Bundesamt für Statistik

Nuitées d'hôtel en Suisse en avril 2003 Premiers résultats provisoires

Neuchâtel (ots) - Selon les premières estimations de l'Office fédéral de la statistique (OFS), l'hôtellerie suisse a enregistré 2,13 millions de nuitées en avril 2003, soit 47 100 unités ou 2,3% de plus qu’un an auparavant. Ce résultat reste toutefois inférieur de 3,5% à la moyenne des dix dernières années. L’hôtellerie suisse bénéficie des congés de Pâques tardifs Pour la première fois en 2003, les clients ont été plus nombreux dans les hôtels du pays par rapport à l’année précédente à la même période. Les hôtes ont acheté en avril 2,13 millions de nuitées, ce qui représente une hausse de 2,3% (+47 100 nuitées) par rapport à avril 2002. L’augmentation de la fréquentation a été constatée avant tout chez les hôtes indigènes (+34 200 nuitées/+ 3,8%), mais également chez les hôtes en provenance de l’étranger (+12 900 nuitées/ +1,1%). L’hôtellerie suisse a ainsi visiblement bénéficié en avril des congés de Pâques, ceux-ci s’étant partiellement déroulés en mars l’année passée. Hôtes européens en hausse L’augmentation des nuitées des hôtes en provenance de l’étranger est essentiellement imputable aux clients européens qui ont acheté en avril 952 600 nuitées, soit 91 500 unités de plus que l’année précédente à la même période (+11%). De nombreux marchés du Vieux- Continent ont affiché des fréquentations en hausse en avril 2003. Les clients allemands (+80 400 nuitées/+24%) et britanniques (+12 400/+11%) sont à l’origine des augmentations les plus significatives. En-dehors de l’effet créé par le déplacement des congés de Pâques, le contexte international défavorable a probablement incité certains clients à privilégier un séjour dans une destination peu éloignée et a ainsi contribué à freiner l’érosion de la demande observée depuis plusieurs mois. En effet, alors que le volume des nuitées en provenance d’hôtes européens a encore diminué de 6,6 % (-171 100 nuitées) entre janvier et février par rapport à l’année précédente, il a affiché une stagnation entre mars et avril (-225/+0%). Chute de la demande en provenance des pays d’Outre-Mer La guerre en Irak et l’épidémie de pneumonie atypique ne sont pas restées sans conséquence pour l’hôtellerie suisse qui a vu sa clientèle en provenance des pays d’outre-mer chuter de manière généralisée (-78 600 nuitées/-25%). Touchée en premier lieu par ces événements, la demande en provenance des Etats du Golfe (-6500/- 46%), de Hong Kong (-2400/-29%) et de Chine (-2400/-24%) s’est effondrée. Les nuitées achetées par des hôtes en provenance du Japon et des Etats-Unis, les deux principaux marchés de l’hôtellerie suisse outre-mer, ont également enregistré des baisses importantes, avec des diminutions respectives de 37% (-13 200) et de 21% (-21 500). Le bilan demeure négatif pour 2003 De janvier à avril 2003, l’OFS a relevé 10,52 millions de nuitées dans l’hôtellerie suisse (-249 400 nuitées/-2,3%). La demande en provenance de l’étranger a diminué de 4,9% à 5,72 millions de nuitées, alors que le tourisme indigène a légèrement augmenté (+42 600/+0,9%) en enregistrant un volume de 4,80 millions de nuitées. Les auberges de jeunesse suisses (AJS) ont enregistré 223’360 nuitées de janvier à avril 2003, soit 1,1% de moins que l’année précédente. Elles ont accueilli moins d’hôtes du pays (-2,8%), mais légèrement plus d’hôtes de l’étranger (+1,0%). OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service d'information Renseignement: Antonio Di Nardo ou Barbara Jeanneret, Section du tourisme Tél.: 031/323 66 36 ou 323 63 21 Les communiqués de presse de l'OFS sont accessibles sur Internet à l'adresse http://www.statistique.admin.ch . Des aperçus détaillés (par régions et pour d'autres pays) peuvent être obtenus dans les 10 jours. Les rapports mensuels de l'OFS sur le tourisme en Suisse sont disponibles deux mois après la fin du mois qui fait l'objet du rapport. 26.05.03

Ces informations peuvent également vous intéresser: