Bundesamt für Statistik

Version corrigée La balance touristique de la Suisse en 2002 Recul des recettes et des dépenses dans le tourisme international

      (ots) - Version corrigée

La balance touristique de la Suisse en 2002

Recul des recettes et des dépenses dans le tourisme international

    Selon les premières estimations de l’Office fédéral de la statistique (OFS), les touristes étrangers ont dépensé 12,2 milliards de francs dans notre pays en 2002, soit 445 millions de moins qu’un an auparavant (-3,5%). Les dépenses touristiques des Suisses à l’étranger se sont élevées à 10,3 milliards de francs. Elles sont également en baisse (-251 millions/-2,4%). La balance touristique présente un solde positif de 1,9 milliard de francs, en recul de 194 millions par rapport à l’année précédente (-9,2%). Les séjours avec nuitées restent la principale source de revenus Avec près de 70% des recettes touristiques, les séjours avec nuitées restent la principale source de revenus du secteur du tourisme. Les touristes étrangers ont dépensé au total 6,5 milliards de francs dans l’hôtellerie et la parahôtellerie suisse (-551 millions/-7,8%). La majeure partie de cette somme concerne l’hébergement (45%). Viennent ensuite les dépenses accessoires (30%) et la restauration (25%). Dans le domaine des séjours avec nuitées, les recettes proviennent principalement de la clientèle des hôtels et établissements de cure, qui a dépensé 5,5 milliards de francs (-470 millions/-7,9%). Les clients de la parahôtellerie ont dépensé 1 milliard de francs pour leurs nuitées, leurs repas et leurs frais accessoires (-81 millions/- 7,2%). Ce chiffre comprend les dépenses des touristes étrangers ayant séjourné dans des appartements de vacances, des campings, des établissements d'hébergement collectif, des auberges de jeunesse, ainsi que chez des parents ou des amis. Les maisons et appartements de vacances ont généré 59% des recettes de la parahôtellerie. Les excursions d’un jour et le tourisme de transit ont rapporté 2,7 milliards de francs en 2002, soit 172 millions de plus qu’un an auparavant (+6,7%). A noter que, depuis le 1er mars 2002, les voyageurs peuvent importer en franchise des marchandises jusqu’à une valeur de 300 fr. par personne et par jour, quel que soit leur lieu de domicile et la durée de leur séjour à l’étranger. Ainsi les recettes du poste « Trafic frontière de petites quantités de marchandises » de la rubrique « Autres services touristiques » sont attribuées depuis 2002 à la rubrique « Excursions d’un jour et tourisme de transit ». Les recettes des autres services touristiques (qui, depuis 2002, ne comprennent plus que les recettes du commerce hors taxe) ont reculé de 22%, tombant à 91 millions de francs. Les dépenses en Suisse des frontaliers étrangers ont continué à augmenter (1,1 milliard de francs, +64 millions/+6,5%). Les séjours d’études d’étrangers en Suisse ont rapporté 756 millions de francs en 2002 (+77 millions/+11%). Près de trois cinquièmes de cette somme ont été dépensés par des élèves d'instituts privés, le reste l’a été par des étudiants fréquentant les universités et les hautes écoles de Suisse. Le nombre d’étudiants étrangers comme celui des élèves d'instituts privés ont augmenté. Les patients étrangers dans nos hôpitaux, qu'ils soient venus en Suisse pour y subir un traitement médical ou qu'ils soient tombés malades au cours de leur séjour, ont acquis en 2002 pour 1,1 milliard de francs de prestations hospitalières en Suisse (+69 millions/+6,9%). Recul des dépenses des Suisses à l’étranger Selon les premières estimations, les Suisses ont dépensé 10,3 milliards de francs à l’étranger en 2002 (-251 millions/-2,4%). Les dépenses pour les séjours avec nuitées (vacances, séjours d'affaires, séjours de cure) se sont élevées à 8,9 milliards de francs (-186 millions/-2,1%). Le recul des dépenses est dû principalement (toujours selon les premières estimation) à une baisse du nombre de nuitées à l’étranger. Les dépenses des Suisses pour des excursions d’un jour à l’étranger (sans nuitée) ont atteint 1,4 milliard de francs (+334 millions/+31%), compte tenu de l’évolution des taux de change et de l’évolution des prix dans les pays visités. Comme à l’actif de la balance, le poste « Trafic frontière de petites quantités de marchandises » de la rubrique « Autres services touristiques » est intégré depuis 2002 dans la rubrique « Excursions d’un jour et tourisme de transit ».

Renseignements: Beatrice Hostettler-Annen, OFS, Section du tourisme, tél. 031 323 66 00 Aline Bassin, OFS, Section du tourisme, tél. 031 323 65 00 Nouvelle publication: La brochure « La balance touristique de la Suisse » paraîtra en septembre 2003. Commandes : tél. 032 713 60 60, fax: 032 713 60 61, e-Mail: Ruedi.Jost@bfs.admin.ch Les communiqués de presse de l’OFS sont disponibles sur Internet : http://www.statistik.admin.ch. 08.07.2003



Plus de communiques: Bundesamt für Statistik

Ces informations peuvent également vous intéresser: