Bundesamt für Statistik

L'indice suisse des prix de la construction en avril 2003 La baisse des prix se poursuit dans le secteur de la construction

Neuchâtel (ots) - Selon l'indice des prix de la construction établi par l'Office fédéral de la statistique (OFS), les prix de la construction ont subi une nouvelle baisse entre octobre 2002 et avril 2003 (-1,1%). L'évolution négative enregistrée lors des deux semestres précédents (-0,7% et -0,9%) s'est encore accentuée. Elle est cette fois due principalement, à l’inverse des périodes précédentes, au recul des prix dans le bâtiment (-1,3%) alors que le génie civil, qui s’affiche à la baisse depuis 2001, voit l’érosion de ses prix se ralentir (-0,5%). Entre avril 2002 et avril 2003, la construction dans son ensemble a accusé un fléchissement des prix de 2,0% (-2,1% dans le bâtiment et -1,7% dans le génie civil). Ce recul des prix s’inscrit dans une conjoncture toujours défavorable pour la construction. Les investissements effectués tant par le secteur industriel que par les pouvoirs publics diminuent et la baisse de l’activité s’est poursuivie au premier trimestre 2003. Les entrées de commandes continuent de s'inscrire à la baisse dans le génie civil, lequel est fortement dépendant des mandats publics. Par contre les entrées de commandes dans le bâtiment sont en légère hausse en ce début d’année permettant d’espérer un redressement de ce secteur à moyen terme. Recul net des prix dans le bâtiment Le secteur du bâtiment (comprenant les résultats de la construction d'immeubles administratifs et d'immeubles d'habitation ainsi que de la rénovation d'immeubles d'habitation) a enregistré une nouvelle baisse des prix pendant la période sous revue (-1,3%), dont l’ampleur s'est encore accentuée par rapport au semestre précédent. Les diminutions principales sont dues à une baisse des prix dans les honoraires d’architectes et ingénieurs (-3,5% en moyenne), dans les installations d’ascenseurs (-3,3% en moyenne), dans les petits ouvrages en béton (-2,6% en moyenne) ainsi que dans le financement à partir du début des travaux (-10,6% en moyenne). On a en revanche observé une hausse des prix de 3,4% dans le domaine des assurances. Après avoir reculé assez fortement lors des deux semestres précédents, les prix du secteur du génie civil (comprenant les résultats de la construction de routes et de passages inférieurs) montrent un ralentissement de la baisse des prix (-0.5%) pendant la période sous revue par rapport au semestre précédent (-1,1%). Ce résultat est le reflet d’une érosion des prix dans quasiment toutes les positions. Les diminutions les plus nettes ont été observées dans les travaux de fondations spéciales (-2,7%), d’adaptation du réseau de conduites (-2,3%) et dans les petits ouvrages en béton (- 2,6%) pour la construction de routes ; dans le déblaiement et préparation du terrain (-4,2%) et dans les fondations spéciales (- 2,2%) pour la construction de passages inférieurs. Les honoraires des architectes et des ingénieurs ont légèrement augmenté (+0,7%) dans la construction de routes alors qu’ils s’affichent en très légère baisse (-0,1%) dans celle de passages inférieurs. Evolution des prix dans les grandes régions L'évolution des prix de la construction est variable selon les grandes régions. Les écarts entre ces dernières sont maintenant devenus marqués aussi dans le bâtiment tout en restant néanmoins nettement en deçà de ceux enregistrés dans le génie civil. Pour ce qui est du secteur du bâtiment, toutes les grandes régions montrent, par rapport au semestre précédent, une évolution des prix négative (maximum -2,2% pour la Suisse du Nord-Ouest) sauf la Région lémanique qui reste stable (+0,0%). Si l'on considère l'évolution annuelle, Zurich (-3,0%) et l’Espace Mittelland (-2,7%) montrent les plus forts reculs alors que la Région lémanique est à nouveau la région qui résiste le mieux à l’érosion des prix (-0,6%). En suivant l'évolution à plus long terme, on observe que les deux régions de l’ouest de la Suisse (Espace Mittelland et Région lémanique) ainsi que le Tessin présentent une hausse des prix supérieure à la moyenne suisse. En ce qui concerne le secteur du génie civil, les évolutions des différentes régions demeurent très contrastées. La Région lémanique (+1,7%) et la Suisse centrale (+0,9%) affichent une hausse des prix par rapport au semestre précédent. Les autres régions enregistrent un recul des prix modéré (moins de 1%) à l’exception de la Suisse du Nord-Ouest (-3,9%) et de Zurich (-4,3%). Si l'on examine l'évolution à plus long terme, la Suisse du Nord-Ouest continue de montrer une baisse très supérieure à la moyenne, alors que le Tessin reste la région qui enregistre la plus forte progression. OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service d’information Renseignements: Yves-Alain Guillod, OFS, Section des prix et de la consommation, tél.: 032/713 61 45 Eduard Schirach, OFS, Section des prix et de la consommation, tél.: 032/713 61 71 Prochaine parution: Office fédéral de la statistique, Indice suisse des prix de la construction, octobre 1998 = 100. Résultats d'avril 2003, Neuchâtel, juillet 2003. Commandes: 032/713 60 60, fax: 032/713 60 61, E-Mail: Ruedi.Jost@bfs.admin.ch Vous trouverez des informations supplémentaires sur le site Internet de l'OFS à l’adresse http://www.statistique.admin.ch. 02.07.03

Ces informations peuvent également vous intéresser: