Bundesamt für Statistik

BFS: BFS: Indice suisse des prix à la consommation en octobre 2003

(ots) - Indice suisse des prix à la consommation en octobre 2003 Le renchérissement annuel atteint 0,5% Le renchérissement annuel moyen pour 2003 devrait s'établir à 0,7% Selon les calculs de l'Office fédéral de la statistique (OFS), l'indice suisse des prix à la consommation a progressé de 0,5% en octobre 2003 par rapport à un mois auparavant; il atteint à présent 102,9 points (mai 2000 = 100). En rythme annuel, le renchérissement se situe également à 0,5%, ce qui était aussi le cas en septembre 2003, contre 1,2% en octobre 2002. Des mouvements de prix contraires La progression de l’indice des prix en octobre 2003 s’explique principalement par la hausse observée pour le groupe habillement et chaussures (+13,6%). Les prix soldés relevés en janvier et en juillet ont été compensés en octobre 2003 par les prix plus élevés des collections de vêtements d’hiver et de vêtements portés toute l’année. Ont également augmenté les indices des groupes communications (+0,3%) et alimentation et boissons non alcoolisées (+0,1%). Ont à l’inverse reculé les indices des groupes transports (- 0,8%) et santé (-0,1%), alors que ceux des groupes logement et énergie et restaurants et hôtels sont restés stables. Les cinq autres groupes de biens et de services n'ont pas fait l'objet d'un relevé pendant le mois sous revue. Evolution des prix des produits du pays et des produits importés Toujours selon l'OFS, le niveau des prix par rapport au mois précédent est resté stable pour les produits du pays, alors qu’il a progressé de 2,0% pour les produits importés, notamment en raison de la hausse relevée pour l'habillement. En rythme annuel, les produits du pays ont renchéri de 0,8%, tandis que les prix des produits importés ont reculé de 0,5% en moyenne. Prévisions concernant le renchérissement 2003/2004 Renchérissement attendu de 0,7% en 2003 Selon les prévisions de l’OFS, le taux d’inflation annuel moyen devrait s’élever à 0,7% en 2003. En décembre 2003 le renchérissement par rapport à décembre de l’année précédente devrait se situer entre 0,6% et 0,8%. Renchérissement prévu en 2004 : autour de 0,6% Pour 2004, l'OFS s'attend à un taux d’inflation annuel moyen d'environ 0,6%. La consommation privée en Suisse ne devrait s’accroître que très faiblement. En effet, les hausses des primes d’assurance-maladie et l’absence d’une amélioration sur le marché de l’emploi devraient freiner la demande de biens de consommation. Les baisses des taux hypothécaires qui ont eu lieu ces dernières années pourraient encore avoir un effet modérateur sur les loyers en 2004. La volatilité des produits pétroliers constitue la source principale d'incertitude pour les prévisions du renchérissement. Il faut souligner que la prévision du renchérissement pour 2004 est basée sur l'hypothèse d'une stabilité des prix des produits pétroliers tout au long de l’année. Evolution détaillée des prix en octobre 2003 Dans le groupe habillement et chaussures, les prix soldés relevés en janvier et en juillet ont été pratiquement compensés en octobre 2003 par les prix plus élevés des collections de vêtements d’hiver et de vêtements portés toute l’année, d’où la hausse de 13,6% observée pour cet indice. La progression de l’indice du groupe communications résulte de la fin d’une offre promotionnelle estivale proposée par un opérateur (tarifs plus bas pour des appels dans des pays voisins). L’augmentation de l’indice du groupe alimentation et boissons non alcoolisées est due aux prix plus élevés enregistrés pour les légumes-fruits (notamment les tomates et les courgettes), les bananes ainsi que la viande de bœuf et de veau. Les baisses les plus marquées ont été relevées pour les légumes-salades, la viande de porc et la volaille. Le recul de l’indice du groupe transports résulte de celui des prix de l’essence et des tarifs aériens vers des destinations outre-mer. Les prix de l'essence ont baissé de 2,2% par rapport à un mois auparavant (jour de référence: le 1er octobre) et se situent ainsi à leur niveau de l'année dernière. En revanche, les prix des voitures neuves ont légèrement augmenté. L’indice du groupe santé a connu un fléchissement en raison d'une légère diminution des prix de certains médicaments délivrés sur ordonnance et de prestations hospitalières du secteur ambulatoire dans différents cantons. Dans le groupe logement et énergie, la hausse des prix du mazout a été pratiquement compensée par les baisses de tarif du gaz, de l'électricité et du chauffage à distance. Les prix du mazout ont progressé de 3,5% par rapport au mois précédent (jour de référence: le 1er octobre) et de 1,6% par rapport à douze mois auparavant. Seules de légères variations de prix ont marqué le groupe restaurants et hôtels. Les prix des boissons ont un peu augmenté dans la restauration, alors que ceux des nuitées ont diminué dans l'hôtellerie. Raccordement mathématique aux anciennes séries de l'indice Les anciennes séries de l'indice, raccordées mathématiquement à la nouvelle série, donnent pour octobre 2003 un indice de 109,2 points sur la base de mai 1993=100, de 151,2 points sur la base de décembre 1982=100, de 188,5 points sur la base de septembre 1977=100 et de 317,8 points sur la base de septembre 1966=100. OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service d’information Renseignements: Gilbert Vez, OFS, Section des prix et de la consommation, tél.: 032/713 69 00 Vous trouverez d’autres informations sur le site Internet de l’OFS : http://www.statistique.admin.ch 4.11.03

Ces informations peuvent également vous intéresser: