Bundesamt für Statistik

BFS: Prévisions 2003-2012 pour le degré préscolaire et la scolarité obligatoire

      (ots) - Prévisions 2003-2012 pour le degré préscolaire et la scolarité
obligatoire
Près de 100'000 élèves de moins en 2012

    Après une hausse soutenue, au cours de la dernière décennie, des effectifs dans le degré préscolaire et la scolarité obligatoire, le nombre d'élèves devrait s'inscrire nettement à la baisse jusqu'en 2012. Ainsi, les effectifs fondraient de près de 95'000 élèves (soit 10% d'élèves de moins qu'en 2002). Tandis que cette baisse est déjà entamée dans le degré préscolaire et le degré primaire, les effectifs du secondaire inférieur continueraient à croître jusqu'à la rentrée 2005 avant de diminuer à leur tour. De fortes disparités régionales seraient présentes. Elles iraient, pour l'ensemble des degrés, de baisses très marquées dans la Suisse orientale (-20% entre 2002 et 2012) à une hausse modeste dans la région zurichoise. L’Office fédéral de la statistique (OFS) présente ces premières prévisions du nombre d’élèves dans le degré préscolaire et la scolarité obligatoire. Le scénario retenu s'appuie sur les nouveaux scénarios démographiques par région de l'OFS et suppose en général une constance des facteurs affectant les flux dans le système de formation. Près de 100'000 élèves de moins en 2012 Selon le scénario démographique de référence de l’OFS (scénario « tendance »), le nombre de naissances poursuivrait la baisse entamée depuis 1992 et passerait de 72’500 en 2002 à 68'000 en 2008 (-6%). Le nombre de naissances entamerait ensuite une très légère remontée jusqu’en 2012 et atteindrait 69'000. Les effectifs scolarisés dans le préscolaire s'orienteraient alors logiquement à la baisse. Le nombre d'élèves qui était de 145'400 en 2002, resterait relativement stable jusqu’en 2005 (-2%), avant de décroître fortement jusqu’en 2012 (125'500 en 2012, soit -14% entre 2002 et 2012). Dans le degré primaire, on observerait une diminution continuelle des effectifs sur toute la période prévisionnelle. Les effectifs régresseraient de 502'500 en 2002 à 440'000 en 2012 (soit -13%). Dans le degré secondaire I, de manière similaire à l’évolution démographique de la population du même âge, les effectifs progresseraient encore de 3% entre 2002 et 2005 (253'000 en 2002 et 262'000 en 2005) avant de baisser de 8% entre 2005 et 2012 (241'000). En 2012, on compterait 4,5% d’élèves du secondaire I de moins qu’en 2002. Globalement donc, sur l’ensemble du degré préscolaire et de l’école obligatoire, une baisse sensible des effectifs serait observée, avec 95'000 élèves de moins en 2012 qu’en 2002 (- 10,5%). En 2012, le nombre total d’élèves de ces trois degrés retournerait alors à une valeur très proche des faibles valeurs observées entre 1985 et 1990. De fortes disparités régionales Dans ce contexte de baisse globale du nombre d’élèves dans l’enseignement préscolaire et dans l’enseignement obligatoire, d’importantes disparités régionales seraient observées du fait des facteurs démographiques. Tous degrés confondus, les effectifs diminueraient de 14% à 20% selon les différentes régions, à l’exception de la Région lémanique et de Zurich qui enregistreraient une stabilité relative. Degré préscolaire: Une majorité de cantons verraient leurs effectifs dans le préscolaire diminuer de l’ordre de 15-20% durant la prochaine décennie. Des baisses nettement plus limitées seraient enregistrées dans la région zurichoise (-2% entre 2002 et 2012) et la Région lémanique (-4%). Ces résultats sont néanmoins très dépendants de la qualité des prévisions, forcément incertaines, du nombre de naissances par région. Degré primaire: Une évolution régionale similaire à celle du degré préscolaire serait enregistrée avec une diminution des effectifs dans quasiment toute la Suisse. La plus prononcée concernerait la Suisse orientale (-22%). Une hausse des effectifs toucherait le canton de Genève tandis que dans le canton de Zurich les effectifs resteraient globalement stables. Degré secondaire I: Durant la prochaine décennie, plusieurs régions verraient leurs effectifs d’élèves augmenter (entre 3 et 4% de hausse pour la Région lémanique, Zurich et le Tessin), tandis que les autres régions enregistreraient une baisse des effectifs de 4% pour la Suisse centrale, de 9% pour la Suisse du Nord-Ouest et l’Espace Mittelland et de 15% pour la Suisse orientale.

OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service d’information


      Renseignements: Jacques Babel, OFS, tél. 032 713 63 81 Commandes de
publications: tél.: 032 713 60 60, fax: 032 713 60 61, e-mail:
order@bfs.admin.ch Nouvelle parution: OFS, Elèves de l'enseignement
obligatoire: Prévisions 2003-2012, Neuchâtel 2003, n° de commande:
608-0300, prix: 6 francs.

    Compléments d’information sur internet: www.education-stat.admin.ch : résultats par canton et selon les délimitations cantonales des degrés d’enseignement. www.statistique.admin.ch/stat_ch/ber01/fber01.htm : scénarios démographiques régionaux.

17.02.2004



Plus de communiques: Bundesamt für Statistik

Ces informations peuvent également vous intéresser: