Bundesamt für Statistik

PISA 2000: évaluation des compétences des jeunes de 15 ans En Suisse, les compétences des jeunes en lecture dépendent plus qu’ailleurs de la formation et de la profession des parents

      (ots) - 15 Education et science
Bildung und Wissenschaft
Formazione e scienza Neuchâtel, le 23 juin 2003
N° 0351-0306-30

PISA 2000: évaluation des compétences des jeunes de 15 ans

En Suisse, les compétences des jeunes en lecture dépendent plus qu’ailleurs de la formation et de la profession des parents

    Les premiers résultats de PISA 2000 (Programme International pour le Suivi des Acquis des élèves, OCDE) ont montré que les compétences en lecture des jeunes en Suisse sont très moyennes en comparaison internationale. Environ 20 pour cent des élèves en fin de scolarité obligatoire ont du mal à comprendre et à interpréter des textes simples. Cinq équipes de chercheurs ont été chargées d'étudier les raisons de ces mauvais résultats et des écarts importants que l’on observe entre les performances des élèves. Leurs travaux montrent que les principaux facteurs d’explication résident dans l’origine sociale et culturelle des élèves. Le niveau culturel et le statut professionnel des parents exercent une influence décisive sur les compétences des élèves en lecture. L’influence de ces facteurs est particulièrement forte en Suisse. La Suisse parvient moins bien que d’autres pays à compenser les inégalités entre élèves issus de milieux socioculturels différents. Les considérations qui suivent proviennent de cinq études commandées par le groupe de pilotage PISA après la publication des premiers résultats de PISA 2000 . PISA 2000 était centré sur la lecture. C’est dans cette discipline, qui a été testée le plus en profondeur, que les analyses les plus détaillées ont été réalisées. Influence du milieu social et culturel Les jeunes qui ont obtenu de bons résultats au test PISA proviennent généralement d’une famille cultivée. La formation des parents, en particulier, contribue à créer à la maison un environnement favorable au succès scolaire. Le statut professionnel des parents joue un rôle important. Les enfants dont les parents exercent une profession socialement valorisée et bien rémunérée obtiennent de meilleurs résultats que les autres en lecture. La Suisse fait partie des pays de l’OCDE où les compétences en lecture sont le plus fortement déterminées par le statut professionnel des parents. Comparativement à d’autres pays, la Suisse parvient moins bien à atténuer les inégalités entre les élèves issus de milieux différents. Les problèmes sont encore plus marqués quand les élèves provenant de couches sociales défavorisées ne maîtrisent pas suffisamment la langue d’enseignement et ne sont pas assez familiarisés avec la culture de notre pays. Environ la moitié des jeunes issus de familles immigrées ont eu de grandes difficultés à effectuer les épreuves de lecture du test PISA. Mais le handicap des élèves défavorisés se réduit en proportion de la durée de leur séjour dans le système d’éducation suisse. Comment améliorer l’égalité des chances? La comparaison internationale montre qu’il est plus facile de réaliser l’égalité des chances si les enfants sont scolarisés très tôt. Les enfants arrivent alors mieux à s’intégrer à l’école et à en tirer profit. C’est particulièrement vrai dans le domaine de la lecture car la maîtrise de la langue se développe surtout dans les premières années de socialisation de l’enfant. Une politique d’immigration favorisant l’intégration a également des effets favorables sur l’égalité des chances à l’école, de même qu’une politique de promotion ciblée de l’enseignement de la langue aux élèves de langue étrangère. Influence de l’enseignement de la langue Les compétences en lecture sont plus élevées dans les pays où les élèves sont exercés à réfléchir sur des textes et à développer des stratégies et des techniques de lecture. C’est précisément dans ce domaine que les jeunes de notre pays ont éprouvé des difficultés, car ils ne sont pas habitués à mener une réflexion critique sur un texte. A cet égard, les différences ne se situent pas tellement au niveau des programmes scolaires que dans la manière d’appliquer ces programmes à l’école. En examinant les programmes scolaires d’autres pays, on voit qu’il est possible d’intégrer systématiquement des activités de lecture et de réflexion dans les différentes disciplines scolaires, et que cela contribue à donner davantage de poids à ces activités sans augmenter le nombre d’heures d’enseignement de la langue. Importance des structures scolaires et du système d’éducation La comparaison entre les pays montre que des structures scolaires fortement sélectives n’ont pas d’effet notable sur le niveau général des performances des élèves, mais qu’elles renforcent le lien entre les performances scolaires et l’origine sociale des élèves. En Suisse, on constate notamment que les modèles de sélection du degré secondaire I influencent la suite du parcours de formation des jeunes. Dans la sélection scolaire, les décisions ne se prennent pas uniquement sur la base des prestations scolaires des élèves. D’autres facteurs, tels que le type de classe et l’origine socioculturelle, jouent un rôle important. Au niveau du système d’éducation, on observe que les pays qui ont obtenu des résultats supérieurs à la moyenne au test PISA sont ceux qui ont accompli des réformes importantes. Les réformes réalisées pour assurer la qualité de l’éducation au plan national se rejoignent sur plusieurs points essentiels : renforcement de l’autonomie des écoles, promotion d’une culture d’évaluation, introduction d'un système standardisé de mesure des performance.

Pour le groupe de pilotage PISA.ch Office fédéral de la statistique Service d’information

______________ Renseignements: Huguette Mc Cluskey, OFS, directrice nationale du projet, tél. 032 713 62 41, pisa.ch@bfs.admin.ch Commande de publications : Tél. 032 713 60 60, fax 032 713 60 61, order@bfs.admin.ch Sites internet: http://www.pisa.admin.ch http://edk.ch

    Nouvelles publications en Suisse:

    PISA 2000: Synthèse et recommandations, Ernst Buschor, Heinz Gilomen, Huguette Mc Cluskey, OFS/CDIP, Série Monitorage de l’éducation en Suisse, Neuchâtel, 2003 (juin).

Rapports thématiques

    Lehrplan und Leistungen – Thematischer Bericht der Erhebung PISA 2000, Urs Moser und Simone Berweger, BFS/EDK, Reihe Bildungsmonitoring Schweiz, Neuchâtel, 2003 (Juni).

    Les compétences en littératie – Rapport thématique de l’enquête PISA 2000, Anne-Marie Broi, Jean Moreau, Anne Soussi, Martine Wirthner, OFS/CDIP, Série Monitorage de l’éducation en Suisse, Neuchâtel, 2003 (juin).

    Die besten Ausbildungssysteme - Thematischer Bericht der Erhebung PISA 2000, Sabina Larcher Klee und Jürgen Oelkers, BFS/EDK, Reihe Bildungsmonitoring Schweiz, Neuchâtel, 2003 (Juni).

    Soziale Integration und Leistungsförderung - Thematischer Bericht der Erhebung PISA 2000, Maja Coradi Vellacott, Judith Hollenweger, Michel Nicolet, Stefan Wolter, BFS/EDK, Reihe Bildungsmonitoring Schweiz, Neuchâtel, 2003 (Juni).

    Bildungswunsch und Wirklichkeit - Thematischer Bericht der Erhebung PISA 2000, Thomas Meyer, Barbara Stalder, Monika Matter, BFS/EDK, Reihe Bildungsmonitoring Schweiz, Neuchâtel, 2003 (Juni).

23.06.2003



Plus de communiques: Bundesamt für Statistik

Ces informations peuvent également vous intéresser: