Bundesamt für Statistik

Evolution des chiffres d'affaires du commerce de détail pendant l'année et en décembre 2002 Recul des chiffres d'affaires l'an dernier

      Neuchâtel (ots) - Evolution des chiffres d'affaires du commerce de
détail pendant l'année et en décembre 2002 Recul des chiffres
d'affaires l'an dernier Selon les résultats provisoires de l'Office
fédéral de la statistique (OFS), les chiffres d'affaires nominaux du
commerce de détail ont reculé de 0,3 % en l'an 2002, alors qu'ils
avaient progressé de 2,2 % en 2001 et de 2% en 2000. Les chiffres
d'affaires en termes réels (corrigés de l'inflation) calculés à
l'aide de l'indice des prix à la consommation se sont légèrement
accrus de 0,1%, après une progression plus marquée en 2001 (+2,6%).
Calculée en fonction des jours ouvrables en 2002, l'évolution des
chiffres d'affaires donne un résultat semblable: les valeurs
obtenues sont inférieures de 0,4% en termes nominaux et supérieures
de 0,1% en termes réels par rapport à 2001.

Evolution par groupe de marchandises

    En moyenne annuelle, l'évolution des chiffres d'affaires en termes nominaux a été très contrastée l'an dernier dans les trois principaux groupes de marchandises. Tandis qu'on enregistre une hausse de 1,2% pour le groupe «alimentation, boissons, tabac et articles pour fumeurs», les chiffres d'affaires ont reculé de 1,6% dans le groupe «vêtements, chaussures» et de 0,7% dans l'ensemble des autres groupes. En termes réels, ils ont reculé de 0,9% pour le groupe «alimentation, boissons, tabac et articles pour fumeurs», mais ont progressé de 1% pour le groupe «vêtements, chaussures» et de 0,8% dans l'ensemble des autres groupes. Les chiffres d'affaires ont avant tout augmenté l'an dernier dans les groupes de marchandises «santé, soins, beauté» (+3,8%), «cuisine, ménage» (+2,9%) et «Do-it-yourself, loisirs» (+2,2%). A l'inverse, ils ont reculé de manière considérable dans les groupes «effets personnels» (-8,7%) et «électronique et divertissement de bureau» (-7,8%). Les chiffres d'affaires du groupe «carburants, combustibles» ont connu une nette diminution (- 7,1%), aussi en raison d'un niveau des prix plus bas que l'année précédente.

...par branche économique

    Comme pour les groupes de marchandises, les chiffres d'affaires des différentes branches d'activités économiques ont connu une évolution contrastée. Ils ont surtout augmenté dans le commerce de détail d'antiquités et de biens d'occasion (+5,8%), après les mauvais résultats de l'année précédente, et dans le commerce de détail de produits pharmaceutiques et cosmétiques (+4,9%). Les ventes par correspondance ont également enregistré un résultat annuel positif (+2,6%). Par contre, les chiffres d'affaires ont reculé par rapport à l'année précédente dans les branches «réparation d'articles personnels et domestiques» (-6,4%), «autres commerces de détail en magasin spécialisé» (-1,9%) et «commerce de détail en magasin spécialisé (produits alimentaires, boissons, tabac)» (-1,4%).

... et selon la taille des entreprises

    Tant les petites entreprises (moins de 15 emplois à plein temps) que les moyennes entreprises (de 15 à 45 emplois à plein temps) ont enregistré un résultat négatif en 2002 (respectivement -1,6% et - 0,4%). Seuls les chiffres d'affaires des grandes entreprises (plus de 45 emplois à plein temps) ont progressé (+0,8%).

Faible résultat en décembre 2002

    Toujours selon l'Office fédéral de la statistique (OFS), les chiffres d'affaires nominaux du commerce de détail ont fléchi de 2,2% en décembre 2002 par rapport à douze mois auparavant (même nombre de jours ouvrables). Cela correspond à une baisse de 2,8% en termes réels.

    Le faible niveau des chiffres d'affaires enregistré au mois de décembre est aussi dû à la consommation modérée, depuis quelque temps, et aux résultats dans l'ensemble plutôt décevants des ventes de Noël dans le commerce de détail. La morosité conjoncturelle qui a également marqué le mois sous revue, la prudence des consommateurs qui n'ont pas dépensé sans compter et le fait que les soldes aient déjà débuté avant Noël ont également contribué au recul des chiffres d'affaires du commerce de détail.

    Pour la première fois depuis le début de l'année, les chiffres d'affaires nominaux ont baissé dans les trois groupes principaux: «alimentation, boissons, tabac et articles pour fumeurs» (-1,8%), «vêtements, chaussures» (-4%) et «ensemble des autres groupes» (-2%).

    En termes réels, ils ont enregistré les baisses suivantes: «alimentation, boissons, tabac et articles pour fumeurs» (-2,4%), «vêtements, chaussures» (-7,2%) et «ensemble des autres groupes» (-2%).

Remarque: les résultats de janvier 2003 ne pourront être publiés qu'à la fin de la troisième semaine de mars, en raison du tirage d'un nouvel échantillon. Nous vous prions d'excuser ce retard et vous remercions d'avance de votre compréhension. OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service d'information

__________________ Renseignements: Fabia Ndiaye-Laini, OFS, Section des prix et de la consommation, tél. 032 713 61 69 Hans-Peter Herrmann, OFS, Section des prix et de la consommation, tél. 032 713 68 33

Vous trouverez d'autres informations sur le site Internet de l'OFS à l'adresse http://www.statistique.admin.ch 18.02.2003



Plus de communiques: Bundesamt für Statistik

Ces informations peuvent également vous intéresser: