Bundesamt für Statistik

BFS: Nuitées d’hôtel en Suisse en octobre 2003

      (ots) - Nuitées d’hôtel en Suisse en octobre 2003

    Selon le relevé exhaustif réalisé par l’Office fédéral de la statistique (OFS) auprès des établissements hôteliers de Suisse, l’hôtellerie suisse a enregistré 2,24 millions de nuitées en octobre 2003, soit 88 700 unités ou 3,8% de moins qu’un an auparavant. Le résultat d’octobre est inférieur de 4,1% à la moyenne des 10 dernières années. Nouvelle baisse des nuitées Les établissements hôteliers suisses ont enregistré 2,24 millions de nuitées en octobre 2003, ce qui représente un recul de 3,8% (-88 700 nuitées) par rapport à octobre 2002. Durant le mois reporté, le ralentissement de la demande a été particulièrement important chez les hôtes suisses qui ont acheté 1,16 million de nuitées, soit un recul de 4,6% (-55 600 nuitées) par rapport à l’année précédente à la même époque. La clientèle étrangère a été à l’origine de 1,08 million de nuitées, ce qui correspond à une diminution de 3% (-33 100) par rapport à octobre 2002. Fléchissement de la demande européenne Les hôtes européens, qui ont représenté 68% de la demande étrangère, ont généré 736 400 nuitées durant le mois sous revue, soit 4% (-31 000 nuitées) de moins qu’en octobre 2002. Les principaux marchés européens de l’hôtellerie suisse ont été en baisse, notamment l’Allemagne (-24 700 nuitées/-7,2%), l’Italie (-3600/ -6,6%) et la France (-2500/-3,7%). Les hôtes russes ont été à l’origine de la hausse la plus significative (+4300/+33%) pour la clientèle en provenance d’Europe. Clientèle d’outre-mer: la reprise des marchés asiatiques se confirme Les hôtels suisses ont enregistré 343 500 nuitées de la part de touristes en provenance de pays extra-européens en octobre 2003, soit 0,6% de moins que l'année précédente à la même période (-2100 unités). La reprise de la demande asiatique s’est confirmée en octobre 2003 (+22 400/+16% pour la clientèle en provenance du continent asiatique). Les nuitées des hôtes en provenance de Chine (+4700/+38%), de Corée du Sud (+2800/+34%) et d’Inde (+1300/+10%) ont particulièrement augmenté. Mais c’est surtout la clientèle japonaise qui a affiché un résultat réjouissant. Après sept mois consécutifs de recul, les hôtes en provenance du Japon ont en effet à nouveau augmenté dans les établissements hôteliers suisses (+6900 nuitées/+16%) Les hôtes en provenance des Etats-Unis ont en revanche été nettement moins nombreux (-14 900/-12%) qu’en octobre 2002. Régions touristiques : résultats en hausse dans les grandes villes du pays Selon les résultats détaillés au niveau régional, les nuitées hôtelières ont été en progression dans la zone touristique formée par les grandes villes du pays (+7000/+1,4%). Les trois autres zones touristiques (stations de montagne, zones des lacs, autres zones) ont affiché des fréquentations en recul. Au niveau des régions touristiques, la principale augmentation des nuitées a été observée dans la région Bâle-Ville/Bâle-Campagne (+11 800 nuitées/+15%). Cette hausse est notamment due aux hôtes irlandais (+6200/+1000%), venus en grand nombre pour la rencontre de football Suisse-Irlande comptant pour la phase de qualification des championnats européens de 2004. On a aussi observé une augmentation de la demande dans les cantons de Genève (+5000/+2,4%), de Zurich (+4500/+1,5%) et, dans une moindre mesure, dans l’Oberland bernois (+700/+0,4%). Les huit autres régions touristiques du pays ont enregistré des résultats moins bons que l’année précédente à la même époque. Janvier - octobre 2003: légère hausse de la demande indigène L’hôtellerie suisse a enregistré 27,76 millions de nuitées de janvier à octobre 2003 (-770 400/-2,7%). Si la demande étrangère a diminué de 5% (-802 600) pour s’établir à 15,12 millions de nuitées, le tourisme intérieur a quant à lui légèrement progressé (+32 200/+0,3%) et a généré 12,65 millions de nuitées. Les auberges de jeunesse ont totalisé 769 600 nuitées de janvier à octobre 2003, soit 4,5% de moins que pendant la période correspondante de l’année dernière. Cette baisse est due au fléchissement du nombre des visiteurs indigènes (-1,5%) et de celui des hôtes étrangers (-8,6%).

OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service d’information

Renseignements: Thomas Welte ou Aline Bassin, Section du tourisme tél.: 031/323 67 14 ou 031/323 65 00

Vous trouverez d’autres informations sur le site Internet de l’OFS : http://www.statistique.admin.ch

    Des aperçus détaillés (par régions et pour d’autres pays) peuvent être obtenus sur demande. Les rapports mensuels de l’OFS sur le tourisme en Suisse sont disponibles deux mois après la fin du mois sous revue.

4.12.03



Plus de communiques: Bundesamt für Statistik

Ces informations peuvent également vous intéresser: