Bundesamt für Statistik

L'hôtellerie suisse pendant le trimestre d'hiver 2002/03 Moins de nuitées

    Neuchâtel (ots) - Service d‘information Informationsdienst Servizio informazioni Servetsch d‘infurmaziun Communiqué de presse Pressemitteilung Comunicato Stampa

10 Tourisme Tourismus Turismo Neuchâtel, le 15 avril 2003 N° 0351-0303-70

L'hôtellerie suisse pendant le trimestre d'hiver 2002/03

Moins de nuitées

    Selon le relevé exhaustif réalisé par l'Office fédéral de la statistique (OFS) auprès des établissements hôteliers du pays, le nombre de nuitées enregistrées par l'hôtellerie suisse au cours du trimestre d'hiver 2002/03 (de décembre à février) a reculé de 2,0% (- 151 000) par rapport au trimestre d'hiver 2001/02 pour se situer à 7,43 millions de nuitées. Si le résultat obtenu ce trimestre n’a pas égalé le résultat record de l’hiver 2000/01, (8,04 millions), il reste toutefois légèrement supérieur à la moyenne des dix derniers hivers (+30 000/+0,4%). Les excellentes conditions météorologiques qui ont prévalu en février 2003 n'ont pas permis de compenser les conséquences négatives du ralentissement économique et de la force du franc suisse sur la marche des affaires de l'hôtellerie suisse durant le trimestre sous revue. Le nombre des nuitées enregistrées par cette dernière a atteint 7,43 millions, soit une diminution de 2,0% (-151 000) par rapport au trimestre d'hiver précédent. Chacun des trois mois de la période considérée affiche un bilan négatif, le mois de février ayant connu le résultat le plus faible (- 135 000 nuitées/-4,5%). Tant la demande indigène que celle provenant de l'étranger ont enregistré des baisses, excepté en janvier, où la hausse de fréquentation des touristes suisses (+28 000/+2,4%) a pu en partie compenser le recul de fréquentation étrangère. Accroissement de la demande indigène Grâce aux bons résultats réalisés en janvier 2003, la demande indigène a légèrement progressé par rapport au trimestre d'hiver 2001/02 (+15 000/+0,4% pour un total de 3,41 millions de nuitées). Le nombre des arrivées a lui aussi connu une évolution positive (+40 000/+3,2%). La durée moyenne de séjour est passée de 2,7 à 2,6 nuitées par rapport à l’hiver précédent. Cette diminution vient confirmer la tendance à des séjours de plus courte durée que l’on observe depuis quelque temps.

    Baisse de la demande étrangère Les hôtes étrangers ont acheté 4,03 millions de nuitées, soit 166 000 ou 4,0% de moins que pendant le trimestre d'hiver précédent. La demande européenne s'est élevée à 3,34 millions de nuitées, ce qui représente une baisse de 188 000 nuitées ou de 5,3%. Ont notamment contribué à cette évolution négative l'Allemagne (-144 000/-10%), la Belgique (-31 000/-13%), les Pays-Bas (-24 000/-8,9%) et l'Italie (- 22 000/-9,2%). On note par contre une augmentation de la demande en provenance de la Russie (+9000/+12%) et du Royaume-Uni (+20 000/+4,0%).

    La demande extra-européenne a totalisé 682 000 nuitées, soit une progression de 23 000 unités ou de 3,5%. Les hôtes en provenance de l'Inde (+5000/+33%) et de la République de Corée (+5000/+41%) ont notamment été bien plus nombreux. La demande s’accroît dans trois régions touristiques sur douze Le nombre de nuitées s'est accru dans l'Oberland bernois (+14 000/+1,8%), à Bâle-Ville/Bâle-Campagne (+2500/+1,5%) ainsi que dans la région touristique de Genève (+9000/+2,2%). Par contre, la fréquentation a baissé dans les neuf autres régions du pays; sa diminution a été particulièrement marquée au Tessin (-15 000/-8,6%) et en Suisse orientale (-29 000/-8,2%). Février 2003: Championnat du monde de ski à St-Moritz Malgré les Mondiaux de ski, le nombre des nuitées enregistrées en février dans le district de Maloja est resté inférieur (-3500/-1,3%) à son niveau de l'année dernière. Les touristes allemands en particulier ont fait défaut (-11 000/-17%). En revanche, on a observé une progression spectaculaire de la demande autrichienne (+6100/+166%) et norvégienne (+2200/+810%) et une hausse importante du nombre des arrivées (+5600/+11%). Taux d'occupation Durant la période sous revue, le taux d'occupation des lits disponibles en moyenne nationale et en moyenne saisonnière a reculé de 39,3% à 38,4%, alors que le taux des chambres disponibles a baissé d'un point pour se situer à 43,9%.

OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service d’information

Renseignements: Antonio Di Nardo ou Thomas Welte, Section du tourisme Tél.: 031/323 66 36 ou 031/323 67 14 Vous trouverez d’autres informations sur le site Internet de l’OFS: http://www.statistique.admin.ch 15.04.2003



Plus de communiques: Bundesamt für Statistik

Ces informations peuvent également vous intéresser: