, Section des prix et de la consommation, tél. : 032/713 69 00 Vous trouverez d’autres informations sur le site Internet de l’OFS: http://www.statistique.admin.ch

04.03.2004



Plus de communiques: Bundesamt für Statistik

Ces informations peuvent également vous intéresser: