Bundesamt für Statistik

BFS: Evolution du nombre de décès

(ots) - Evolution du nombre de décès La canicule n’a pas causé d’hécatombe en Suisse Selon les résultats de la statistique des décès établie par l’Office fédéral de la statistique (OFS), la canicule de l’été 2003 n’a pas causé de surmortalité significative en Suisse. Par rapport à la moyenne des quatre dernières années, seule une légère augmentation du nombre de décès a été constatée. Elle a affecté principalement les personnes âgées de 80 ans ou plus dans certaines régions du pays. Une augmentation peu significative du nombre de décès en août Au cours du mois d’août 2003, la Suisse, comme la plupart des pays d’Europe occidentale, a connu une vague de chaleur exceptionnelle. D’une part, l’intensité des températures a été inaccoutumée : août 2003 a été le mois le plus chaud jamais enregistré en Suisse depuis le début des mesures en 1864. D’autre part, la durée de cette vague de chaleur a été inhabituellement longue. Malgré ces conditions météorologiques particulières, le nombre de décès enregistrés n’a pas augmenté de manière significative en Suisse. C’est ce que montrent les chiffres provisoires calculés par l’OFS pour le mois d’août. Ils font état de 5034 décès, soit 235 (4,9%) de plus que la moyenne des mois d’août des quatre dernières années. Cette augmentation est peu significative car on enregistre régulièrement des variations de plus ou moins 3% pour le même mois, d’une année à l’autre. En mars 2003, on a même constaté une augmentation de plus de 11% du nombre de décès par rapport à la moyenne de la période 1999-2002, mais cette augmentation est compensée par les fortes baisses des mois de janvier et février. Les pays voisins enregistrent des augmentations plus importantes Selon leurs premières estimations, les pays voisins de la Suisse ont enregistré d’importantes augmentations du nombre de décès. En France, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) a calculé que la vague de chaleur a fait 14'800 victimes, soit 37% de plus que la mortalité attendue. Le ministre italien de la santé estime pour sa part que son pays a enregistré une augmentation de 14% de ses morts (+4200). En Allemagne, le syndicat national des pompes funèbres considère que le nombre de décès a progressé de 5 à 10% par rapport au mois d’août de l’année dernière. Un nombre de décès plus élevé les jours de très forte chaleur Au mois d’août, l’augmentation du nombre de décès en Suisse a été plus importante les jours de forte chaleur. Les décès ont commencé à augmenter le 4 août, et ont baissé à partir du 15 août, période qui correspond à celle de la canicule. Les plus fortes hausses de décès par rapport aux années précédentes sont survenues les 10, 11 et 13 août. Ces augmentations étant ponctuelles et ne concernant pas tous les jours de canicule, elles n’ont qu’un effet limité sur la mortalité de l’ensemble du mois d’août. Des évolutions variables selon les régions Parmi les cantons où le nombre de décès est assez élevé pour pouvoir être comparé d’une année à l’autre, Bâle-Ville et Genève ont enregistré les plus importantes augmentations de la mortalité avec respectivement 44 (+22%) et 53 décès supplémentaires (+23%) par rapport aux quatre années précédentes. Dans les autres cantons, le nombre de décès ne diffère pas de manière significative de celui des années antérieures. Au niveau des villes de plus de 30'000 habitants, il n’y a pas de relation évidente entre la mortalité et les températures. Toutefois, des villes comme Genève, Bâle et Neuchâtel, qui ont relevé une augmentation marquée du nombre de décès en août 2003, ont également enregistré des maxima de températures très élevés pendant la canicule. Compte tenu du faible nombre de décès recensé à l’échelle des villes, ces évolutions doivent toutefois être interprétées avec prudence. Une augmentation plus marquée des décès chez les personnes de 80 ans ou plus La répartition des décès selon l’âge des personnes décédées montre que la mortalité a surtout augmenté dans la population âgée de 80 ans ou plus. L’OFS observe une augmentation du nombre des décès de plus de 16% pour les hommes et de près de 15% pour les femmes sur tout le mois d’août. Pour la seule période du 4 au 15 août, deux phénomènes retiennent l’attention : premièrement, les proportions de décès chez les personnes les plus âgées se sont fortement accrues. Deuxièmement, la population féminine semble avoir été la plus touchée. Les chiffres montrent en effet une hausse de 34% des décès chez les femmes de plus de 80 ans, contre 21% chez les hommes, entre 2003 et la moyenne des quatre années précédentes,. Pour la population âgée de 40 à 79 ans, on a enregistré en août 2003 un nombre de décès inférieur à la moyenne des quatre années précédentes. Une relation de cause à effet à vérifier Le lien de cause à effet entre la canicule et l’augmentation du nombre de décès doit encore être vérifié par l’analyse des causes de décès. Ces informations, qui seront disponibles dans environ une année, permettront une étude plus précise de la mortalité de l’été 2003. Il sera également intéressant de se pencher sur les statistiques de décès des derniers mois de l’année 2003 afin de vérifier si la légère augmentation d’août sera équilibrée par une baisse des décès entre septembre et décembre. Si le nombre de décès diminue, cela pourrait signifier que la canicule a touché des personnes affaiblies qui seraient probablement mortes dans un avenir proche. OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service d’information Renseignements : Sylvie Regli Greub, OFS, Section de l’évolution de la population, tél: 032/ 713 62 92 ; e-mail : sylvie.regli@bfs.admin.ch Stéphane Cotter, OFS, Section de l’évolution de la population, tél: 032/ 713 62 07 ; e-mail : stéphane.cotter@bfs.admin.ch Informations complémentaires sur internet: - pour d’autres données sur la population suisse : www.statistique.admin.ch/stat_ch/ber01/fber01.htm - concernant les décès du mois d’août 2003 en France : www.inserm.fr; www.ined.fr/canicule/index.html Vous trouverez d’autres informations sur le site Internet de l’OFS : http://www.statistique.admin.ch 25.11.03

Ces informations peuvent également vous intéresser: