Bundesamt für Statistik

Nuitées d'hôtel en Suisse en février 2003 Premiers résultats provisoires

Neuchâtel (ots) - Selon les premières estimations de l'Office fédéral de la statistique (OFS), l'hôtellerie suisse a enregistré 2,87 millions de nuitées en février 2003, soit 113 000 unités ou 3,8% de moins qu'un an auparavant. Ce résultat est inférieur de 2,3% à la moyenne des 10 dernières années. Les conditions météorologiques incitent les Suisses à se déplacer plus nombreux … Les excellentes conditions météorologiques n’auront pas suffi pour compenser les effets de la mauvaise conjoncture économique et de la force du franc suisse sur l’hôtellerie suisse en février 2003. La branche a ainsi subi un nouveau recul des nuitées durant cette période par rapport à l’année précédente (-113 000 nuitées/-3,8%). Ce recul est avant tout dû à la baisse de la fréquentation des hôtes en provenance de l’étranger (-110 000 unités/-6,7%), dont le comportement est généralement moins sensible aux conditions météorologiques. Ces dernières ont par contre certainement influencé la demande indigène : pendant que les nuitées stagnaient (-2700/- 0,2%), les arrivées ont considérablement augmenté (+ 34 000/+7,9%). Les Suisses se sont donc déplacés plus nombreux, mais moins longtemps, profitant certainement de l’ensoleillement et de l’enneigement exceptionnels pour prévoir un séjour court dans le pays. … mais ne suffisent pas à freiner l’érosion de la demande en provenance de l’étranger La baisse des nuitées étrangères est principalement due aux hôtes en provenance d’Europe (-105 000 nuitées/-7,5%). Les principaux marchés du Vieux Continent ont été en recul, notamment l’Allemagne (-78 000/- 16%), l’Italie (-12 000/-16%), les Pays-Bas (-9900/-7,6%) et la France (-6300/-3,5%). La forte baisse enregistrée chez les clients en provenance de Belgique (-28 000/-27%) s’explique certainement en bonne partie par le décalage des vacances scolaires de février à mars par rapport à l’année passée. Les hausses les plus significatives ont été affichées par les hôtes en provenance du Royaume-Uni (+14 000/+6,4%) et d’Autriche (+7200/+30%). Les nuitées achetées par des touristes non européens ont diminué de 2,5% par rapport à février 2002 (-6100 unités). La demande en provenance des Etats-Unis et du Japon - principaux marchés outre-mer de l’hôtellerie suisse – a fléchi, avec des diminutions respectives de 2,9% (-2800 nuitées) et de 6,9% (-1300). Les marchés de provenance émergents en Asie ont été en légère hausse, notamment la République de Corée (+1500/+38%), les Etats du Golfe (+1500/+17%) et dans une moindre mesure la Chine (+712/+9,4%). De janvier à février 2003, la fréquentation des hôtels suisses a reculé de 2,7% (-150 000 nuitées). Cette baisse provient des hôtes en provenance de l’étranger (-165 000/-5,4%). Durant cette même période, la demande suisse a légèrement augmenté (+11 000/+0,4%). Les auberges de jeunesse suisses (AJS) ont enregistré 95 000 nuitées de janvier à février, soit 1,8% de moins que l’année précédente. A l’inverse des résultats enregistrés dans l’hôtellerie, la baisse est due aux touristes suisses (-3100 nuitées/-5,7%). Les nuitées des hôtes en provenance de l’étranger ont pour leur part augmenté (+1400/+3,4%). OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service d'information Renseignement: Antonio Di Nardo ou Aline Bassin, Section du tourisme Tél.: 031/323 66 36 ou 323 65 00 Les communiqués de presse de l'OFS sont accessibles sur Internet à l'adresse http://www.statistique.admin.ch. Des aperçus détaillés (par régions et pour d'autres pays) peuvent être obtenus dans les 10 jours. Les rapports mensuels de l'OFS sur le tourisme en Suisse sont disponibles deux mois après la fin du mois qui fait l'objet du rapport. 27.03.03

Ces informations peuvent également vous intéresser: